Archives

Inde : le Ministre de l’Intérieur Rajnath Singh propose un débat national sur la question de la conversion et une loi l’interdisant






Commentaires (9)
  1. Abou maryam dit :

    La réalité sur le terrain contrairement a ce que prétendes les médias et que la population musulmane indienne est plus proche des 35%.

  2. Abou maryam dit :

    La rancoeur des indou viens aussi du faite que l’économie indienne est tenue par les musulmans.

  3. Abou rayhana dit :

    Une grosse partie des conversion des indou a l’islam est motiver par une ascensions social en entrant dans l’islam il se libère ainsi de la caste dans laquelle il sont né.Leur conversion leur permette aussi plus facilement de travailler dans les pays du golf synonyme d’eldorado.

  4. maini dit :

    Gloire à l’islam in cha Allah

  5. Acharya dit :

    N’importe quoi les commentaires ci-dessous.

    Ce sont des préjugés comme commentaires et non de l’expertise.

    Les Hindous ainsi que les autres religions (bouddhistes, sikhs, jaïns, …) ont été persécutés pendant des siècles par les envahisseurs musulmans (Moghols) et leur conversion forcée.

  6. abounardine mouk dit :

    qu’en est il de la conversion en arabie saoudite, au pakistan etc…
    les musulmans indiens n’échappent pas à la caste: tout indien possède une caste.
    peut on se convertir en arabie saoudite, on doit être lapidé là bas.
    faut pas r^vere: mise à part les boucheries halal, les musulmans indiens ne détiennent rien.

  7. abi sourate dit :

    pays du golfe l’eldorado? tu parles , on leur confisque les passeports et ils vivent dans des trous à rats

  8. abi sourate dit :

    ça lapide ses femmes, c’est détesté partout en occident a cause des attentats et ça veut donner des leçons aux indiens qui envoient des fusées sur mars

  9. abi sourate dit :

    abou rayhana, tu ne connais rien de l’inde.
    un intouchable( la plus basse caste) est devenu président en inde.
    on voit comment les saoudiens traitent les indiens esclaves laveurs de voiture. beaucoup ne veuelent plus y aller

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *