facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Les personnages historiques en l'islam : Oum Salama bint Abou Ommaya (Qu'Allah soit satisfait d'elle)

3 852 vues

img_1


Qouraïchite, Hind, dite Oum Salama (radhia lahou 'anhou) était la fille d'Abou Omayya Sohayl, et d'Atika bint Amir, tante du Prophète (sallalahou alayi wa sallam).



Emigration en Abyssinie, retour à la Mecque, puis départ pour Médine


Elle fut d'abord l'épouse de Abdullah, un cousin, connu sous le nom de Abou Salama. Tous deux faisaient partie du premier groupe de convertis à l'islam. Des Qouraïchites qui apprirent leur conversion les ont persécuté. Leur vie devenue insupportable, ils émigrèrent en Abyssinie avec un groupe de musulmans, pour trouver refuge chez le roi Negus.


Lorsqu'ils entendirent que le nombre de musulmans avait augmenté à la Mecque, ils voulurent revenir afin de vivre en communauté. Cependant, les Qouraïchites continuaient les persécutions, et la répression envers les musulmans persistait.


Un groupe de musulmans émigra alors vers Médine. Oum Salama et Abou Salama en faisaient partie. Et là, Oum Salama connut un épisode difficile de sa vie : la séparation brutale entre elle, et son mari. En effet, elle ne faisait pas partie de la même tribu que son époux. Elle était des Banu Makhzoum, qui lorsqu'ils virent Oum Salama partir avec son époux et son enfant, interpellèrent ce dernier afin de lui demander de leur rendre leur fille. Elle fut arrachée à son mari.


Oum Salama se retrouva alors seule, avec son enfant, confrontées à ses proches qui voulaient qu'elle abandonne l'islam. Elle leur résista avec endurance et force. Ils finirent par la laisser partir. Elle décida par la suite de rejoindre son mari à Médine. Othmane Abou Talah insista pour l'escorter jusqu'à sa destination. Après la Bataille d'Uhud, Abou Salama en sortit grièvement blessé. Il ne survit pas à ses blessures. Il mourut et la laissa veuve, profondément attristée, et seule avec leurs quatre enfants.


Au moment de la mort de son époux, Oum Salama rapporta ces paroles du Prophète (sallalahou alayi wa sallam) : « Il n'est pas un serviteur qui, après avoir subi un malheur, fait cette invocation : ''A Dieu nous appartenons et vers Lui nous retournerons. Mon Dieu, récompense-moi dans cette épreuve qui me touche et fais-la suivre par quelque chose de meilleur pour moi", sans qu'il soit récompense par Dieu pour avoir enduré l'épreuve et que Dieu ne lui octroie quelque chose de meilleur. » Ainsi, à la mort d'Abu Salama, je répétai ce que le Prophète (sallalahou alayi wa sallam) m'ordonna de dire, et Dieu m'accorda quelqu'un de meilleur qu'Abu Salama, en la personne même du Prophète de Dieu . (Rapporté par Muslim)



Son mariage avec le Prophète (sallalahou alayi wa sallam)


Omar et Abu Bakr avaient pensé à se marier avec elle. Mais quelques mois de veuvage, le Prophète (sallalahou alayi wa sallam) lui proposa le mariage. Elle fut hésitante car elle estimait ne pas être à la hauteur pour le Prophète (sallalahou alayi wa sallam) du fait de son âge, ses quatre enfants, et sa jalousie. Le Prophète (sallalahou alayi wa sallam) la réconforta ainsi : «En ce qui concerne l'âge, je suis plus âgé que toi, quant à ta jalousie, je prierai Dieu de t'en débarrasser. Quant à tes orphelins, Dieu et Son Envoyé en prendront soin. »(Rapporté par Muslim).


Le mariage fut célébré en l'an quatre de l'Hégire, durant le mois de Chawwal.



Quelques traits de sa personnalité


Elle était reconnue pour sa grande beauté. Elle participa à de nombreuses campagnes militaires auprès du Prophète (sallalahou alayi wa sallam) au cours desquelles elle soignait les blessés. Elle l'accompagna également pour la Omra à la Mecque. Elle était également une femme très instruite.


Le Prophète (sallalahou alayi wa sallam) reçut des révélations alors qu'il était dans sa demeure. Elle fit ainsi partie des trois épouses du Prophète (sallalahou alayi wa sallam) qui eurent ce privilège, les deux autres étant Aïcha, et Khadija (que Dieu les agréé).


Elle rendit l'âme alors âgée d'environ 84 ans. Elle rapporta environ une soixantaine de hadiths.


Qu'Allah le Tout Puissant soit satisfait d'elle.

Commentaires (5)
  1. Salamoualeykoum baraka Allahoufikoum pour cette biographie interessante

    1. alikoum sallam wa rahmatullah! wa fik(i) baraka.

  2. salam alaykoum
    je vous raconte une histoire vraie:
    le prophète(swas)passait par un désert irakien (sahra naynawa) il prit une poignée de cette terre sacrée et la mit dans bouteille qu'il donna à Oum salama ;il lui dit le jour où cette terre se transformera en sang sa signifiera que le petit fils du prophète l'imam hussein(as) sera assassiné par les ommeyades .
    le matin du 10 muharram de l'an 61 de l'hégire oum salama prit la bouteille et vit que cette terre était devenus sang !! elle pleurât sur le malheur qui c'était abattu sur la famille du prophète (swas)

  3. Asalam anlekoum Merci beaucoup

  4. Asalam anlekoum Merci beaucoup

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...