facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Actualités

Le Prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous – quinzième partie : Les femmes du Prophète Mouhammed

Le Prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous – quinzième partie : Les femmes du Prophète Mouhammed

Par : Tamime Khemmar

Comme tout grand homme, puissant et affectueux, le Prophète Mouhammed [ﷺ] était entouré de femmes qu’il aimait, qui l’aimaient, qu’il protégeait, qu’il éduquait et qu’il préparait afin qu’elles soient un exemple vivant pour toutes les femmes vertueuses, savantes, indépendantes physiquement et moralement et libres de toute servitude aux hommes et aux femmes cupides et corrompus.

La première chose que le Prophète [ﷺ] fit lorsqu’il arriva à Médine fut de faire venir sa famille auprès de lui. Malgré le fait que sa notoriété et son pouvoir allaient à partir de ce moment en grandissant, il ne vécut qu’une simple vie d’époux, de père et n’aspira jamais à la vie d’un roi pleine d’opulence et de jouissance. Pourtant, cette occasion se présenta à lui de la manière la plus prestigieuse, lorsqu’Allah envoya un ange le faire choisir entre la vie d’un roi Prophète comme celle de David et de Salomon et celle d’un Serviteur Messager. L’ange Gabriel qui était à côté de lui le conseilla d’être humble avec son Seigneur. Il choisit humblement de vivre une vie de Prophète serviteur.

Ainsi, la vie du Prophète Mouhammed [ﷺ] avec ses femmes ; épouses et filles, se déroula en toute sérénité et amour, non sans passer par des moments difficiles, comme toute vie saine et naturelle. Mais, vu la nature du chef de cette prestigieuse famille, les femmes qui sortirent de cette école prophétique furent les femmes les plus prestigieuses que connut l’humanité et demeurèrent un exemple de perfection dans la vertu, les mœurs, la science et la bienfaisance que tout homme et toute femme se doivent de suivre. Allah, élevé soit-Il, dit à leur propos :

{يَانِسَاء النَّبِيِّ لَسْتُنَّ كَأَحَدٍ مِّنَ النِّسَاء إِنِ اتَّقَيْتُنَّ}[الأحزاب:32] (Ô femmes du Prophète, vous n’êtes comme le reste des femmes si vous êtes pieuses.) (S : 33/A : 32) C’est-à-dire que vous n’êtes pas dans le même rang que le reste des femmes. Vous êtes plus noble et votre rang est plus élevé, si vous réalisez la crainte d’Allah et accomplissez les bonnes œuvres. Or, elles furent toutes des femmes pieuses et bienfaisantes dignes de leur époux : le Prophète d’Allah Mouhammed [ﷺ].

Connaissez-vous quelles sont les plus aimées du Prophète [] ?

Khadîja : La première femme du Prophète [ﷺ] qui le demanda elle-même en mariage, après avoir vu ses grandes qualités morales et cela bien avant la révélation. Il vécut avec elle vingt-cinq années, lui témoignant la plus grande affection et disant d’elle : « Son amour me fut accordé. » Khadîja fut une femme pieuse et bienfaisante. Elle soutint le Prophète [ﷺ] depuis le premier moment de la révélation, spirituellement et matériellement, et ne fléchit jamais. Elle fit de son foyer un lieu d’amour et d’apaisement pour le Prophète qui traversait à cette époque-là les plus difficiles moments de sa mission. Khadîja mérita la récompense d’Allah transmise par l’ange Gabriel à Mouhammed [ﷺ] en disant : « Khadîdja s’approche. Salue-la et dis-lui qu’Allah lui a préparé une maison bâtie en pierres précieuses dans un lieu où il n’y a ni fatigue ni souffrance ni nuisances. »

Â’icha : la femme la plus aimée du Prophète et la fille de son ami le plus proche : Abou Bakr. Malgré qu’elle ne vécut avec le Prophète qu’une dizaine d’années, ‘Â’icha devint la femme la plus savante de toutes. Elle était, plus érudite que beaucoup de savants parmi les compagnons et rapporta plus de deux mille hadiths prophétiques. Malgré son jeune âge, lorsque le Prophète mourut, ‘Â’icha vécut une vie de dévouement et de piété, jeûnant le jour et priant la nuit, et donnant un grand exemple de générosité et d’altruisme, distribuant tous les biens qu’elle possédait et se contentant de la plus humble des vies. Gardant ainsi vivant le souvenir de sa vie avec l’homme le plus illustre et le plus loué qui soit : Mouhammed [ﷺ].

C’est deux modèles des femmes du Prophète [ﷺ] nous apprennent à quel point l’entourage du Prophète était noble, vertueux et affectueux. Comment n’en serait-il pas le cas alors que le centre autour duquel gravitent ces nobles âmes est le Prophète d’Allah Mouhammed [ﷺ] à propos duquel Allah, soubhânah, a dit : {وَإِنَّكَ لَعَلى خُلُقٍ عَظِيم}[القلم:4] (Certes, tu as une grande moralité.) (S : 68/A : 4).

 

 

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Gélatine de porc Islam

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...