facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Connais-tu les conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) ? (1)

77 vues

Connais-tu les conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) ? (1)

 

Par Tamime Khemmar[1]

Il est très important pour chaque musulman et chaque musulmane de comprendre qu’il ne suffit pas de dire la parole de l’unicité (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) (Nulle divinité ne mérite l’adoration hormis Allah) sans veiller à apporter les conditions que cette grande parole exige.

Ramadân le mois de la révélation du Coran

Ceci est-il si important ?

Bien sûr ! Car (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) n’est acceptée de celui qui la prononce que lorsqu’il apporte les conditions nécessaires à son acceptation rapportées dans le Livre (Coran) et la Sounnah.

Ceci est pareil pour tout culte par lequel on se rapproche d’Allah, qui n’est accepté que si l’on s’acquitte de ses conditions.

Ainsi, la salât (prière) n’est acceptée qu’après avoir satisfait à ses conditions précises, tout comme le hajj et le reste des cultes.

Le cas est pareil pour (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) qui n’est acceptée qu’après avoir satisfait à ses conditions mentionnées dans le Livre et la Sounnah.

Ajib soir : Celui qui tue une âme est pareil à celui qui tue toute l’humanité

Ceci permet à cette parole de nous faire entrer dans le Paradis

Nos bienfaisants prédécesseurs – Que la miséricorde d’Allah soit sur eux – ont attiré l’attention sur l’importance de s’occuper des conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) et de l’obligation de les préserver.

Ainsi, lorsque l’on a dit à Al-Hasan Al-Basrî (que la miséricorde d’Allah soit sur lui) :

« Il y a des gens qui disent que celui qui dit : (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) entre au Paradis. » Il répondit :

– Celui qui dit : (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) puis, s’acquitte de son droit et assume ses obligations, entre au Paradis. »

Connais-tu les conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) ? (1)

Toute clef possède des dents

Aussi, lorsque l’on posa à Wahb Ibn mounabbih la question suivante :

« (Lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) n’est-elle pas la clef du Paradis ? » Il répondit :

– Oh que si ! Seulement toute clef a des dents. Si tu apportes une clef qui a des dents, on t’ouvrira la porte. Sinon, on ne t’ouvrira pas.

« Les dents » faisant allusion aux conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh)[2].

D’où les savants ont apporté ces conditions ?

Les savants, en parcourant les textes du Livre et de la Sounnah, ont constaté que les conditions de l’acceptation de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) sont exactement au nombre de sept.

Ces conditions sont les suivantes :

1- La connaissance de son sens, sa négation et sa confirmation, qui est le contraire de l’ignorance.

2- Al-yaqîn (la certitude) qui est le contraire du doute et du rayb[3] (le trouble).

3- Al-‘ikhlâs (la purification) qui est le contraire du chirk (l’association dans l’adoration) et du riyâ’ (œuvrer pour être vu).

4- La sincérité qui est le contraire du mensonge.

5- L’amour qui est le contraire du mépris et de la haine.

6- La soumission qui est le contraire de l’abandon.

7- L’acceptation qui est le contraire du rejet.

Voilà les conditions de (lâ ‘ilâha ‘illa-l-lâh) que nous détaillerons dans les prochains articles, inchâAllah.

Les vertus de (lâ ‘ilâha ‘illa-llâh) dans la Sounnah

Ce qui compte c’est l’application du savoir, non le savoir uniquement.

Cependant, l’essentiel n’est pas uniquement de les dénombrer et de les mémoriser, mais de les appliquer après les avoir connues.

Ceci, afin de faire partie des gens de (lâ ‘ilâha ‘illa-l-lâh), les gens de la parole du Tawhîd (l’unicité).

Or, c’est Allah, Seul, qui guide vers cela et accorde le succès.

Notes de l’auteur :  

[1] Extraits réadaptés du livre « La parole de l’unicité » du cheikh : CAbdarrazzâq Ibn CAbdalmouhsin Al-Badr.

[2] Ces récits ont été rapportés par Ibn Rajab dans « Kalimatou-l-‘ikhlâs » (p. 14)

[3] Rayb : le trouble et la perturbation dans le cœur provoqués par l’intensification du doute et sa domination.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...

Épilation des sourcils en islam chez les femmes

De nos jours, la société de l’image dans laquelle on évolue, tend à nous faire assimiler l’idée que la beauté repose principalement sur l’apparence, ce que l’on reflète extérieurement, sans laisser beaucoup de place à la...

Qiyam Al-Layl - la prière de nuit

La prière n'est pas seulement un repos pour le croyant mais aussi une façon de s'engager dans un échange avec notre Créateur. Doubler les invocations ou le nombre de prières supplémentaires permet d'être gratifié de...