facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les invocations de ramadhan du Coran et de la Sounnah (4)

Les invocations de ramadhan du Coran et de la Sounnah (4)

Par Tamime Khemmar.

Invocations du Coran :

*(Rabbi zidnî cilmâ)

(Rabbi (mon Seigneur), accorde-moi plus de Cilm (Science).)

*(Lâ ‘ilâha ‘illâ annta soubhânaka, ‘innî kounntou mina-zh-zhâlimîn)

(Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Toi. J’ai été parmi les injustes.)

*(Rabbi ‘acoudhou bika min hamazâti-ch-chayâtîn (67) Wa ‘acoudhou bika Rabbi a-y-yahdhouroûn)

(Rabbi (mon Seigneur), j’invoque Ta protection contre les hamazât[1] (les susurrements néfastes) ach-chayâtîn (des diables) 98 J’invoque aussi Ta protection contre leur présence à mes côtés.)

Le Tawakkoul (compter sur Allah) : Sa réalité et ses conditions

*(Rabbi-ghfir wa-rham wa annta khayrou-r-râhimîn)

*(Rabbi (mon Seigneur), pardonne, couvre et fais miséricorde. Tu es Le Meilleur des miséricordieux.)

*(Rabbanâ-ssrif cnnâ cadhâba  jahannama, ‘inna cadhâbahâ kâna gharâmâ)

(Rabbanâ (notre Seigneur), éloigne de nous le supplice de l’Enfer. Son supplice est éternel.)

La plus belle histoire de la hijrah

Invocations de la Sounnah :

« Allâhoumma ‘innî ‘acoudhou bika mina-l-barasi, wa-l-jounoûni, wa-l-joudhâmi, wa min sayyi’i-l-‘asqâm » [2]

(AllâhoummaAllah), j’invoque Ta protection contre le Baras[3] (vitiligo), la folie, la lèpre et les terribles maladies.)

*« Allâhoumma ‘innî’acoûdhou bika min charri samcî, wa min charri basarî, wa min charri lisânî, wa min charri qalbî, wa min charri maniyyî. » [4]

(AllâhoummaAllah), j’invoque Ta protection contre le mal provenant de mon ouïe, du mal provenant de ma vue, du mal provenant de ma langue et du mal provenant de maniyy[5]î (mon eau).)

*« Allâhoumma ‘innî ‘acoudhou bika mina-l-kasali wa-l-harami, wa-l-ma’thami wa-l-maghrami, wa min fitnati-l-qabri, wa cadhâbi-l-qabri, wa min fitnati-n-nâri, wa cadhâbi-n-nâri, wa min charri fitnati-l-ghinâ, wa ‘acoudhou bika min fitnati al-faqri, wa ‘acoudhou bika min fitnati al-masîhi-d-dajjâli, Allâhoumma-ghsil cannî khatâyâya bi-mâ’i-th-thalji wa-l-baradi, wa naqqi qalbî mina-l-khatâyâ kamâ naqqayta-th-thawba-l-‘abyadha mina-d-danasi, wa bâcid baynî wa bayna khatâyâya kamâ bâcadta bayna-l-machriqi wa-l-maghrib » [6]

(AllâhoummaAllah), j’invoque Ta protection contre la paresse et l’extrême vieillesse, les péchés et les dettes, l’épreuve de la tombe, le supplice de la tombe, l’épreuve de l’Enfer, le supplice de l’Enfer, le mal de l’épreuve de la richesse et j’invoque Ta protection contre l’épreuve de la pauvreté. J’invoque aussi Ta protection contre l’épreuve du Masîh Ad-dajjâl (l’Antéchrist). AllâhoummaAllah), lave mes péchés avec l’eau de la neige et de la grêle, nettoie mon coeur des péchés comme Tu as nettoyé l’habit blanc des souillures et éloigne-moi de mes péchés comme Tu as éloigné l’est de l’ouest.)

*« Allâhoumma ‘innî ‘acoûdhou bika mina-l-cajzi wa-l-kasali,wa-l-joubni wa-l-boukhli, wa-l-harami, wa cadhâbi-l-qabri, Allâhoumma ‘âti nafsî taqwâhâ, wa zakkihâ ‘anta khayrou man zakkâhâ, ‘anta waliyyouhâ wa mawlâhâ, Allâhoumma ‘innî acoûdhou bika min cilmin lâ yanfacou, wa min qalbin lâ yakhchacou, wa min nafsin lâ tachbacou,wa min dacwatin lâ youstajâbou laha  » [7]

(AllâhoummaAllah), j’invoque Ta protection contre l’impuissance et la paresse, la lâcheté et l’avarice, l’extrême vieillesse et le supplice de la tombe. Allâhoumma accorde à nafsi (mon âme) sa crainte et purifie-la, Tu es Le Meilleur de ceux qui la purifieront. Tu es son Allié et son Maître. Allâhoumma j’invoque Ta protection contre une science qui ne soit pas utile, contre un coeur lâ yakhchac[8] (qui ne se soumet pas), contre une nafs (âme) qui n’est jamais assouvie et contre une invocation qui n’est pas exaucée.)

Allah est plus Savant

Les invocations de ramadhan du Coran et de la Sounnah (3)

Notes de l’auteur : 

[1] Hamazât signifie aussi : la strangulation.

[2] [Ahmad et par d’autres/isnâd sahîh]

[3] Dépigmentation de la peau.

[4] [Aboû Dâwoud et par d’autres/isnâd sahîh]

[5] C’est-à-dire le mal qui peut provenir de mon eau (sperme), en commettant l’adultère ou tout rapport sexuel interdit ainsi que tous ses préliminaires.

[6] [Al-Boukhâri et Mouslim]

[7] [Mouslim]

[8] Un cœur qui ne se soumet pas à l’appel de son Seigneur et sur lequel l’exhortation ne produit aucun effet.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...