facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les pèlerins à Médine : Comment doit être la visite prescrite de la Tombe du Prophète ?

16 vues

Les pèlerins à Médine : Comment doit être la visite prescrite de la Tombe du Prophète ?

Par : Tamime Khemmar

L’un des plus grands moments de la visite de Médine, pour les pèlerins et les autres visiteurs, est de saluer le Prophète [ﷺ] ainsi que ses deux Compagnons, Aboû Bakr et COumar, tous enterrés dans la chambre de l’épouse la plus aimée du Prophète [ﷺ] CÂ’ichah (qu’Allah les agrée tous).

Seulement, le visiteur doit accomplir cette visite telle qu’elle fut prescrite et ne pas tomber dans le piège de la visite non prescrite, remplie d’actes prohibés, qui risque d’annuler son œuvre, de l’éloigner de la voie du Prophète [ﷺ] ainsi que de l’approbation d’Allah et, peut-être même, le pousser à commettre l’association dans l’adoration, le chirk.

 

Comment donc doit être la visite charciyyah [1] (prescrite) ?

Le visiteur arrive du côté de la façade de la Tombe, salue le Prophète [ﷺ] et invoque pour lui avec respect et à voix basse. Il dit alors :

« Assalâmou calayka yâ rassoula-llâhi wa rahmatou-llâhi wa barakâtouh. Salla-llâhou wa salama wa bâraka calayka, wa jazâka ‘afdhala mâ jazâ nabiyyan can ‘oummatih.) (Que le salut soit sur toi Prophète d’Allah. Ainsi que la miséricorde d’Allah et Ses bénédictions. Que l’éloge d’Allah, Son salut et Sa bénédiction soient sur toi et qu’Il te récompense de la meilleure récompense accordée à un Prophète pour sa nation.)

Puis, avance vers sa droite et salue Aboû Bakr (Qu’Allah agrée), invoque pour lui, puis salue ensuite COumar (Qu’Allah agrée) et invoque pour lui.

Les pèlerins à Médine : La Mosquée Prophétique et la Mosquée de Qoubâ’

Quelles sont donc les choses que l’on commet dans la visite bidciyyah (non prescrite) ?

1- Invoquer le Messager d’Allah [ﷺ], demander son secours, demander de lui qu’il résolve les problèmes et fasse dissiper les malheurs, ou autres invocations qui ne doivent être adressées qu’à Allah.

Car l’invocation est une cibâdah (adoration) et la cibâdah ne doit être vouée qu’à Allah, seul. Or, le Prophète [ﷺ] a dit : « Ad-doucâ’ (l’invocation) c’est cela la cibâda (l’adoration). »[2]

Mon frère ! Ma sœur ! L’invocation et l’espérance sont réservées à Allah.

Le Messager [ﷺ] ne doit pas être invoqué, il faut invoquer pour lui.

Pareillement pour ceux qui sont dans leurs tombes ; il faut invoquer pour eux, non les invoquer.

Ajib soir : La plus grande grâce accordée par Allah aux hommes

2-Mettre ses deux mains sur sa poitrine : comme la posture de la salât (la prière). Ceci n’est pas permis car c’est une posture de soumission et d’humilité envers Allah, soubhânah, qui a été prescrite dans la salât, lorsque le musulman, debout, est en train de parler avec son Seigneur.

Or, les Compagnons du Messager d’Allah [ﷺ], de son vivant, ne mettaient pas leurs mains sur leur poitrine une fois arrivée près de lui pour le saluer.

Si cela était une bonne chose, ils l’auraient certainement fait avant nous.

3- Frotter avec ses mains les murs et les grilles qui entourent la tombe du Prophète [ﷺ] : ou n’importe quel autre endroit de la Mosquée, ou autre lieu d’ailleurs.

En effet, cela n’est pas permis, car cela ne fut nullement rapporté dans la Sounnah, n’a pas été fait par nos bienfaisants prédécesseurs et s’avère être en réalité un moyen conduisant au chirk (l’association dans l’adoration).

4- Élever la voix près de sa Tombe [ﷺ] : Ceci n’est point acceptable car Allah a éduqué les croyants lorsque le Prophète [ﷺ] était parmi eux en disant, (S : 49/S : 2) :

(Croyants ! N’élevez pas votre voix au-dessus de la voix du Prophète et ne lui parlez pas aussi fort que vous le faites entre vous, de peur que vos œuvres ne s’annulent sans que vous le ressentiez.)

Or, il est [ﷺ] respecté de son vivant et après sa mort.  

5- Se diriger vers la Tombe d’un endroit lointain – à l’intérieur de la Mosquée ou à l’extérieur- puis le saluer [ﷺ].

Ramadân le mois de la révélation du Coran

Si quelqu’un te demande de transmettre son salut au Prophète, que dois-tu lui répondre ?

Dis-lui ceci : « Mon frère ! Multiplie assalâtou  wa as-salâm (l’éloge et le salut) sur le Prophète [ﷺ] ! Les Anges vont transmettre cela au Messager [ﷺ] en raison de sa parole [ﷺ] : « Allah a des Anges qui sillonnent la terre et qui me transmettent le salut de ma nation. » [3] »

Ajib soir : Je veux rêver du Prophète !

Faut-il rester longtemps devant la Tombe du Prophète [ﷺ] ?

Il ne faut pas rester très longtemps devant sa Tombe [ﷺ] ni répéter trop souvent la visite car cela mènerait vers le ghoulouw (l’excès).

Or, Allah a privilégié son Prophète [ﷺ,] parmi toute sa nation, par le fait que les Anges lui transmettent tout salut lui étant adressé, de n’importe quel endroit.

En effet, lorsqu’il a [ﷺ] interdit que l’on fasse de sa Tombe un cîdan (endroit que l’on visite à des occasions précises), il a indiqué ce qui doit être fait à la place de cela en disant :

« Adressez-moi votre salât (en disant salla-llâhou calayhy wa sallam), car votre salât me parviendra où que vous soyez. » C’est-à-dire par l’intermédiaire des Anges.

Le billet de ramadhan : Comment ne plus avoir peur ?

Mon frère ! Ma sœur ! Sachez que vous ne pourrez jamais honorer votre bien-aimé Prophète [ﷺ] avec quelque chose de meilleur que son respect car c’est le Messager du Seigneur des Cieux et de la Terre.

Respectez-le avec votre langue en n’élevant pas la voix devant sa tombe.

Respectez-le avec votre conduite en ne vous comportant pas en touristes insouciants, ne cessant de photographier et de se photographier devant sa tombe.

Respectez-le en accomplissant les actes qu’il a prescrits et en vous éloignant de ceux qu’il a interdits. Surtout lors de sa visite.

Et respectez-le, surtout du cœur, en le vénérant et en lui accordant son digne rang ainsi qu’à ses proches, ses épouses et ses Compagnons.

Et sachez que notre Prophète [ﷺ] doit-être respecté de son vivant et après sa mort. 

Allah est plus Savant.

Notes de l’auteur : 

[1] Charciyya : relative au Charc qui est la loi islamique, c’est-à-dire : ce qu’Allah a prescrit ainsi que Son Messager [ﷺ].

[2]  Hadîth sahîh (authentique) rapporté par Aboû Dâoud et At-Tirmidhî et d’autres.

[3] Hadîth sahîh rapporté par An-Nasâ’î et d’autres.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...

Pratiques islamiques pour accueillir un nouveau-né

La naissance d’un enfant. Sans doute l’un des plus beaux jours de notre existence, si ce n’est le plus beau. Un instant unique, un moment magique, un souvenir gravé à jamais dans nos cœurs et...