Archives

Victoire des Frères Musulmans : un tournant historique dans l’histoire de l’Egypte






Commentaires (5)
  1. Abu Nu'men dit :

    As-salamù ‘alaykum,

    Cette élection n’est qu’une illusion, le pouvoir en Egypte est toujours et sera toujours détenu par l’armée. D’ici quelques mois voires quelques mois Morsi sera obligé de démissionner.

    A ce sujet je vous invite à lire ce bref article qui explique tout:

    « Depuis dimanche, c’est officiel, les Egyptiens ont élu le premier président islamiste de l’histoire du monde arabe, cela alors que leur précédent « raïs », l’ex-dictateur Hosni Moubarak, croupit en prison. A-t-on donc assisté en direct au triomphe de la démocratie égyptienne naissante après la révolution de 2011 ? Non, hélas ! Juste à une funeste pantalonnade. Ce sombre constat s’impose. Mohamed Morsi, c’est vrai, deviendra le 30 juin prochain le premier président égyptien issu de la mouvance islamiste ; il est lui-même un pur produit de la confrérie des Frères musulmans. Et il y a une certaine logique dans son succès : aux élections législatives de novembre 2011 à janvier 2012, la mouvance islamiste avait conquis… 70 % des sièges en jeu.

    Mais des événements se sont succédé depuis quelques semaines, qui ont fait basculer l’Egypte dans la plus grande incertitude. Les juges, notamment de la Cour constitutionnelle, tous nommés durant l’ère Moubarak, ont pris des décisions très graves, sous le prétexte d’un juridisme pointilleux. La principale n’est autre que la dissolution annoncée d’autorité du premier parlement élu démocratiquement.

    Les militaires ont saisi l’opportunité – s’ils ne l’ont pas suggérée… – pour s’emparer de tous les pouvoirs. Désormais, le Conseil supérieur des forces armées, une petite vingtaine de généraux qui délibèrent en toute opacité, jouit de toutes les prérogatives, ils ont du reste déjà décrété que le prochain président serait dépourvu des principaux attributs décisionnels.

    Que va faire Mohamed Morsi de ce cadeau empoisonné ? On peut conjecturer qu’il va tenter de mettre sur pied un gouvernement d’union. Mais il y a gros à parier que peu de monde voudra aider les Frères musulmans, qui ont montré ces dix-sept derniers mois un appétit vorace donc choquant pour le pouvoir.

    Morsi risque d’être saboté par « l’Etat profond », comme on dit en Egypte : les services de sécurité, l’armée, la bureaucratie, tous voués à son échec. Si ce scénario se précise, il devra vite démissionner pour ne pas tomber dans le piège d’être ensuite pointé du doigt comme le responsable de tous les maux de l’Egypte alors qu’en fait la réalité du pouvoir lui échappe… »

    http://www.lesoir.be/debats/editos/2012-06-25/un-rais-egyptien-islamiste-et-sans-pouvoirs-923231.php

    Wa-salam.

    1. Abu Nu'men dit :

      As-salamù ‘alaykum

      Edit: je voulais dire d’ici quelques mois voire quelques semaines…

  2. Abouibrahim dit :

    Il ni a rien à entendre des frères musulmans.Ce qui les intéressent c’est le pouvoir et rien d’autre.
    Leur doctrine de concession causera beaucoup de tort à l’Egypte et à l’islam!

  3. Soufiane Al-Qâdi dit :

    As-salâmu ‘aleykum,

    Personnellement, je suis ravi que ce soit lui, et non la « branche Mubarak », qui ait remporté les élections.

    Certains, au lieu de faire preuve de patience quant aux futures différentes actions que mènera le président égyptien, on expose de supposés défauts à son encontre.
    En d’autres termes, le frère n’est même pas encore officiellement président qu’on prédit déjà qu’il va couler l’Egypte, et encore pire: l’Islam(!). (cf com ci dessus)

    Allah seul sait ce qu’il adviendra. Cette communauté est vraiment malade !

    Qu’Allah assiste nos frères et soeurs égyptiens.

    Wa salam

    1. Abouibrahim dit :

      Alaykoum assalam

      Akhi merci de ne pas me faire dire ce que je n’ai pas dis.Je dis que les frères musulmans cause du tort à l’islam et tu ulilises les termes  » couler l’islam »
      Je n’ai pas jugé le président mais simplement parler du minhaj des frères musulman s.
      Celui qui a deja lu leurs livres aura compris ce que je veux dire, avec leur « règle en or » comme ils disent , l’alliance dans leurs convergences et l’excuse dans leurs divergences même si celles ci concernent la aqida.C’est pour ça que tu vois dans leurs groupes des chiites, des chrétiens etc.
      Alhamdou lillahi, les grands savants ont bien montrés la fausseté de leur voie, en plus ça commence mal avec un vice président copte et une vice présidente.
      Pour finir quelle différence entre tous ces partis et le parti des « frères musulmans » qui font tous allégeance á la démocratie et ne veulent pas de la charia?
      Les audios de sheikh raslan l’égyptien sont très profitable á leurs sujets.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *