facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

Sujet de rédaction à l'école : et si vous étiez musulman ?

223 vues

img_1
"Tu es un musulman qui entre dans la mosquée pour la prière. Décris ce que ce que tu entends, ce que tu fais. (utilise le vocabulaire du cahier)"

C'est le sujet de rédaction donné à des élevés de 5 ème en devoir à la maison par un professeur non musulman du collège Charcot situé à Fresnes (94). L'information nous a été confirmée au téléphone par le collège. Bien entendu, le choix du sujet de la rédaction fait débat et les laïques crient déjà au prosélytisme, à la préférence faite à l'Islam, à l'endoctrinement des enfants par les islamises infiltrés à l'Éducation nationale ; bouh le barbu. En réalité, il s'agit plutôt comme nous l'a confié la direction d'une maladresse. Tant bien que mal, le collège et l'éducation national justifient le choix du professeur en avançant l'application pure et simple du programme d'histoire géographie qui prévoit l'enseignement de l'Islam.

Education Nationale



La laïcité à toutes les sauces


Effectivement, l'école française est laïque mais de plus en plus la laïcité française tout comme le féminisme d'ailleurs, est instrumentalisée afin de camoufler en politiquement correcte une islamophobie chronique. L'Islam fait parti intégrante de l'histoire de l'humanité et son influence sur le monde occidental et l'Europe n'est plus à prouver. Son enseignement à l'école est donc légitime n'en déplaise à ses détracteurs.

Enseigner l'Islam, ça dépend comment !


Malheureusement, lorsque des professeurs se lancent dans l'enseignement de l'Islam et de la vie du Prophète (bsbl) (parce que c'est au programme de l'éducation nationale) on assiste bien souvent à une démonstration d'ignorance très largement façonnée par les préjugés en tout genre et des manuels d'une qualité exécrable. Le dernier exemple en date est le manuel des Éditions Nathan où l'on présente les femmes musulmanes soumises derrière leur burqa intégrale à côté de leur maris barbus tortionnaire, voir l'article chez notre confrère Al-Kanz.
D'un autre côté, on peut s'interroger sur la pertinence de la méthode utilisée par le professeur. Dans un contexte où l'école est fréquentée par des élèves chrétiens, musulmans, juifs, agnostiques...est ce que la méthode d'immersion était la bonne pour vérifier les acquis des élèves ? Comment aurions nous réagit si un professeur aurait demandé à nos enfants de se mettre dans la peau d'un chrétien à l'église ou d'un juif à la synagogue ?
L'affaire semble dépassé le collège qui ne s'attendait pas à une récupération des extrémistes laïques, il s'agit en fin de compte d'une petite maladresse.

Quoi qu'il en soit, l'Islam n'a pas besoin des rédactions des professeurs ou du sponsoring de l'éducation nationale pour pénétrer les cœurs et illuminer la vie de chacun.
Commentaires (3)
  1. le sujet exact était: "tu es musulman, tu entres dans une mosquée, décris ce que tu vois"
    suite à l'étude de l'architecture intérieure d'autres mosquées comme celle de Damas...

  2. "Malheureusement, lorsque des professeurs se lancent dans l’enseignement de l’Islam et de la vie du Prophète (bsbl) (parce que c’est au programme de l’éducation nationale) on assiste bien souvent à une démonstration d’ignorance très largement façonnée par les préjugés en tout genre et des manuels d’une qualité exécrable."
    Je ne suis pas du tout d'accord avec ce constat.
    Je me souviens tres bien des cours d'histoire-geo sur l'Islam que j'ai recu en France en 6 ou 5eme. Il n'y a eu aucun prejuge, l'Islam a ete expliquee de maniere objective et neutre : les piliers de l'Islam, le Ramadan, les prieres, les Hadiths, les devoirs et interdictions (hallal, haram), les differents mouvements, la vie de Mohammed, mosquee et architecture.
    Je me souviens meme que la professeure nous avez precise de ne pas croire que Islam=les musulmans, car certains respectent ses principes et d'autres non.
    Et comble du comble, certains de mes camarades musulmans de l'epoque se permettaient de faire des blagues douteuses sur le prophete et l'Islam pour faire rire la classe.
    Ambiance bon enfant, on avait 12-13 ans.
    Bref, je garde un bon souvenir de mes cours meme si cela remonte a quelques annees maintenant. C'etait juste pour vous donner une petite note positive en ces temps un peu tristes ou tout le monde se denigre.

    Le cas de Nathan est regrettable, j'espere que cela sera retire du commerce et severement reprimande mais precisons quand meme que ce livre n'est pas un manuel scolaire, et heureusement. A titre personnel, aucune personne de ma famille ou de mon entourage n'a entendu ou lu ce genre de propos dans un etablissement scolaire. Je ne doute pas que les derapages existent (et doivent etre sanctionnes), mais cela n'est pas representatif de la facon dont les profs presentent leurs cours.

    Pour revenir sur le sujet donne par le professeur, je suppose qu'il s'attendait a avoir une description de l'interieur d'une mosquee, des personnes presentes, de ce qu'ils y font et non pas a provoquer une polemique.
    Je ne pense pas que cela pose probleme aux musulmans, laics ou autres d'avoir a decrire l'interieur d'une cathedrale ou d'une mosquee ou de devoir decrire certaines pratiques. Il s'agit juste de culture generale, personne ne demande d'adherer ou de copier certains preceptes religieux.

    Avec ces laics-extremistes qui abusent de leurs droits, j'ai presque l'impression que la laicite est devenue une sorte de religion.

    Amicalement.

  3. oui comme vous dites enseigner l'islam c'est bien ..mais si les enseignants n'y connaissent rien ça devient du n'importe quoi !!
    ma soeur est revenu de l'école avec des mauvaises notes a cause de ça car sa prof lui dis n'importe quoi et ma soeur lui tiens tête..savez vous que d'après cette prof d'histoire nous ne faisons pas la prière dans une mosquée mais dans l'imam ???
    je trouve quand même incroyable que ces prof n'ai pas un minimum de connaissances sur le sujet qu'ils enseignent

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...