facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

La RATP refuse la campagne du CCIF contre l'islamophobie

82 vues

La RATP refuse la campagne du CCIF contre l'islamophobie


La RATP a décidé de refuser la campagne d'affichage du CCIF contre l'islamophobie. Dans une lettre qu'elle fait parvenir au collectif, le PDG s'explique sur son changement de position. Deux principaux points sont reprochés au CCIF pour justifier leur rejet : le religieux et le politique.



Le hijab et le drapeau français, une liaison difficile à accepter ?


La campagne de lutte contre l'islamophobie du CCIF baptisée « Nous aussi sommes la Nation » vient d'obtenir un rejet de la RATP pour l'affichage de visuels. Dans le but de sensibiliser les citoyens à l'islamophobie qui touche notre société, les affiches devaient être placardées dans les allées du métro parisien, et dans les rues.


Alors que la RATP avait donné au départ son accord pour les affichages dans les allées du métro, en découvrant les visuels, la compagnie change d'avis.
Dans une lettre parvenue au CCIF, elle invoque ses raisons, dont voici quelques extraits que nous retrouvons sur le site Bakchich :


Le PDG, Gérard Unger  écrit que « l’identité de l’annonceur et l’examen de ces 3 visuels nous ont conduit à considérer qu’ils revêtaient un caractère politique et confessionnel, contraire aux disposition du contrat par lequel la RATP nous a confié l’exploitation publicitaire de ses espaces ».


Il ajoute qu'« en effet, la RATP, en sa qualité d’exploitante du service public des transports, a souhaité réglementer la publicité en ce qui concerne l’expression des opinions politiques et religieuses pour répondre à l’obligation de neutralité et de respect de la laïcité qui s’opposent à elle ».


Gérard Unger affirme que « le caractère confessionnel » des affiches du CCIF « ne peut être contesté », puisque « les trois visuels utilisent des signes religieux tels que le voile », et, pour l’un d’entre eux, « également les péotes, la soutane, et la croix chrétienne ».


"De même, et de surcroît dans le contexte actuel que nous sommes tenus de prendre en considération, le slogan “Nous sommes la Nation“ et l’utilisation d’un emblème de la nation française qu’est le drapeau français relèvent du politique et d’une revendication politique" écrit-il. 


En conclusion, "Nous avons ainsi estimé que la conjugaison des signes religieux et politiques relatifs à la nation, accentués par un slogan de nature politique « Nous sommes la nation », contrevenait non seulement aux dispositions de nos conditions générales de vente reprenant l’interdiction de publicité à caractère politique et confessionnel mais en  particulier au principe de neutralité du service public, lequel s’impose à Métrobus dans la mesure où ses supports publicitaires sont présents sur le domaine public de l’État affecté au service public des transports". 



De fausses excuses, et une politique de deux poids, deux mesures


En somme, deux principaux arguments sont avancés pour justifier ce changement de position pour l'affichage : le caractère religieux, et le caractère politique.


Concernant le caractère religieux,  le voile a posé problème à la RATP, et elle a clairement souligné dans sa lettre, en avançant par la suite le principe de laïcité. Pourtant, avant même de voir les visuels, la RATP était d'accord, et l'intitulé de la campagne était bien clair : il s'agit de lutter contre l'islamophobie, et les femmes musulmanes sont les principales victimes.


Au sujet du caractère politique, la RATP avance le caractère politique de la campagne en soulignant notamment la présence du drapeau français  sur l'un des visuels, et l'intitulé "Nous sommes la Nation".
Le drapeau français n'est qu'un symbole de la République dans son ensemble, sans distinction. Le drapeau ne représente aucun parti politique, ou plutôt il représente tous les partis politiques à la fois. De plus, le CCIF, est une association qui ne suit ou n'appartient à aucun parti politique.


In fine, force est de constater que cet argumentaire de la RATP est dénué de sens, fallacieux.


Sa décision est d'autant plus injuste, vue la différence de traitement avec des campagnes d'affichage  menées par d'autres organismes où l'on pouvait pourtant bien sentir le caractère politique ou religieux. C'est le cas par exemple de celle des chevaliers de l'ordre de Malte, ou encore celle de la Tsedaka (campagne du Fonds Social Juif Unifié).

Commentaires (10)
  1. As-salamù 'alaykùm, le retour du bâton quand on s'associe avec un franc-maçon pour financer sa campagne, rien de plus normal que cela se retourne contre soit.

    http://www.islametinfo.fr/2012/11/12/edito-quand-la-campagne-contre-lislamophobie-du-ccif-est-financee-par-des-banksters/

  2. Salamu Alaykum barakalahu fik Abu Nu'men l'article m'a beaucoup appris Subhan Allah j'ignore ce qu'ils ont dans leurs coeurs mais je suis très déçues car en tant que musulman à qui faire "confiance"... Allah est notre Unique Garant wal hamdulilah.

  3. il fallait s'y attendre !
    c'est provocateur : des convertis avec des enfants blonds avec ce slogan, pour nous musulmans c'est une jolie image de famille unie,
    pour d'autres, cela veut dire :"nous sommes partout, nous vous ressemblons, vous ne pouvez pas nous echapper, gniac gniac gniac"
    pas du tout prodictif !
    et on a payé ça combien?

  4. Bien que les convertis sont un exemple de plus de la miséricorde d'Allah taala a guider les personnes dans le droit chemin, je trouve cette affiche vraiment pas représentative des muslims. A moins que l'idée était de faire passer une image "muslim de France" ? Intox !!
    Je reste septique quand au but de cette affiche vraiment.

  5. Salam alikom, il suffit de s'arrêter un instand sur Gérard Unger, qui fait partie du Bureau exécutif du CRIF, pour comprendre pourquoi les affiches ont été interdites...
    Je doute que sa décision aurait été la même avec une affiche contre l'antisémitisme, toujours 2 poids 2 mesures.
    El hamdoulilah, nous pouvons lire dans notre Saint Coran, s 3, v 57
    « Et quant à ceux qui ont la foi et font de bonnes œuvres, Il leur donnera leurs récompenses. Et Allah n'aime pas les injustes. »

  6. Et pourtant aux États-Unis Le tribunal décide que les transports en commun de New York doivent accepter une campagne d'affichage islamophobe ... ... J'espère que les organisateurs porteront plainte contre la RATP et on verra ce que la justice française décidera ... à suivre

  7. C'est le principe de l'autorisation d'expression en France: tout est sous contrôle. Il n'est permis de s'exprimer que par des moyens sous contrôle; résultat la censure est la règle, l'autorisation l'exception.

  8. C'est mieux de voir des femmes en maillot de bain c'est plus vendeur pour un kaffer ... Niveau marketing l'affiche est pauvre en symbole !!! Ah mon Dieu marre de ca

  9. salam
    la ratp est un organisme de l'etat donc forcément islamophobe.

  10. "ولن ترض عنك اليهود و لا النصارى حتى تتبع ملتهم"

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...