Archives

Mosquée de Montrouge : plus de 2000 manifestants pour défendre la liberté de culte






Commentaires (7)
  1. Yassine dit :

    Encore une preuve, que le terme démocratie n’a pas de valeur à leurs yeux car tout simplement char3an, il n’a aucune légitimité !!!

  2. zorro dit :

    salam aleikoum
    favoriser une communauté contre une autre communauté ou une ethnie est un acte raciste donc ce maire n’a pas appris sa leçon et qu’il cesse d’obeir au doigt et à la lettre certains islamophobes qui l’entoure.
    pour rattrapper son erreur il vaut mieux trouver un lieu de culte digne de ce nom…
    affaire à suivre
    amine…..

  3. Samy guépard dit :

    Et leurs église sont vides…

  4. Samy guépard dit :

    Et leurs église sont vides…

  5. abdalhakim dit :

    salam aleykoum voici une fatawa de cheikh al fawzan grand savant contemporain qu’allah le preserve concernant les manifestations.

    Question :

    Est-ce que les manifestations (muzâharât) sont un moyen (solution, procédé /wasâ il) [efficace] de faire la da’wah [dans le but] de résoudre un problème de la Communauté Islâmique ?

    Réponse du Noble Chaykh Sâlih Al-Fawzân -hafizahu-llâh- :

    Notre Religion n’est pas une religion [appelant à l’] anarchie (fawdâ), notre Religion est une Religion [basée sur la] discipline (indibât), une Religion ordonnée (nizâm), flegmatique (hudû-), sereine (sakînah).

    Les manifestations ne font pas partie des actes des musulmans et les [Premiers] Musulmans ne les connaissaient pas.L’Islâm est une Religion pacifique, miséricordieuse (rahmah) et disciplinaire.

    Elle n’est pas anarchique, perturbatrice (tachwîch) et incitant aux troubles (ithâratu fitan) : c’est cela la [réelle image de la] Religion Islâmique.

    Quant aux droits (huqûq), pour y parvenir, [la solution, reste,] la demande légiférée (al-mutâlabatu-chchar’îyyah) ainsi que les manières légiférées [car] les manifestions engendrent l’effusion de sang ainsi que la destruction des biens.

    [Par conséquence,] ces choses là, ne sont pas autorisées.

    Source : « al-fatâwâ-chchar’îyyati fî-lqadâyâ-l’asrîyyah » – sahab
    copié de mukhlisun
    Cheikh Salih Bin Fawzan Bin ‘Abdillah Al Fawzan

    Je suis évidement contre cette décision de fermeture mais il faut utiliser des moyens légiférés pour régler nos probleme ce n’est pas en désobéissant a Allah ta’ala qu’il ta’ala va nous secourir wallahou a’lam salam aleykoum. Si vous pouvez valider mon message barak allah oufikoum ne cacher pas sa a nos frères et sœur.

  6. Oûm Sabri dit :

    Salem aleykom Barak Allah oufik abdel Hakim

  7. Saidi Abu Maryam dit :

    As salam aleykum
    Nous sommes dans un scénario ou un nom musulman décide des affaires de nos frères musulmans. Pour ma part, la contribution du frère Abdul Akeem est pertinente, cependant il faudrait préciser le cas ci pour solliciter la fatwa qui adresse de façon précise le présent scénario, autrement qu’on fait les premiers musulmans lorsque un non musulman prenais des décision allant a l’encontre de la loi d’Allah le créateur de toutes les créatures.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *