Archives

Arabie Saoudite : imams et muezzins de La Mecque devront être saoudiens






Commentaires (37)
  1. Linouch dit :

    Salam arleykoum,
    Soubhannalah quel mauvais exemple pour la communauté! Notre prophete salla lahou arleyi wa salam n’as til pas dit que l’arabe ne domine pas le non arabe et inversement? Les saoudiens sont t ils les seuls bon imams?
    Allah y hdina wa i dhikoum

  2. Yassine dit :

    To linouch:
    Ne vas pas trop vite en besogne…, la nationalité reste accessible… .

  3. Alkashi dit :

    Salamou ‘alaykoum,

    Pourrai-t-on avoir le lien de la source svp ?
    Jzâkoumou Llah

  4. Faheem dit :

    Je ne suis pas arabe, il ne faut pas voir les choses de cette façon la, ils ont certainement instauré cette loi a cause des abus qu’il y a avec toute sorte de personnes qui parlent de la religion sans science. Ils veulent veiller a que les imams et les muezzin soit vraiment formé. Quand on voit le nombre de secte dans nos pays d’origine, ce n’est pas plus mal que ça.

  5. Salomon le Magnifique dit :

    Salam

    Rien à voir avec l’islam. Horrible. Qu’Allah les guide. Amine.

    SLM

  6. Nour dit :

    Assalam Alaykoum,

    Si cela se confirme, auraient-ils oublié que Bilal Ibn Rabah (Radhi Allahou aan’hou) était abyssin, lui qui était le premier muezzin ?

    Aurait-ils oublié Salman Al Farisi (radhi Allahou aan’hou), lui qui était perse, mais surtout à la recherche de la vérité ? Lui qui a suggéré l’idée de fossé au Prophète (alayhi salat wa salam), lorsque les coalisés voulurent attaquer Médine ?

    Il sera dur pour ces « décideurs » de justifier l’injustifiable. Qu’Allah les guide, qu’Allah nous guide.

  7. Gaz dit :

    Ibliss le maudit a réussi a se faufiler jusque dans les mosquées, on demande à dieu un changement d’avis rapide pour une meilleure union entre les croyants. amine

    { […] En vérité, Allah ne change pas l’état d’un peuple tant que celui-ci ne change pas ce qui est en lui-même. } [ Sourate 13 – Verset 11 ]

  8. Fafa dit :

    L islam n a pas de nationalité …
    SD a momo 2212

  9. 512 dit :

    Cherchez l’erreur :
    « La France aux français ! » => pas bien, fascisme, raciste, nazi !
    « L’Arabie Saoudite aux saoudiens ! » => euh ouais normal…

  10. 512 dit :

    @Yassine « la nationalité reste accessible », euh c’est une BLAGUE ? L’intégration/l’assimilation saoudienne et sa manière de traiter l’immigration sont bien connues hein..

  11. Abou Salmane dit :

    As salamou aleykoum,

    N’allez pas trop vites en besogne mes frères et soeurs fillah.
    S’ils ont des raisons valables d’instaurer cette règle, qu’ils le fassent. Certes, l’Islam n’appartient à personne, mais l’Arabie Saoudite reste aux Saoudiens. S’ils estiment qu’il est plus simple pour eux de contrôler les erreurs commises par certains imams en faisant en sorte que les imams des grandes mosquées soient Saoudiens, cela reste leur décision. Après, nous on n’est pas sur place pour connaître leur motivations, et l’état de la situation.
    Mais qu’on soit clair, je ne suis pas en train de dire qu’ils ont raison. Je dis qu’il faut prendre la pleine mesure et essayer de comprendre ce qui a poussé les autorités à faire cela.

    Wa Allahou a3lam

  12. Numide dit :

    Regrettable car il y aura certainement des divisions. Qu’Allah nous en préserve.

  13. « Il a appelé cependant tous les imams et les prêcheurs à suive le modèle du Prophète Mohammed (salaLlahou alayi wa sallam » A BON ENTENDEUR !

  14. Devhope islam dit :

    Sallam
    Regrettable décision vraiment. cela remet à notre avis l’universalisme de l’Islam

  15. Mehdi dit :

    Salamalikoum sachez inchallah que beaucoup de nos savant et certaine personne de la masse en Arabie son saoudien mais étranger a la base! Je notamment a cheik WassiAllah al rabas qui a une chaise dans la mosquée sacree de la Mecque est croyais moi c un pakistanais pendant le Hadj j’ai voulu assister un ces cours ba il était en ourdou ,j’ai connu a medine des frères marocain (a tout les niveau langage vêtements tradition ect) bref des bon maghrébin pourtant il sont née a medine c leur parent qui ce sont installer la bas et il on la nationalité saoudienne! Voilla quelque petit exemple mais comme on dit certain frère n’allons pa trop vite en besogne
    QuAllah donne la guidance a la communauté

  16. Abdelmajid dit :

    Salam ‘alaykoum,

    Il n’y a qu’à se rendre en Arabie Saoudite, pour se rendre compte par soit même de l’orgueil démesuré que possèdent bon nombre de ressortissants Saoudiens (paroles, attitudes, gestuels etc.)
    Nombreux se prennent pour des musulmans(anes) supérieurs aux autres.
    Pensant connaitre mieux l’islam et le pratiquer de la meilleur façon que les musulmans(anes) non-arabes venus d’ailleurs.
    Sous prétexte que le Prophète Muhammad(saw) était arabe et parlait l’arabe.
    Ils pensent être de catégorie noble car les descendants des tribus arabes.
    L’orgueil « arabe » dans toute sa splendeur.

    Pourtant quand on voit l’état des pays arabes qui parlent et comprennent l’arabe couramment, on a du mal à comprendre comment une grande majoritée d’entre-eux ne comprennent toujours rien à l’islam; au Qur’an et à Son message!
    Comme quoi, la langue arabe n’est pas ce qui rapproche du Créateur, quand on a compris que Seul l’amour sincère et véridique d’Allah mène à Lui(swt).

    Je préfère être dans une mosquée ou le Muezzin ne récite pas forcement à la perfection le Adhan ou même prier derrière un imam qui ne récite pas parfaitement le Qur’an, mais qui est sincère et humble envers Allah; que de prier derrière un maître du Tajwid hypocrite et orgueilleux.

  17. Mara dit :

    Les sources de cette info? Si cela est vrai, il n’y a rien d’étranger car cela fait des années que dans ce pays seules les ressortissants saoudiens peuvent accédera des postes d’imam. Il est très rares de voir des prêcheurs étranger a ma connaissance il y a chear aboubakr el djazairi. Qu’Allah guide la oumma et la protége.

  18. Samy guépard dit :

    Faut débat bien évidemment qu il faut être ressortissant saoudien c est logique …. Vous vous emballez trop vite …on parle de nationalité … Cheikh al albani étais d origine saoudienne ??non, Et on peut être sur qu il avait la nationalité saoudienne lui comme tant d autre ,cheikh wassi Allah al rabas aussi comme la préciser le frère au part avant … Arrêtez de polémiquer surtout que ça doit être une décision mûrement réfléchi …et vous ,vous rebondissez dessus avec 30 seconde de réflexion …occupons nous de nous il y a déjà tant à faire et moi le premier !!!!

  19. Zehira dit :

    Salam aleykum dommage c’est bien triste!
    Rien a voir mais j’ai vu sur le parisien que l’arabie saoudite avait expluser un homme il a ete jugé trop beau donc il l’on renvoyer a dubai la ou il est originaire subhanAllah si quelqu’un en sait plus dite moi parce que je suis choquer

  20. Al-Kanz dit :

    as-salâmu ‘alaykum

    Préférence nationale…
    C’est en effet déplorable.

  21. Yassine dit :

    To 512: vérifies par toi-même, tu verras que ce genre de sujet est à prendre avec tact… .
    La nationalité est accessible, certes après certains protocoles.
    De surcroît, les sujets traités sur l’Arabie, sont eux-mêmes sujet au subjectivisme, malgré que le journaliste soit musulman.(dc objectif)
    Un exemple: selon les médias internationaux, l’Arabie ne serait jamais intervenue post-tsunami, en Thaïlande.
    Moi, je vous informe, qu’elle a organisé un « telethon » et avait procuré la plus grosse aide.

  22. Juzz3amma dit :

    Vous ne comprenez pas et vous jugez, les imams d’Arabie ont des bases saines dans le tawhid et la sounnah, ce qui n’est pas forcément le cas des pays soufis par exemple

    Diviser le faux pour s’unir sur le haqq

  23. Mourad dit :

    Assalaam ‘alaykoum wa rahmatouLLAH wa barakaatouh,
    Il ne s’agit pas là d’une histoire de différence de race ou de supériorité d’une d’elle sur une autre. Seulement d’écarter les innovateurs et de propager la da’wa uniquement et conformément à la ‘Aquida Assalafiya Assahiha…

  24. oum dit :

    number one: il y a de tout en arabie comme ailleurs, comme par exemple des chiites, des frères musulmans, des soufis ….ect …la nationalité n:est pas garante de la science
    number two cheikh al albani n’était pas imam fi saoudi mais au koweït
    number three : qui vous dit que les raisons de cette loi soient religieuses? il peut très bien juste sagir d’une loi restrictive sur le droit au travail des étrangers, vu que de nombreux étudiants en religion à médine par exemple, ne sont pas saoudiens
    ceci dit, si c’est ce que je pense, inchAllah, au moins ça aidera pour la dawah inchAllah ….

  25. Maman dit :

    Je vois pas ce qu’il y’a de choquant si on prend le fait que en laissant les imams du pays l’autorité sait quel études religieuses l’imam saoudien à fait alors que pour un imam étranger au pays on ne sais pas forcément ce qu’il a suivit comme étude et surtout son tawhid. Car comme c dit dans l’article ils veulent s’assurer que les imams suivent et donnent des dourous conforme à la sunna.
    Al hamdu liLlahi.
    À des millions de km on peut pas se permettre de juger ou n’importe quoi d’autre surtout que c ce genre de débat qui divise la umma.

  26. Freeman dit :

    Ces pour ne pas avoir des imam sectaire de toute part ou chiite etc et la nationalité et pas si difficile a avoir pour un bon sunni un bon salaf wa Allah aalem

  27. hedi dit :

    le nationalisme est un concept étrangé à l’islam car son propos est de créer l’unité d’hommes et de femmes sur la base de critères familiaux et tribaux, alors que l’islam affirme que seul le lien de la doctrine (al ‘aqidah) peut et doit unir les hommes, quel que soit leur couleur, leur race ou leur appartenance nationale. L’islam honnit tout rassemblement, tout combat et tout sacrifice menés au nom du nationalisme.

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « N’est pas des nôtres celui qui appelle à al ‘assabiyah [nationalisme / tribalisme…] qui combat pour la ‘assabiyah, ou qui meurt pour la ‘assabiyah ». (Rapporté par Abou Daoud)

    Dans un autre hadith, il (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit : « Délaissez-le (l’esprit tribal, nationaliste), c’est une pourriture » (Rapporté par Muslim et al Boukhari)

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit également : « Celui qui lutte, sous un drapeau en faveur d’une cause partisane ou qui répond à l’appel d’une cause partisane ou pour aider une cause partisane et meurt par la suite, sa mort est une mort pour la cause de la jahiliya ».

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il y a en effet, des gens qui se vantent de leurs ancêtres ; mais aux yeux d’Allah, ils sont plus méprisables que le scarabée noir qui enroule une bouse dans son nez. Voici qu’Allah vous a retiré de l’arrogance du temps de la jahiliya (ignorance) et de sa vantardise de la gloire des ancêtres. L’homme est soit un croyant qui craint Allah ou un pêcheur infortuné. Tous les gens sont les enfants d’Adam, et Adam a été crée à partir de la poussière ». (Rapporté par At-Tirmidhi et Abou Daoud)

    Il (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit également : « Certes Allah a extirpé de vous, la fierté de l’arrogance de l’âge de la jahiliya et la glorification des ancêtres. Maintenant les gens sont de deux sortes. Soit des croyants qui sont conscients, soit des transgresseurs qui agissent mal. Vous êtes tous les enfants d’Adam et Adam a été crée à partir de l’argile. Les gens devraient renoncer à leur fierté de la nation car c’est un appel parmi les appels de l’Enfer. S’ils n’y renoncent pas, Allah -Ta‘ala- les considérera plus vils que les plus simples vers qui se frayent un chemin à travers les excréments. » (Rapporté par Abou Daoud et At-Tirmidhi)

    Il y a de nombreux exemples dans la Sirah qui nous montrent que le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a blâmé et réprimandé tous ceux qui se référaient au nationalisme. Après avoir constaté que les « Aws » et les « Khazraj » (deux principales tribus de Médine) s’étaient converties à l’islam, un groupe de juifs conspira afin de briser cette nouvelle unité. Ils dépêchèrent un de leur jeune auprès d’elles pour leur rappeler la bataille de Bu‘ath, au cours de laquelle les « Aws » avaient eu le dessus sur les « Khazraj ». Il leur chanta des vers, cherchant ainsi à semer la discorde entre elles. Et effectivement, un appel aux armes s’en est suivi. Lorsque la nouvelle est parvenue au Messager d’Allah il leur dit : « Ô Musulman, rappelez-vous Allah, rappelez-vous Allah. Agirez-vous comme des païens alors que je me trouve parmi vous après qu’Allah vous ait guidé à l’islam, vous a honoré et a fait une cassure nette avec le paganisme. Il vous a délivré de la mécréance et vous a alors fait amis ? » Lorsqu’ils entendirent ces propos, ils se mirent à pleurer et à s’embrasser les uns les autres. Cet incident nous montre clairement comment le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a condamné toutes les formes de tribalisme. Allah -Ta‘ala- révéla alors:

    «Ô les croyants ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu’en pleine soumission. Et cramponnez-vous tous ensemble au « Habl » (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos coeurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés.»
    [Sourate Al-‘Imran , Verset 102 et 103]

    Au cours d’un autre incident, Jabir Ibn ‘Abdallah al Ansari rapporte ce qui s’est passé à l’oasis d’al Muraysi, lorsque les hypocrites firent resurgir les traces du nationalisme pour détruire, l’unité des musulmans. Il dit : « Nous étions engagés dans une bataille, lorsqu’un des Muhajirun s’en est pris à un Ansar. Ce dernier a alors dit, O Ansar ! Aidez-moi ! » (appelant sa tribu). Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) entendit leur propos et leur dit : « Cessez ces slogans tribaux, tout ceci est infect. » (Rapporté par al Boukhari)

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) ne se contenta pas simplement de réprimander ses hommes. En effet, il (salla Allahou ‘alayhi wa salam) marcha à leurs côtés toute la journée jusqu’à la tombée de la nuit, et toute la nuit jusqu’au matin, et le jour suivant jusqu’à épuisement. Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) donna alors l’ordre de s’arrêter, et aussitôt, ils sombrèrent dans un sommeil profond. Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) agi de la sorte afin de détourner leur attention de ce qui venait de se produire.

    Al Tabarani et Al Hakim rapportent ce qui s’est passé lors d’un incident au cours duquel certains individus ont tenu des propos rabaissant au sujet de Salman le Perse. Ils parlaient de l’infériorité des perses par rapport aux arabes. En entendant cela, le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) leur a répondu : « Salman est des nôtres et des Ahl al bayt (la famille du prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam)». Cette parole du Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a coupé court tout lien fondé sur des considérations tribales ou raciales.

    Il est également rapporté, dans deux versions différentes, par Ibn Al Mubarak dans ses deux livres, Al Birr et As Salah, qu’un différent a opposé Abu Dhar et Billal et qu’Abu Dhar a alors dit a Billal : « Fils de femme noire ». Le Messager d’Allah (salla Allah wa ‘alayhi wa salam) extrêmement choqué par la remarque d’Abu Dhar le réprimanda en lui disant : « Cela suffit Abu Dhar. Celui qui a une mère blanche n’a aucun avantage qui le rend meilleur que le fils d’une femme noire ». Cette réprimande a eu un impact profond sur Abu Dhar qui s’est alors allongé sur le sol en jurant qu’il ne se relèverait pas, tant que Billal ne lui aurait posé le pied sur la tête. Ces incidents démontrent que les liens tribaux n’ont pas leur place en Islam. Les musulmans sont appelés à s’unir, et non à se diviser sous prétexte qu’ils sont issus de tribus ou de nations différentes.

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit également : « Les croyants, dans leur amour, leur indulgence mutuelle et leur solidarité sont comme un seul corps, lorsqu’une partie souffre, c’est tout le corps qui répond par l’insomnie et la fièvre. » (Rapporté par Mouslim)

    « Les croyants sont comme un seul homme, si ses yeux souffrent, tout son corps souffre. » (Rapporté par Mouslim)

    « Un arabe n’est pas meilleur qu’un non-arabe. De même q’un non-arabe n’est pas meilleur qu’un arabe. Un homme de race rouge n’est pas meilleur qu’un noir excepté dans la piété. L’humanité descend d’Adam et Adam a été crée d’argile. » (Rapporté par al Boukhari et Muslim d’après Abou Houraira)

    Cela signifie que les musulmans quels qu’ils soient : arabes, chinois, africains, européens, asiatiques ou américains, ne forment qu’une seule et unique Oummah et qu’ils ne peuvent se diviser et se séparer les uns des autres. Jamais un lien tribal ne devrait briser leur unité. Par ailleurs, Allah –Ta‘ala- dit:

    «Les croyants ne sont que des frères. […] »
    [Sourate Al-Hujurat (Les appartements)- Verset 10]

    Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit également : « Les croyants sont les uns pour les autres comme les différentes parties d’une maison, chaque partie renforce l’autre. »

    «Chaque musulman est un frère du musulman, il ne lui cause aucune injustice et ne permet en aucun cas qu’on lui en cause. Et si quelqu’un aide son frère dans le besoin, Allah l’aidera dans son propre besoin. Et si quelqu’un protège un autre musulman d’une calamité, Allah le protégera de certaines calamités du Jour de la Résurrection.» (Rapporté par al Boukhari et Muslim, d’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar)

    Certaines personnes prétendent que le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a approuvé le nationalisme, car, disent- ils, lorsqu’il (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a quitté la Mecque pour Médine (Hijra), Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) s’est adressé à la Mecque avec les larmes aux yeux, en disant : «Tu m’es la plus aimée des terres d’Allah.» Or, cette parole n’a rien à voir avec le nationalisme, et la suite du hadith le prouve : «Tu m’es la plus aimée des terres d’Allah, parce que tu es la plus aimée des terres d’Allah pour Allah.»

    L’amour que le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) avait pour la Mecque était basé sur le statut noble qu’Allah –Ta‘ala- lui a conféré, et non parce qu’il y était né. Tous les musulmans doivent aimer et avoir une affection pour la Mecque, parce qu’elle est la plus aimée des terres d’Allah –Ta‘ala. Après tout, les musulmans prient en direction de la Mecque, ils s’y rendent pour effectuer le pèlerinage. La parole du Messager, ci-dessus, n’a rien à voir avec le nationalisme. Si le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) et les Mohajirun parmi les sahaba étaient liés à la Mecque, ils s’y seraient établis après qu’elle fut conquise par l’Etat islamique. Or, il n’en fut rien. Non seulement l’islam interdit d’établir des liens de regroupement sur la base du nationalisme, mais il interdit également d’établir plus d’un seul Etat. Le seul Etat que l’islam approuve c’est l’Etat islamique, c’est à dire un état unitaire qui applique l’islam et fait en sorte de porter le message à l’humanité toute entière. Dieu –Ta‘ala- dit :

    «Juge alors parmi eux d’après ce qu’Allah a fait descendre. Ne suis pas leurs passions, et prends garde qu’ils ne tentent de t’éloigner d’une partie de ce qu’Allah t’a révélé […]»
    [Sourate al-Maidah (La table servie) – Versets 49]

    L’injonction coranique qui est faite au Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) est valable également pour l’Oummah. En effet, toute prescription d’Allah adressée à son Messager est une prescription adressée aux musulmans, sauf exception établie par un texte qui montrerait que telle ou telle injonction coranique ne concerne que le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) seul. Dans le cas des versets cités ci-dessus, aucune restriction ne vient limiter cet ordre au Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) ce qui veut dire que les musulmans sont également amenés à répondre à cette injonction, c’est à dire qu’ils doivent juger selon ce qu’Allah a révélé. Et ce qu’Allah a révélé ne laisse aucune place aux constitutions nationalistes quelles qu’elles soient, car ce qui doit être appliqué et ce qui doit constituer les critères de jugement, ce sont les normes établies par Allah –Ta‘ala- et son Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam).

    La gouvernance en Islam ne peut s’exercer que via un seul Etat, à la tête duquel n’est désigné et n’est choisi qu’un seul dirigeant. Muslim rapporte que ‘Abdullah Ibn ‘Amr Ibn al ‘As a dit : «J’ai entendu le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dire : « Celui qui prête serment d’allégeance (bay’ah) à un imam, lui donne la poignée de main et lui ouvre son coeur doit lui obéir autant qu’il le peut, et si un autre vient contester son autorité (de l’Imam), tuez-le ». C’est dire l’importance qu’accorde l’islam à l’unité de la communauté. Dans le même ordre d’idée, Abu Sa‘id al Khodri rapporte que le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Si la Bay’ah est donnée à deux califes, tuez le dernier d’entre eux. »

    Et Arjafa rapporte qu’il a entendu le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dire : « Si quelqu’un s’approche de vous alors que vous êtes unis derrière un homme qui essaye de briser votre force et de diviser votre unité, tuez-le. »

    Cette unité des musulmans a été clairement établie dans le document que le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a écrit lorsqu’il a pris la tête du premier Etat islamique à Médine. Dans ce document, organisant les relations des musulmans et des non- musulmans, le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) déclarait à propos des premiers : «Le pacte d’Allah envers eux est unique « et » Les croyants sont des frères à l’exclusion des autres « et » la paix des croyants est indivisible. Aucune paix séparée ne pourra être faite quand les croyants combattent sur le sentier d’Allah.»

    Ces paroles prouvent que les musulmans ne forment qu’un seul et unique corps et qu’ils ne doivent pas être traités séparément. Par ailleurs, l’obligation d’avoir un seul Etat et non plusieurs entités nationalistes découle également du consensus des compagnons (ijma‘ assahaba). Lorsque le Messager (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a rendu l’âme, les compagnons se sont réunis dans l’arrière cour des Bani Sa‘ada afin de débattre de l’élection du Calife. Une des personnes présentes, a proposé aux Ansars d’élire leur propre chef d’Etat et a fait la même proposition aux Muhajirun. Mais Abu Bakr a rapporté le hadith interdisant à l’Oummah d’avoir plus d’un seul dirigeant. Par conséquent, les sahaba n’ont jamais permis qu’il y ait plus d’un seul Calife, et leur consensus est une preuve et un argument légal.

    Dés lors, l’islam ne cautionne nullement l’existence actuelle des états. L’islam appelle à l’unité, à la formation d’un seul et même corps au sein duquel tous les musulmans sont liés par, et au credo islamique.

