Archives

Au-delà du piège : Don’t panik






Commentaires (16)
  1. Sélima dit :

    As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh

    En tant qu’étudiante à la fac, j’ai dans mes contacts facebook autant d’amies musulmanes que non-musulmanes. Ces dernières soutiennent souvent les partis de droite, les propos que nous jugeons islamophobes, Charlie Hebdo, Julie Lescaut et tout ce qui s’ensuit. J’aimerais de votre part un conseil concernant ces petits pics insidieux qui nous sont adressés sur les réseaux sociaux (car je pense ne pas être la seule dans la même situation, ici ce sont les musulmans que l’on veut défier en quelque sorte). Quelle est la meilleure attitude à adopter ? Devons-nous relayer chaque acte islamophobe pour contrebalancer les médias occidentaux qui les taisent ? Ou doit-on se rendre invisible, pour montrer que l’on s’intéresse à l’Islam bien sûr mais pas que, ou que nous ne sommes pas qu’un voile et rien d’autres.

    In cha Allah, j’espère que vous répondrez à ma question car elle est sincère et sérieuse, même si elle peut vous paraître sans intérêt à 1ère vue.

    Merci d’avance, baraka Allahou fiki

  2. el_badr75 dit :

    As salam alaykoum wa rahmatoullah wa barakatouh,

    Enfin apercevons-nous de la lumière dans cette triste histoire, bravo pour votre article. Une vraie et sage réponse à cette insulte.

  3. seifeddine dit :

    Salamou’aleykoum Sélima,

    Perso j’ai aussi des contacts muslims et non muslims, pour lesquels j’ai d’ailleur crée un groupe « muslims » et un groupe « non muslims » pour pouvoir envoyer des contenus de manière sélective selon ce que je souhaite partager.
    Je pense personnellement que tu ne devrais pas te contenter de partager que des contenus parlant de l’islam avec les non muslims. Parce qu’après t’es plutôt cataloguée et tes interventions en deviennent « moins objectives ».
    Ensuite, personnellement, je partage rarement des contenus parlant d’islamophobie avec des nons muslims sauf quand il s’agit de reflexions très argumentées ou bien quand il s’agit d’actes très choquants.
    Je préfère, quand il s’agit d’islam, partager des contenus qui puissent les faire s’interroger sur notre belle religion (vidéos, témoignages de convertis comme ceux qui étaient postés sur ajib, réflexions etc…).
    Après Allah awj guide qui il veut.
    Mais pour discuter de choses serieuses, de discussions philosophiques (au sens large) ou de religion, je ne pense pas que les réseaux sociaux soient le meilleur endroit. Il y a trop de risque d’intérférences et la personne ne réfléchira pas forcément serieusement. Le face à face est toujours beaucoup plus efficace pour faire prendre conscience que l’islamophobie c’est mal, que l’islam n’est pas ce qu’ils pensent et que c’est une belle religion etc…
    Après, si tu vois une personne tenir des propos islamophobe, je pense qu’il ne faut pas hésiter à l’interpeller. Mais il vaut mieux maitriser l’art du débat.

    Après ça n’est que mon avis.

  4. oumzaza dit :

    Merci Nabil pour cet article clairvoyant !!
    Ne pas leur donner d’importance, afin de faire couler leur fond de commerce, car plus on réagira, plus ça sera vendeur, et plus ils réitéreront… Un cercle vicieux bien triste 🙁

  5. Sélima dit :

    Wa ‘alaykoum salam akhi

    C’est une bonne idée, je n’y avais pas pensé. Je vais appliquer ce conseil in cha Allah merci !

  6. haqqtiviste dit :

    Toutes les libertés de notre pays, de n’importe quel pays ou de n’importe quelle philosophie de vie sont encadrées par des limites. Limiter la liberté n’est pas la remettre en question, c’est au contraire la préserver des excès qui pourraient la mettre en danger et la faire disparaître.

