facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les conditions de la parole de l’unicité et leurs preuves du Coran et de la Sounnah (2)

66 vues

Les conditions de la parole de l’unicité et leurs preuves du Coran et de la Sounnah (2)

Par : Tamime Khemmar[1]

Voici les quatre dernières conditions de la validité et de l’acceptation de la parole de l’unicité (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) (Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah).

Ces conditions sont au nombre de sept, dont nous avons détaillé les trois premières dans l’article précédent et qui, comme, les savants l’ont si bien dit, sont les dents de la clef qui ouvre les portes de tous les bienfaits de la vie d’ici-bas et de la dernière vie.

Les conditions :

Salim, connais-tu l’histoire des anciennes nations ?

 

4- La sincérité qui est le contraire du mensonge :

C’est-à-dire que l’homme doit dire cette parole sincèrement de tout son cœur.

La sincérité signifie que la langue est en parfait accord avec le cœur.

Allah, soubhânah, blâma les mounâfiqîn[2] (hypocrites) en disant, (S : 63/A : 1) :

(Lorsque les mounâfiqîn (hypocrites) viendront à toi, ils diront qu’ils témoignent que tu es le Messager d’Allah. Or, Allah sait que tu es Son Messager et Allah témoigne que les mounâfiqîn sont des menteurs.)

Il les traita de menteurs, car ce qu’ils ont dit avec leur langue ne se trouvait pas dans leur cœur.

Aussi, Moucâdh Ibn Jabal (qu’Allah agrée) rapporta que le Prophète [ﷺ] a dit : « Personne ne témoigne que nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah et Mouhammad est Son serviteur et Son Messager, sincèrement de tout son cœur, sans qu’Allah l’interdise à l’Enfer. »[3]

Il posa [ﷺ] comme condition : la sincérité.

5- L’amour qui est le contraire du mépris et de la haine :

Celui qui la prononce doit aimer Allah, Son Messager, la religion de l’Islâm et les musulmans qui accomplissent les prescriptions d’Allah et s’éloignent de Ses interdits.

Il doit aussi mépriser ce qui s’oppose à (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) et fait ce qui est son opposé comme chirk (association dans l’adoration) et mécréance.

Ce qui prouve que l’amour est une condition de la foi c’est Sa parole, soubhânah, (S : 2/A : 165) :

(Il y a des gens qui égalisent des divinités à Allah et qu’ils aiment tel que l’amour d’Allah. Or, ceux qui ont eu foi aiment Allah beaucoup plus.)

Ainsi que le hadîth : « Le lien le plus solide de la foi est l’amour en Allah et le mépris en Allah[4]. »[5]

 

Connais-tu les conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) ? (1)

6- La soumission qui est le contraire de l’abandon :

Celui qui dit : (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) doit se soumettre au Charc (la loi) d’Allah et s’incliner devant Son jugement et se livrer à Allah. Ainsi, il tiendra fermement à (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh). C’est pour cela qu’Allah, soubhânah, dit :

(Celui qui dirige son visage uniquement vers Allah, tout en étant bienfaisant, aura tenu fermement à al-courwati-l-wouthqâ (l’anse la plus ferme).)

C’est-à-dire qu’il aura tenu fermement à (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh).

Il posa, soubhânah, comme condition la soumission au Charc d’Allah en ne dirigeant le visage que vers Lui[6].

Le Prophète Mouhammad, le meilleur des enseignants

7- L’acceptation qui est le contraire du rejet :

Il faut accepter cette parole réellement par le cœur et par la langue.

Allah, soubhânah, nous raconta dans le Noble Coran les histoires de ceux qui nous précédèrent et qu’Il sauva en raison de leur acceptation de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) et de ceux dont Il S’est vengé et qu’Il a fait périr en raison du rejet de cette parole et du refus de l’accepter.

Il dit, soubhânah, à propos des croyants, (S : 10/A : 103) :

(Puis, nous sauverons nos Messagers et ceux qui ont eu foi. Ainsi Nous Nous sommes fait un devoir de sauver les croyants.)

Et Il dit, soubhânah, à propos des mouchrikîn (associateurs), (S : 37/A : 35 et 36) :

(Lorsqu’on leur disait de dire (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) ils refusaient par orgueil (35) et disaient : « Comment pourrons-nous délaisser nos divinités pour un poète fou ?(36).)

Que toute notre reconnaissance soit vouée à Allah, soubhânah, qui nous a accordé des savants dévoués et érudits qui nous ont montré ce que nous n’aurions jamais compris sans eux et qui nous ont rassemblé dans ces quelques pages ce qui est dispersé dans des pages du Coran et de Sounnah, tout cela afin de nous permettre d’adorer notre Seigneur en toute connaissance, d’éviter de tomber dans les ténèbres de l’ignorance et de mériter ainsi les meilleures récompenses.

Notes de l’auteur :

[1] Extraits réadaptés du livre « La parole de l’unicité » du cheikh : CAbdarrazzâq Ibn CAbdalmouhsin Al-Badr.

[2]Ceux qui font apparaître qu’ils sont croyants alors qu’ils sont, en réalité, mécréants.

[3] Sahîh Al-Boukhârî (n° 128) et Sahîh Mouslim (n° 32)

[4] L’amour et le mépris uniquement pour la cause d’Allah et Sa religion qui apportent la réforme bienfaitrice à toute l’humanité. Non pas pour ses propres intérêts. Comme il fut rapporté que le Prophète [ﷺ] ne se mettait jamais en colère lorsqu’on lui portait préjudice. Mais uniquement lorsque les limites d’Allah étaient transgressées.

[5] Rapporté par Ahmad dans Al-Mousnad (t : 4/p. 286) et jugé Sahîh par Al-Albânî dans As-SilsilasSahîha (n° 1728).

[6] C’est-à-dire : Lui purifier le culte et ne se diriger que vers Lui dans toutes les conditions et pour tous les besoins.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...