    Wa Allahou a‘lem

  28. Ismail dit :

    Des barres, entre ceux qui demandent « la source », ceux qui refont le monde, les fautes, les experts, ceux qui postent des com de 800 phrases qu’on lira jamais et ceux qui sont cités dans l’article on est mal barré… je vous haïme

  29. Abou Safiya dit :

    Une bonne décision prise par ce gouvernement remarquable qui allie religion et pouvoir main dans la main. Qu’Allah préserve l’Arabie de ces détracteurs.

  30. tayamom dit :

    Assalamo aalaykoum

    Le problème c’est le sujet lui même ! Pour moi c’est un non événement.
    Pourquoi transposer l’exemplarité du Prophète SAW et de l’Islam sur les Al Saoud et l’Etat Saoudien, ce sont deux choses différentes.
    L’Oumma, comme définie dans notre religion, au niveau des Etats est un mythe de nos jours ! Mais heureusement que les individus sont encore bienfaiteurs ; il y a donc encore un peu d’espoir. Qu’Allah nous assiste.

  31. Linouch dit :

    Salam arleykoum,
    La nationalité saoudienne est tres difficilement accessible soubhannalah, un visa depasse rarement 30 jours chez eux.
    La raison de cette regle nationaliste? Promouvoir les imams locaux au detriment des imams etrangers.. Wa Allah u arlem

  32. hedi dit :

    Salam alayka Ismail « Des barres, entre ceux qui demandent « la source », ceux qui refont le monde, les fautes, les experts, ceux qui postent des com de 800 phrases qu’on lira jamais et ceux qui sont cités dans l’article on est mal barré… je vous haïme »

    libre à vous de ne pas lire les com de 800 phrases.qui vous dit qu’elles ne seront jamais lu? avez vous la connaissance de l’invisible?

  33. Meriem dit :

    Assalamou aleykom. Je pense que cela n´a rien de ´mechant´ou quoi que ce soit, la France demande bien des imams formes en France… ( pour qu´il evite de faire des fatwas pour le niqab par exemple… ) Je pense que c´est juste pour preserver l´ideologie du royaume, rien de plus, car sinon aucun interet ni economique ni autre pour l´Arabie Saoudite… wAllahou 3lem

  34. mehdi assem dit :

    la fin d’israél et de Bachar assed aujourd’hui pour éviter la fin de l’Arabie saoudite des pays arabes et les pays du monde entier par ces punitions d’ALLAH les inondations déluge les forts séismes les ouragans les grêlons volcan tsunami les météorites si la fin du monde aux non musulmans de convertir a l’islam pour éviter l’enfer ces saoudiens ont décider athane pour les saoudiens c’est de racisme en islam racisme est un crime et ils ont décider de construire un mur avec le Yémen donc c’est l’inévitable punition d’ALLAH ce déluge 5% de déluge de Noé toufane Nouh Alih salam

  35. Ismail dit :

    Hedi j’ai pas la science de l’invisible mais vous n’avez pas non plus le sens de la métaphore…

  36. AbouAbdillah dit :

    Assalam alaykoum,

    Un fonctionnaire d’état se doit d’être de nationalité de l’état qui l’emploie, et ce quel que soit la fonction ( ou presque).

    Dans tous les pays du monde musulman, les imams sont des fonctionnaires et ont la nationalité de l’état où ils exercent ( il peut y avoir des exceptions mais ceci est étudié au cas par cas, et l’imam est généralement naturalisé).

    exemple au maroc :
    « Les candidats doivent être de nationalité marocaine »
    http://www.habous.net/fr/component/content/article/38-D%C3%A9l%C3%A9gations-r%C3%A9gionales/1219-terfaya-ouverture-de-candidature-pour-le-poste-d-imam.html
    http://www.lemag.ma/Lancement-de-la-formation-de-la-6-eme-promotion-des-imams-et-morchidates-au-titre-de-l-annee-2010_a22941.html

    Si je me trompe, vous êtes convié à me corriger ou alors je pense que l’article a déclenché une fausse polémique. Wa Allahou a3lem.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *