facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les pèlerins à Médine : La Mosquée Prophétique et la Mosquée de Qoubâ’

26 vues

Les pèlerins à Médine : La Mosquée Prophétique et la Mosquée de Qoubâ’

Par : Tamime Khemmar

Après avoir accompli leur hajj, beaucoup de pèlerins se rendent à Médine pour la visite de la Mosquée Prophétique et pour saluer le Prophète [ﷺ].

Quel est donc le mérite de se rendre à la Mosquée Prophétique ?

Plusieurs hadiths furent rapportés concernant son mérite dont :

Sa parole [ﷺ] : « Les selles des chameaux ne doivent être sanglées[1] que pour trois mosquées : la Mosquée Al-Harâm, ma Mosquée que voici et la Mosquée Al-Aqsâ (Bayt Al-Maqdis). » [2]

Il y a aussi ce qui fut rapporté prouvant l’avantage de la salât (prière) dans ce lieu et le fait qu’elle soit meilleure que mille salât :

Il a dit [ﷺ] : « Une salât (prière) dans ma Mosquée que voici est meilleure que mille salât dans un autre lieu, sauf dans la Mosquée Al-Harâm[3] » [4]

Quelle niyyah (intention) le visiteur doit-il avoir ?

Il faut savoir que ce qui est prescrit pour celui qui projette de se rendre à Médine c’est d’avoir pour but, par son voyage, la visite de la Mosquée du Messager [ﷺ] et de n’entamer son voyage que dans ce but, en raison de sa parole [ﷺ] : « Les selles des chameaux ne doivent être sanglées que pour trois mosquées : la Mosquée Harâm, ma Mosquée que voici et la Mosquée Al-Aqsâ (Bayt Al-Maqdis). »

La multiplication de la récompense de la salât dans la Mosquée Prophétique

1- La multiplication de la récompense de la salât (prière) dans ce lieu par plus de mille fois n’est pas réservée à la salât obligatoire, car elle concerne également la surérogatoire.

2-La multiplication de la récompense citée dans le hadîth concerne toutes les extensions ajoutées à la Mosquée.

3-La multiplication par mille est réservée uniquement à celui qui accomplit sa salât à l’intérieur de la Mosquée ou dans les cours qui l’entourent.

Tandis que celui qui accomplit sa salât dans les rues, celui-là ne profitera pas de la multiplication par mille, mais gagnera, quand même, la récompense de la salât accomplie en groupe[5], si toutefois les rangs sont reliés.

Doit-on accomplir quarante salât dans la Mosquée Prophétique ?

Il est répandu chez beaucoup de gens que celui qui arrive à Médine doit accomplir quarante salât dans la Mosquée du Messager [ﷺ], alors que le hadîth rapporté à ce propos est dhacîf (faible) et ne constitue pas une preuve suffisante.

Ibn Al-Qayyim : Les sens profonds de la talbiyah

Le hajj et la coumrah ont-ils un rapport avec la visite ?

Le hajj et la coumrah n’ont aucun rapport avec la visite.

Celui qui accomplit le hajj et la coumrah peut retourner chez lui sans se rendre à Médine.

Aussi, celui qui se rend à Médine peut retourner chez lui sans effectuer ni hajj ni coumrah.

On peut également réunir les trois dans un seul voyage : hajj, coumrah et visite.

La Mosquée de Qoubâ’ 

C’est la seconde des deux Mosquées[6]dans Médine qui ont un mérite et une importance et qui furent toutes deux bâties sur la piété dès le premier jour.

Des actes et des paroles furent rapportés du Prophète [ﷺ] montrant le mérite de la salât dans la mosquée de Qoubâ’.

Le Prophète [ﷺ] se rendait à Qoubâ’ chaque samedi

CAbdillâh ibn COumar (Qu’Allah agrée) dit : « Le Prophète [ﷺ] se rendait à Qoubâ’ chaque samedi, marchant ou sur une monture. Puis il y accomplissait deux rakcât (unités de prière). » [7]

Se rendre à Qoubâ’ pour une salât équivaut à une coumrah

Sahl Ibn Hounayf (Qu’Allah agrée) dit : le Messager d’Allah [ﷺ] a dit :

« Celui qui se purifie dans sa maison, puis se rend à la mosquée de Qoubâ’, y accomplit une salât (prière), gagnera la rétribution d’une coumrah. » [8]

Sa parole : « y accomplit une salât » inclut l’obligatoire et la surérogatoire.

Ajib soir : La sagesse dans les commandements d’Allah

Y’a-t-il d’autres mosquées à Médine dont la visite est prescrite ?

À part la Mosquée Prophétique et la mosquée de Qoubâ’, il ne fut nullement rapporté dans la Sounnah ce qui prouve le mérite d’autres mosquées et la récompense pour leur visite.

Ainsi les lieux visités auxquels sont conduits les gens – tels que la mosquée d’Al-Khandaq, la mosquée d’Al-Qiblatayn, les sept mosquées, etc. – sont des lieux dont la visite n’est nullement prescrite.

Aussi, considérer leur visite comme un culte par lequel on adore Allah, ceci est une bidcah (culte survenu) inventée. Or toute bidcah est un égarement.

Qu’Allah accepte de nos pèlerins leur visite à Médine et répande la bénédiction sur leurs œuvres, leurs pas et toutes leurs affaires et les rendent chez eux sains, pieux et gagnants. Amen.

Allah est plus Savant

Notes de l’auteur : 

[1] C’est-à-dire que l’on ne doit pas voyager.

[2] Al-Boukhârî et Mouslim

[3] Où la salât équivaut à cent milles.

[4] Al-Boukhârî et Mouslim

[5] La salât en groupe voit sa récompense multipliée par vingt-sept.

[6] La première étant la Mosquée prophétique.

[7] Al-Boukhârî et Mouslim

[8] Ibn Mâjah et d’autres

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...

Pratiques islamiques pour accueillir un nouveau-né

La naissance d’un enfant. Sans doute l’un des plus beaux jours de notre existence, si ce n’est le plus beau. Un instant unique, un moment magique, un souvenir gravé à jamais dans nos cœurs et...