    Toute limite est une protection

    Pour ce qui est de Charlie Hebdo, il semble pas que ces personnes ainsi que leur “philosophie de vie” comportent des limites assez lointaines et floues qui leur permettent d’insulter gratuitement (avec gain économique à la clé) plusieurs milliards de croyants sur terre – dont plusieurs millions en France – pas uniquement les musulmans, mais bien toutes celles et ceux qui portent une foi, et par extension toute pensée et philosophie, sans se soucier tellement des limites, puisque leurs publications choquent souvent beaucoup de personnes. En se justifiant par le sophisme “j’ai le droit, donc je le fais”.

    Effectivement, d’un point de vue strictement technique, la loi française permet apparemment cette chose qu’est la caricature. Mais l’on sait aussi que la caricature est le fait d’exagérer un trait particulier, et non pas une éructation nauséeuse visant à mettre à mal une personne ou un groupe pour le plaisir et l’autosatisfaction.

    Ce que ne dit pas la loi, c’est cette fameuse – ou devrait-on dire fumeuse – morale républicaine, ou morale laïque. Cette morale donc qui n’est ni enseignée, ni explicite ; c’est à se demander si elle est existante, ou bien si elle est du ressort unique de la personne, de son éducation de son histoire ; et dans ce cas, comment cette morale laïque ou républicaine pourrait être partagée par tous les individus qui composent cette république si elle n’est qu’une morale personnelle ?

    Donc, absence de morale collective, code de loi délétère, non respect des engagements internationaux et des fondements humanistes (1), voilà donc ce à quoi donne naissance cette belle illusion républicaine : liberté, égalité, fraternité.

    République

    De quelle fraternité parle-t-on quand on regarde les agissements des pseudos caricaturiste ? Qu’on nous explique de quelle fraternité il s’agit, on aimerait bien comprendre ?!? La fraternité humaine permettrait-elle, si elle est vraiment vécue intérieurement et sincèrement, à un être de se moquer et d’insulter les croyances profondes de son frère ? Est-ce ce que vous attendez d’un frère ? Est-ce qu’un frère se comporte comme cela ? Non, évidemment.

    On pourrait aisément en conclure que ces personnes ne sont pas en accord avec la devise de la république, et que ce ne sont pas ceux qui manifestent qui sont anti-républicains, mais bien ceux qui insultent la devise républicaine et la bafouent par orgueil, bêtise et ignorance en insultant autrui dans ses conceptions de la vie.

    Mais puisque la république le permet, comme elle a déjà permis la colonisation, le meurtre de civils, le vols des terres et des biens, la destruction des cultures indigènes, la théorisation du racisme et son application par l’état, qu’attendre encore de cette république ?
    Puisque la république est incapable d’entendre la voix de celles et ceux qui la composent, comment tolérer qu’elle se prétende universelle ?
    Puisque la république qui se veut pour toutes et tous n’accepte pas toutes et tous, comment s’étonner que certains choisissent un autre projet ?
    Puisque la chose publique est devenue l’affaire du petit nombre, celle des élus et celle des élites, alors la majorité doit-elle encore croire dans cette chose privée ?
    Puisque la république est devenue tétue et orgueilleuse, hypocrite et tricheuse à cause de ceux qui la dirigent, doit-on espérer et attendre du peuple qu’il la change, ou tout simplement espérer qu’elle s’anéantisse à cause de ses “péchés”.
    Et enfin, si cette république va si mal en son sein, si ses réactions montrent ses craintes profondes et ses angoisses identitaires, si son comportement montre ses faiblesses et sa peur de l’avenir, l’islam va-t-il lui venir en aide ? et va-t-elle accepter son aide ?

    Le prophète, l’islam

    Quelqu’un a-t-il déjà rencontré dans sa vie un homme s’appelant Mahomet ?!? évidemment non. Alors pourquoi cette persistance ? (2)
    Qu’attendre d’un pays dans lequel 99% des politiques, des journalistes et des penseurs sont incapables d’appeler le prophète Mouhammad par son prénom, celui que lui a donné sa maman. (paix et salutation de Dieu sur lui)
    Quelle considération faut-il donner à ces gens ? l’espérance ? la condescendance ? la pitié ?

     » (…) En fait, ce ne sont pas les yeux qui s’aveuglent, mais ce sont bien les cœurs dans les poitrines qui deviennent aveugles « . (Coran Sourate 22 – évidence 46)

    —-

    (1) Pour les adeptes de la transformation sociale, on pourra ajouter un “volet social” : capitalisme destructeur, exploitation de l’homme par l’homme, spoliation des biens de l’état par des groupes politiques, absence de processus démocratiques qui donnent du “pouvoir” au peuple.

