Archives

Guantanamo : des détenus en grève de la faim pour dénoncer les confiscations du Coran






Commentaires (9)
  1. Zouzou dit :

    Perso je trouve ça vraiment intolérable. C’est pas parce que ce sont des prisonniers, et qu’ils ont surement fait des choses pas très bien, qu’il ne faut pas respecter leurs convictions religieuses, jusqu’à jeter le Coran, ça ça m’énerve vraiment, mais il n’y a plus aucun respect! Où va le monde…?

  2. Mara dit :

    Patrie des droits de l’homme et berceau de la liberté d’expression paraît il les USA!!!!!!

  3. imen dit :

    OBAMA TU SERS A RIENNNNNN
    TANT QUE SA IMPLIQUE PAS L INTERET D ISRAEL C PAS DANS SES PRIORITES

  4. aicha dit :

    salam, comment pourrions nous leur apporter notre soutient, et agir pour les soutenir?

  5. Zehira dit :

    Reponse a zouzou
    Ou va le monde?
    Eh bien a sa fin..
    Qu’Allah augmente notre foi et qu’Il nous facilite toutes et tous dans nos epreuves.

  6. Al imane dit :

    Salamou 3aleikoum… Qu’Allah nous guide incha Allah oui ca sonne la fin incha Allah… Obama n’est qu’une marionette ce n’est pas lui qui decide reelement il ne fait que servir d’image (president noir quoi de mieux pour que les gens le suivent)… Mais bon Allah y hdina tant qu on est en vie on peut se rattraper par rapport a nos actes et de devenir meilleur chaque jour meme si c’est de plus en plus difficile avec autant de tentations de nos jours…

  7. imane dit :

    As salamou alaykoum rahmattoullah wa barakatouh.
    Zouzou, des choses pas très bien???
    Ne penses-tu pas qu’il y a des frères innocents qui sont là bas? wa Allahou a »lam!

  8. oumismaelwaromayssa dit :

    slm

    n oublions pas nos freres dans nos douaas
    ce qu ils vivent est atroce
    qu Allah les apaise et leur facilite

  9. Winnie Loubna dit :

    Salam aleikoum

    Voici ce qui à apparue au journal 20minutes d’aujourd’hui :

    CUBA
    De nouveaux grévistes de la faim à Guantanamo

    De nouveaux détenus de la prison américaine de Guantanamo ont rejoint le mouvement de grève de la faim entamé le mois dernier. Ils sont désormais 24, contre 14 vendredi. Selon leurs avocats, c’est le signe de leur désespoir croissant face au maigres perspectives d’être un jour libérés, après onze ans de détention sans jugement.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *