facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Une ‘Oumra et un hajj sans voyager 

Une ‘Oumra et un hajj sans voyager 

Qui d’entre nous ne voudrait pas accomplir une ‘oumra ou un hajj au moins une fois chaque année afin de visiter Al-Masjid Al-Harâm (la mosquée sacrée), de voir la Ka’ba, d’accompli le tawâf (circumambulations), toucher la pierre noire, boire l’eau de zamzam, accomplir la salât et invoquer Allah près du Bayt

En temps normal, cela est assez difficile, vu l’éloignement de beaucoup de musulmans de ces contrées bénies. De nos jours, lors de ces moments difficiles que nous vivons, avec la présence de cette terrible maladie (le covid), qu’Allah nous en préserve, cette entreprise est presque impossible, sinon extrêmement difficile, sauf pour quelques privilégiés.

Or, Allah, soubhânah, dans Sa grande miséricorde, nous accordé des œuvres très faciles et très abordables pour la plupart d’entre nous qui ont pour récompense : une ‘oumra et même un hajj.

Ceci afin que le musulman ne soit jamais pénalisé par une conjoncture défavorable ou des conditions difficiles et puisse dans toutes les circonstances faire glisser le voilier de ses bonnes œuvres, malgré des vents contraires, toujours en avant et à pleine vitesse.

1-Un hajj complet et une ‘oumra complète :

Celui qui reste assis après la salât du sobh (l’aube) en évoquant Allah jusqu’au lever du soleil, puis, accomplit deux rak’ât (unités de prière) méritera la rétribution d’un hajj  ou d’une ‘oumra.

En effet, le Prophète [ﷺ] a dit : « Celui qui s’assoit après la salât du sobh, en évoquant Allah, jusqu’au lever du soleil puis accomplit deux rak’ât méritera la rétribution d’un hajj ou d’une ‘oumra complète, complète. »[1] Cette salât qui s’appelle ach-chouroûq doit être accomplie environ un quart d’heure après l’apparition du disque solaire.

2-Celui qui prend en charge un pèlerin aura la rétribution d’un hajj :

Celui qui finance le hajj de quelqu’un et couvre toutes ses dépenses méritera la rétribution du hajj, car le hajj fait partie de l’œuvre fi sabili-llâh (dans le sentier d’Allah).

Deux œuvres, l’une du corps et l’autre avec l’argent, permettent à celui qui ne peut pas se rendre dans les lieux saints de gagner la rétribution d’un hajj ou d’une ‘oumra et cela autant de fois qu’il veut !

Alhamdoulli-llâh pour toutes ces faveurs et qu’Allah nous facilite ces œuvres et nous accorde la bonne niyya (intention) et la bienfaisance dans l’œuvre.

Par : Tamime Khemmar.

Notes de l’auteur :

[1] Rapporté par At-Tirmidhî (535)

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...