    (2) pour rappel, le terme Mahomet dit le contraire de ce que dit le mot Mouhammad. Mouhammad = celui qui est louangé

  7. sunrise dit :

    Ton commentaire est juste PARFAIT tu as tout dit !
    très belle plume 🙂

  8. sunrise dit :

    haqqtiviste*

  9. abd'samad dit :

    Deux trucs à propos de ce qui a été formulé :

    Au sujet de la prétendue Liberté d’Expression ; quelle sens cette liberté peut-elle avoir pour des Charb ou des Cabu quand ils s’en prennent à l’Islam et au prophète béni ?quelle valeur a-t-il à leurs yeux de myopes ? que dalle .

    -Quand on invoque la Liberté d’Expression (avec des majuscules et tout le tralala) c’est au nom d’une lutte contre un carcan qui vous aliène et vous opprime. En crachant sur le prophète béni, des franchouillards comme cabu ou Charb se libèrent de quoi ? rien du tout ,la figure du prophète salut sur Lui ne représentant rien pour eux et ne revêtant aucune sacralité . Ce genre de pantalonnade grotesque n’aurait de sens que pour ceux qui seraient nés musulmans ou dans un cadre culturel islamique. Les petits ânes de Charlie machin ne peuvent invoquer un droit au blasphème concernant l’Islam tout juste peuvent-ils le brandir à propos de ce qui tient lieu de sacré dans leur héritage culturel : le catholicisme .

    Ainsi serais-je-moi l’enfant d’immigré pauvre et musulman- crédible si j’invoquais la Liberté d’Expression en dessinant leur pape à poil , en me torchant avec leur drapeau tricolore ou en brulant une thora ? on m’accuserait fort justement d’acte de provocation à la haine .

    Toutes ces circonlocutions pour affirmer que ce n’est pas Liberté d’Expression -leur nouvelle idole pour le coup Sacré-qui est en jeu mais le droit à la provocation à la haine religieuse. Il est grand temps que nous réclamions notre part du gâteau haineux. Pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui se bâfrent !

    Il reste qu’il est cocasse et pour moi jouissif de voir les tenants de la Gauche franchouillarde taper au nom de la prétendue liberté tralala sur ce qui tient lieu de sacré pour les musulmans de France desquels ils se proclament solidaires tant qu’ils demeurent des immigrés quémandeurs ou des « touchepasmonpote ». En quoi taper sur ce qui est le siège du Sacré chez ces musulmans ,qui du reste ne représentent rien en France et qui sont une minorité dominée et sans aucune influence ,est-il un acte héroique ? ils font pitié en vrai les charlots de Charlie.

    -Enfin il est pénibles de voir des Arabes et ou de musulmans de France faire de pathétiques leçons de savoir-agir aux musulmans de la planète . Pourquoi reprennent-ils en chœur les arguments fallacieux de l’ennemi ?

    pourquoi font-ils semblant de ne pas souligner qu’ils n’est pas irrationnel pour les populations musulmanes et arabes qui vivent largement sous domination occidentaliste de voir les obscénités ,commises par ceux-là même qui les opprime ,touchant la figure du prophète béni comme la goutte d’eau qui fait déborder le vase des humiliations ?

  10. NNN dit :

    Je partage beaucoup d’idées avec votre commentaire et j’ai réagis de la même façon que vous lors des publications à la fois du film et des caricatures mais je vous trouve un peu trop complaisant avec les musulmans.

    On est bien d’accord sur le fait que Charlie Hebo sont des opportunistes et que cette caricature ne fait absolument pas réfléchir mais ne fait que provoquer et heurter les croyances des musulmans. Néanmoins quand on voit la réaction des musulmans, d’Europe ou même d’ailleurs dès qu’il s’agit de l’islam alors qu’il y’a tant d’injustices dans leur pays (violences faites aux femmes, harcèlements des femmes à chaque coin de rue, violence envers les minorités, xénophobie …) on se demande bien si ces personnes ont un moment donné reçu une éducation. Et c’est un algérien qui est né en Algérie qui dit ça. Parce que quand on se connecte sur son pc et qu’on tombe sur un article avec un ambassadeur qui a été trainé, violenté et VIOLE devant des caméras par une foule de malade alors que cet homme a toujours soutenu les rebelles libyens même avant les décisions sucessives des puissances occidentales on reste dubitatif.

  11. Mikado dit :

    Bravo Nabil.

  12. abd'samad dit :

    « Parce que quand on se connecte sur son pc et qu’on tombe sur un article avec un ambassadeur qui a été trainé, violenté et VIOLE devant des caméras par une foule de malade alors que cet homme a toujours soutenu les rebelles libyens même avant les décisions sucessives des puissances occidentales on reste dubitatif. » que savez-vous vraiment de ce qui c’est réellement passé ? vous avez lu un article point . Quel crédit lui accorder ? Le journaleux était-il sur place ? la véracité de ces faits n’est en rien établi .

    Et pourquoi les journalistes ont-ils crû bon de souligner ce prétendu acte de viol ? Ca ne vous étonne pas que dans un pays traversé par une révolution comme la Libye ,l’ambassade des Etats-Unis soit si peu défendue et si facilement prenable d’assaut ? Ce n’est pas dubitatif qu’il faut être mais sceptiques .

    C’est de politique qu’il s’agit alors vos considérations sur la « mauvaise éducation » sont vraiment dérisoires et inopportunes .

    Assez de ces prétendus musulmans et ces collabeurs qui non content de parer leur passivité et leur médiocrité sous les atours de l’intelligence croient bon de faire la leçon aux insurgés dont l’intelligence pratique dépasse de loin leur cynisme tranquille : pour un Arabe ,un Afghan ,un Pakistanais ou un Iranien prendre d’assaut une ambassade occidentale et encore plus américaine est forme supérieure de la critique.

  13. UmmAssya dit :

    Baraka llahu fikum. La vérité peut être dites.
    J’espère qu’ils vont pas censurer notre « droit d’expression. »

  14. didoune dit :

    Merci pour ces justes paroles. Répondre à de telles actes insultants c’est donner aux insultants ce qu’ils attendent. Après, je pense que ne rien dire à ses limites. Si l’on insulte mes enfants je ne répondrais pas d’un sourire surtout au bout de plusieurs fois je finirai par me rebeller. Que faire alors ? Répondre par la justice ? Oui mais quand la justice est innéfficace ?
    Moi, pour ma part, je ne discute pas avec les amis facebook qui soutiennent charlie hebdo car je sais que nous ne pourrons être d’accord là dessus mais au delà de ces personnes, comment ça se fait que musulmans ou non musulmans les gens tolèrent ceci?
    A force de liberté et de tout tolérer on arrive à un monde sans respect, sans limite, sans valeur et sans conscience. C’est très inquiétant pour l’avenir.

  15. Kalyr dit :

    Bonjour , je ne suis pas d’accord avec vos propos abd’samad
    Je n’aime pas vraiment ( ou pas du tout ) les américains pour des raisons que vous connaissez je pense et c’est peut-être une manipulation des médias mais ce n’est pas une forme de critique que de violenter un homme qui n’a rien choisi des décisions perpétrées dans son pays ( je parle de l’ambassadeur américain )
    C’est normal de se sentir offensé par ce genre de caricatures mais ( c’est triste à dire ) les médias ne sont pas du coté des musulmans , il faut donc agir mais avec beaucoup de prudence pour qu’aucun des actes ne soient repris et sortis de leur contexte pour diaboliser encore plus l’islam
    Ensuite , je suis français et non-musulman donc je pense que certain n’accepterons pas la critique mais je ne pense pas qu’il faut agir  » au nom de l’islam  » car le coran ne tolère pas la violence ( je crois , si c’est pas le cas j’aimerai bien que l’on me rectifie ).
    Désolé pour les fautes syntaxique et d’orthographe et j’attends vos réponses

  16. Hamza34 dit :

    Don’t panic! El HamdouliLahi nous au moins on est du bon côté … Qu Allah nous protège de leur haine! Aminé

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *