facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Pourquoi la tombe du Prophète se trouve-t-elle à l’intérieur de la Mosquée Prophétique ?

73 vues

Pourquoi la tombe du Prophète se trouve-t-elle à l’intérieur de la Mosquée Prophétique ?

Par : Tamime Khemmar

Beaucoup de musulmans sont en proie à la fâcheuse pratique d’ériger des mosquées au-dessus des tombes ou d’enterrer les morts dans les mosquées.

Et certains d’entre eux avancent comme prétexte, pour rendre cela licite, le fait que la tombe du Prophète [ﷺ] se trouve à l’intérieur de sa Mosquée.

Pourquoi donc la tombe du Prophète se trouve-t-elle à l’intérieur de la Mosquée Prophétique ?

Il faut savoir que c’est le Prophète [ﷺ] lui-même qui a bâti la Mosquée et c’est lui aussi qui a bâti ses chambres, dont celle de CÂ’ichah où il fut enterré [ﷺ].

Il fut donc enterré à l’extérieur de sa mosquée car la chambre de CÂ’ichah (qu’Allah agrée) était, comme le reste des chambres des mères des croyants, hors de la Mosquée Prophétique.

Lors des extensions de la Mosquée Prophétique accomplies durant les quatre Khalifats qui succédèrent à la mort du Prophète [ﷺ] – celles d’Aboû Bakr, de COumar, de COuthmân et de CAli, qu’Allah les agrée tous -, ces chambres demeurèrent telles qu’elles étaient, à l’extérieur de la Mosquée.

Puis, lors du Khalifat des Banî ‘oumayya (Omeyyades), la Mosquée fut agrandie vers la chambre de CA’ichah, où il fut enterré [ﷺ] et celle-ci se trouva incluse dans la Mosquée, malgré l’opposition de beaucoup de savants.

Qu’a donc dit le Prophète [] concernant la construction de mosquées sur des tombes ?

Joundoub Ibn Abdillâh Al Bajali (Qu’Allah agrée) a entendu du Messager d’Allah [ﷺ], cinq nuits avant sa mort, dire : « Prenez garde ! Ceux qui étaient avant vous transformaient les tombes de leurs Prophètes et de leurs pieux en masâjid  (lieux de prosternation). Prenez garde ! Ne transformez pas les tombes en masâjid (lieux de prosternation). Je vous exhorte de ne pas faire cela. » [1]

Le Prophète [ﷺ], lors de son agonie, mettait en garde contre la transformation des tombes en masâjid (lieux de prosternation), tel que cela fut rapporté dans les deux sahîh[2] d’après CA’ichah et Ibn CAbbâs (Qu’Allah agrée) qui dirent :

« Lorsque la mort vint au Messager d’Allah [ﷺ], il se mit à jeter sur son visage un vêtement et lorsqu’il étouffait, il se découvrait le visage. Il dit alors qu’il était dans cet état : « Que la malédiction d’Allah soit sur les juifs et les chrétiens, ils ont transformé les tombes de leurs Prophètes en masâjid (lieux de prosternation). », mettant en garde contre ce qu’ils ont fait. »

Il n’est donc permis à aucun musulman d’ignorer ce que ces hadiths authentiques et catégoriques ont prouvé et de se tourner vers ce qui s’est passé pendant la période de Banî ‘oumayya (Omeyyades).

Prétexter les actes de ceux dont les actes ne sont pas des preuves n’est aucunement permis.

Aussi, insérer la Tombe dans la Mosquée n’avait pas pour but la vénération d’Allah ou Son adoration par cet acte. Mais pour une nécessité qui se présenta.

Or, lorsque cela arriva, beaucoup de savants étaient opposés à cela et ne l’ont pas permis.

Malgré tout cela, la Tombe est considérée comme externe à la Mosquée du fait qu’elle se trouve dans une chambre indépendante d’elle.

Ajib soir : Je veux rêver du Prophète !

Peut-on se diriger vers la tombe du Prophète [] lors de la salât ?

Il n’est pas permis de se diriger sciemment vers la tombe du Prophète [ﷺ] lorsqu’on effectue la salât cherchant à se rapprocher d’Allah par ce geste. Car ceci est un moyen qui mène au chirk (association dans l’adoration), qui n’est aucunement licite.

Les 10 grands mérites de Médine la douce

Quel est donc notre devoir ?

Mon frère et ma sœur, notre devoir envers le Prophète [ﷺ], lors de notre visite à Médine est de le saluer ainsi que ses deux Compagnons, d’apprendre sa Sounnah, de la suivre et de l’appliquer afin de l’accompagner lors de la dernière vie et d’entrer au Paradis avec lui.

Notre devoir envers les morts est de les honorer, en les enterrant dans les cimetières des musulmans et d’invoquer Allah pour eux, non de les invoquer.

Notre devoir envers nos mosquées est de les purifier de toute association dans l’adoration (chirk), tout comme notre Prophète [ﷺ] l’a fait dans sa Mosquée et nous a recommandé expressément de leur faire.

Enfin, notre devoir envers Allah, soubhânah, est de purifier Son adoration et Son invocation et de ne pas mettre entre nous et Lui des intercesseurs, ni vivants sur leurs trônes ni morts dans leurs tombes, afin d’être parmi ceux qui mériteront Son pardon, Sa récompense et échapperons à Son châtiment.

Allah est plus Savant

Notes de l’auteur : 

[1] Mouslim

[2] Al-Boukhârî et Mouslim.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...

Pratiques islamiques pour accueillir un nouveau-né

La naissance d’un enfant. Sans doute l’un des plus beaux jours de notre existence, si ce n’est le plus beau. Un instant unique, un moment magique, un souvenir gravé à jamais dans nos cœurs et...