Archives

Montargis : une distribution de roses d’une association musulmane mal perçue et dénoncée par la municipalité






Commentaires (6)
  1. Kads dit :

    Elles ne devraient pas être interdites sauf si les dirigeants de France souhaitent garder cette haine envers les musulmans.

  2. nadia dit :

    ce n.est pas grave… nous musulmans ont sort plus forts par ces faits de gens d.élus qui n.aiment pas les musulmans …machaallah amdouliallah soyons indifférent et patience a tous les musulmans qui oeuvre pour la paix

  3. Seifeddine dit :

    Salamou’aleykoum

    Même si c’était du prosélytisme religieux (ce que ça n’est pas) où serait le problème. On a tout à fait le droit d’avoir recours au prosélytisme religieux ou politique dans la rue. À t on jamais interdit à ce maire d’aller distribuer ses tractes avant l’élection dans les marchés? Non et c’est tout a fait normal. N’est ce pas du prosélytisme politique? Si mais c’est tout à fait son droit. Depuis quand essayer de discuter avec les gens et essayer de les convaincre est il devenu un crime?
    Le seul endroit où on interdit le prosélytisme politique ou religieux c’est l’école. Partout ailleurs, il n’y a aucune raison de le faire.

  4. oum nour dit :

    Salam alaykoum
    affligeant, c’est triste tte cette ignorance..
    on demande aux musulmans de s expliquer de se justifier etc et quand certains font le pas on les accuse de proselytisme! ha ha

    quoi qu il en soit bravo pour ces echanges et soyons fier de transmettre le message universel de notre Createur et de Son dernier messager..

  5. David dit :

    @ Seifeddine
    Vous êtes pour le prosélytisme religieux ? Donc j’imagine que vous prenez la défense des Chrétiens qui sont persécutés en Algérie, en Libye, en Irak ? Vous êtes d’accord qu’ils distribuent des bibles dans la rue au Maghreb ?

    Ou sinon, tout votre discours ne serait que de l’hypocrisie, n’est-ce pas ?

  6. david dit :

    J’ai fait plusieurs commentaire sur votre site, mais ils sont tous censurés. Bravo les musulmans qui n’acceptent pas le débat…

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *