facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Le Prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous (11) : Le pacte avec les juifs de Médine

Le Prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous (11) : Le pacte avec les juifs de Médine

Par : Tamime Khemmar.

Les premiers travaux qu’effectua le Prophète Mouhammed [ﷺ], une fois arrivé à sa nouvelle patrie Médine, furent révélateurs de sa voie et de sa conduite qui sont guidées par son intention première.

Sa voie était une voie de réforme, de construction et de progrès et sa conduite était une conduite de rectitude et de loyauté; rectitude sans déviation ni changement et loyauté sans trahison ni iniquité. Tout cela motivé et guidé par une intention bonne et pieuse aimant le bien et recherchant à le transmettre à tout le monde.

C’est pour cela que les œuvres qu’effectua le Prophète Mouhammed  [ﷺ], lors de son arrivée à Médine, furent toutes destinées à construire une société saine et à apporter le bien aux autres. La première chose qu’il réalisa fut la construction de la Mosquée.

En effet, la mosquée est :

  • Le pivot de la société musulmane ;
  • Le centre névralgique de la communauté des croyants ;
  • L’école gratuite et sans discriminations des hommes et des femmes de tout âge, qui enseigne la moralité avant toute science ;
  • L’abri qui accueille les pauvres et les démunis[1].

Il construisit aussi les chambres de sa famille, en terre, couvertes de tronc et de branches de palmier. Veillant à assumer pleinement sa responsabilité familiale, malgré le peu de moyens dont il disposait.

Comment doit-on accueillir et vivre Aïd Al-Fitr ? (3)

Le pacte de fraternité :

Au moment de la rencontre des mouhajirîn – les Compagnons du Prophète [ﷺ] qui arrivèrent avec lui de La Mecque – avec les Ansâr – les croyants qui habitaient Médine – il se produisit la plus grande manifestation de solidarité et de désintéressement que connut l’humanité.

En effet le Prophète [ﷺ] scella un pacte de fraternité entre quatre-vingt-dix de ses Compagnons, quarante-cinq Mouhajirîn et quarante-cinq Ansâr. Ce pacte entre les émigrés de La Mecque et les habitants de Médine était basé sur la solidarité et l’entraide. Aussi, ses signataires s’héritaient mutuellement[2]. Le Prophète [ﷺ] fit de cette fraternité un pacte solennel non des paroles sans effets, impliquant des devoirs et des obligations.

Les Ansâr se hâtèrent de demander au Prophète [ﷺ] de partager entre eux et leurs frères Mouhajirîn leurs palmeraies. Mais lorsqu’il refusa, ils lui proposèrent de charger leurs frères Mouhajirîn de l’entretien des palmeraies et de partager avec eux la récolte. Il accepta alors.

Ainsi, lorsque cette grande solidarité de la part des habitants de Médine rencontra le noble désintéressement des Mouhajirîn venus de La Mecque, leur fraternité ne fit que se renforcer, leur amour basé sur la foi grandit immensément et toutes leurs différences ethniques et sociales furent dissoutes pour ne former qu’un seul et même corps : les Musulmans.

Le pacte du Prophète [] avec les Juifs de Médine :

Lorsque le Prophète [ﷺ] arriva à Médine, il y trouva trois tribus juives. Il scella avec celles-ci un pacte dont les principaux articles sont les suivants :

  • Les Juifs forment une seule nation avec les Musulmans. Les Juifs ont leur religion et les Musulmans ont la leur.
  • Les Juifs se chargent de leurs dépenses et les Musulmans des leurs.
  • Ils doivent s’entraider mutuellement pour combattre celui qui combat les signataires de ce pacte.
  • Ils doivent se porter mutuellement conseil et veiller les uns sur les autres.
  • Ils doivent secourir l’opprimé.
  • Il ne doit pas y avoir de discorde entre les Juifs et les Musulmans lors de la guerre.
  • Tout conflit préjudiciable entre les signataires de ce pacte doit être tranché par Allah et par Son Messager.
  • Qourayche[3] ne doit pas être protégée. Pareillement pour ses alliés.
  • Ils doivent participer à la protection de Médine… chacun protégeant son côté.
  • Ce pacte ne protège aucun inique ni criminel.

Ainsi, la volonté du Prophète [ﷺ] guidé par son Seigneur était de bâtir.

Bâtir un homme (une femme) croyant(e), sain(e), libre, responsable, sociale et accompli(e).

Bâtir une société pieuse, morale, fraternelle, solidaire, paisible, forte et prospère.

Bâtir un monde juste où personne ne sera lésé, un monde paisible où tout le monde vivra heureux.

À suivre…

Le Prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous (12) : Le changement de la Qibla 1

Le Prophète Mouhammad, l’homme le plus aimé de tous. La série complète.

Notes de l’auteur :

[1] Dont le nombre dépassait la centaine et qui dormaient dans l’enceinte même de la mosquée.

[2] L’héritage revint à son état initial, où les proches héritent du défunt, après la conquête de Badr, c’est-à-dire deux années plus tard.

[3] La tribu du Prophète qui habite à La Mecque, qui l’a renié et a voulu le tuer.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...