Archives

Fin du Ramadan 2013 : après une polémique, le jour de doute confirmé au mercredi en Arabie Saoudite






Commentaires (18)
  1. Mohamed dit :

    Réponse à Ajib:
    Votre texte est ambigu,vous mettez en titre que le jour de doute en Arabie saoudite c est mercredi alors que le royaume annonce que c’est aujourd’hui mardi,ainsi comme ils n ont pas aperçu le croissant ils jeûneront jeudi.donc le jours du doute chez eux c’est bien mardi et non mercredi.Pourquoi vous dites que dans la majorité des pays musulmans Laid sera probablement jeudi alors que vous vous êtes prononcer contre le calcul?qui vous fais dire ça?sachant aussi que vous avez parlé de se réunir mercredi pour annonce laid jeudi ou vendredi.
    Question l’Arabie saoudite jeune t elle jeudi?donc le jour du doute c’est bien mardi?et par conséquent le début du mois de ramadan c’était bien mardi 9 juillet.Finalement l’Uoif avait bien raison ainsi que les turques,le Niger……
    Qu’Allah nous donne la compréhension.

  2. khadidja dit :

    salamu alaykum wa rahmatullah wa barakatuh
    cher mohamed on ne suit pas l uoif et autre comme des moutons, le but est de rester fidèle aux paroles d Allah et du prophète saws ainsi qu aux pratiques qui en résulte.

  3. Dalil dit :

    Bismi Allah Al Rahman Al Rahim, arrêtez de polémiquer sur « jour du doute » ou pas « jour du doute », c’est juste une expression qui vise à prévenir les jeûneurs de la possibilité de l’aïd le jour suivant suite à l’observation du hilal… Réfléchissez un peu, il n’y a aucune ambiguïté ni aucune contradiction. Nous avons jeûné le mercredi 10 juillet (en majorité) mais non pas parce que le hilal avait été observé le 29ème jour du mois de Chaabane mais parce que l’observation du hilal n’était pas propice et donc comme l’a dit noter bien aimé prophète (saws), nous avons complété le mois de chaabane à 30 jours (hadith sahih). Ainsi, la probabilité d’erreur existe bel et bien, donc l’observation du hilal le 28ème jour est justifiable et justifiée !! De même, il faudra observer le hilal demain incha Allah (le 7 aout) pour déterminer si l’aïd a lieu jeudi. Et il est possible que l’aïd soit jeudi. Et cela ne signifiera pas que l’UOIF aura eu raison ou tort.

  4. SALAAM dit :

    Salaamu âlaykum
    Il parait que la la lune aurait apparu ce soir au Niger.
    Merci visiter ce site pour plusd’informations : http://mobile.apanews.net/art.php?id=205486

  5. AJIB.fr dit :

    @Mohammad

    as salamou ‘aleykoum,

    relisez nous, nous ne sommes pas contre le calcul mais plutôt pour l’observation du croissant lunaire dans la détermination du mois de Ramadan, ce qui est l’avis du consensus des ulémas sur la question et le hukm annoncé par le Prophète salallahou ‘aleyhi wa salam dans le hadith : « Jeûnez à la vue du croissant lunaire et rompez le jeûne à la vue du croissant lunaire et si le ciel est nuageux complétez le mois à 30 jours » authentifié par Boukhari et Muslim

    Lisez ceci pour comprendre le sens de l’appel à chercher le croissant lunaire de l’Arabie Saoudite
    http://www.al-kanz.org/2013/08/06/aid-al-fitr-jeudi-vendredi/

  6. berredjeb dit :

    inchallah kol am tounes wa kafet alomma alisslamia bialef khir c’est le plus important allahouma takabel siamana wa takabel kiamana amine

  7. KARIM dit :

    Nous jeunons tous depuis 1 mois en toute confiance face a notre foi en dieu (puisse t-Il nous pardonner nos erreurs) donc pourquoi tant de question et de remise en question devant les dates du debut et fin du ramadan
    L’essentiel n’est il pas de jeuner avec cette force qui anime notre croyance plutot que d’user nos forces justement a debattre de chose qui sont si simple a regler et de probleme qui n’existe pas ou si peu, car quoi qu’il arrive nous feterons l’aid tous ensemble et ces debats seront avec le recul bien derisoires.
    Nous avons tant de difficultés a areter de faire parler de nous de maniere pejorative alors svp aretons encore une fois de donner du grain a moudre a tous ceux qui deja accepte mal nos pratique
    silence mes freres aretons de faire du bruit pour si peu…
    et en avance inch’allah
    bne fin de ramadan

  8. mohamed mahdi forkane dit :

    Hudayfa rapporte : les gens questionnaient l’Envoyé de Dieu sur le bien. Je l’interrogeais quant à moi sur le mal, de peur de ses atteintes. Je lui demandais.
    – Ô Envoyé de Dieu, nous étions plongés dan le mal et l’ignorance et Dieu nous a accordé ce bienfait. Y aura t-il un mal après ce bien?
    – Oui, répondit-il.
    – Et y aura t-il un bien après ce mal ?
    – Oui, mais mêlé à de la fumée? Demandai-je.
    – Et que sera cette fumée? Demandai-je.
    – Des gens qui guideront sans posséder eux même la guidance. Tu admettras de leur part certaines choses et tu en blâmeras certaines autres.
    – Et y aura t-il un bien après ce mal ?
    – Oui, répondit-il des hérauts placés aux portes de la géhenne et qui jetteront tous ceux qui rendront à leur appel.
    – Décris-les moi, Ô Envoyé de Dieu.
    – Ils sont de notre race et ils parleront notre langue.
    – Si je vis jusqu’à ce moment que m’ordonnes-tu de faire?
    – Demeure avec la communauté des musulmans et avec leur imam.
    – Et s’ils n’ont ni communauté, ni imam? Demandais-je.
    – Détourne toi de toutes ces sectes quitte à mordre les racines d’un arbre à plein dents jusqu’à ce la mort te surprenne en cet état. (Tirmidi)

  9. coco dit :

    @ Ajib.fr Justement il n’y a pas du tout consensus sur la question comme vous voulez nous le faire croire à moins que pour vous un consensus équivaut aux consensus de vos savants, principalement ceux de la mouvance salafi, alors dans ce cas oui il y a peut être consensus mais de toute façon ce groupe est minoritaire dans le monde musulman donc finalement il s’agit d’un consensus d’une minorité de savants, c’est donc un consensus nul. Ensuite il est bon de rappelé que le prophète salla Allahou ‘alayhi wa sallam n’énnonce pas un houkm mais ce sont les savants qui déduisent le houkm. Contentez vous comme vos amis Islametinfo et al kanz de relayer l’information et laissez les gens de science faire leur travail. Barakallahou fikoum
    Wa assalamou ‘alaykoum

    1. AJIB.fr dit :

      @coco

      vous semblez mal connaitre l’histoire de l’islam…
      Cheikh Ibn Rush Al Hafid était salafi ?
      Cheikh Ibn Taymiya était était salafi ?
      Imam Malik rahimaoullah était salafi ?

      que cela ne vous déplaise, il y a consensus depuis des siècles… ce n’est pas en répétant des mensonges qu’ils deviendront pour autant vrais

      Justement cet article a été écrit par une personne de science.

  10. Mohamed dit :

    Ajib:
    Vous n avez pas répondu à les questions?
    Et comme le dit coco biensur qu il n y pas unanimité sur la question.
    De plus la majorité n à pas toujours raison,dans les années 80,la majorité des savants étaient contre la nationalité européenne….
    Ibn taymiyya que vous avez évoqué,son avis était très minoritaire à son époque au point même de se faire emprisonné!et maintenant vous le prenez comme référence pourtant(au passage,il était salafi).
    Autre question et répondez sur le champ,car vous esquivez à chaque les question et répondez à côté,d ailleurs j invite les lecteurs à relire mon premier commentaire ainsi que la réponse de Ajib…(vous ne reconnaissait pas que l Arabie saoudite à avancer le jour de doute,est cela prouve bien qu elle reconnaît que le jeune était bien mardi(ça ne veux pas dire que ceux qui on jeuné mercredi sont dans l erreur).
    Donc la question:
    Quelle était la méthode utilisait par le prophète pour déterminer l heure de la prière?
    Et aujourd’hui qu’elle est la votre?
    Est ce la même?
    Cher lecteur lisez ce verset 5 de la sourate Yunus :C´est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Allah n´a créé cela qu´en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir.
    Conclusion je n ai absolument rien contre la vision mais nous considérons cela comme un moyen et aujourd’hui le moyen à changé et est plus précis,notre religion combat le doute et utilise la précision.si à l époque du prophète ils ont déjà rompu leur jeune car le soleil était caché par les nuages,aujourd’hui cela ne devrait plus être notre cas!
    Si Ya’coub (sa) était présent aujourd’hui il aurait utilisé la science pour vérifier si le sang sur la chemise est bien celui de Yusuf.
    Si Soulaymane était prèsent il aurait effectué les test d ADN pour déterminer à qui appartient l enfant et non l instinct maternelle.
    Voici l’histoire que ceux qui ne la connaisse pas:
    Deux prostituées vinrent vers le roi et se tinrent devant lui. L’une des femmes dit :  » S’il te plaît, Monseigneur ! Moi et cette femme, nous habitons la même maison Et j’ai eu un enfant alors qu’elle était dans la maison. Il est arrivé que le troisième jour, après ma délivrance, Cette femme aussi a eu un enfant. Nous étions ensemble. Il n’y avait pas d’étranger dans la maison, Rien que nous deux dans la maison. Or le fils de cette femme est mort une nuit Parce qu’elle s’était couchée sur lui. Elle se leva au milieu de la nuit, Prit mon fils d’à côté de moi, pendant que ta servante dormait. Elle le mit sur son sein et son fils mort elle le mit sur mon sein. Je me levai pour allaiter mon fils, Et voici qu’il était mort ! Mais, au matin, je l’examinai, Et voici que ce n’était pas mon fils que j’avais enfanté !  » Alors, l’autre femme dit :  » Ce n’est pas vrai ! Ton fils est celui qui est mort et mon fils est celui qui est vivant !  »
    Elles se disputaient devant le roi qui prononça :  » Celle-ci dit :  » Voici mon fils et c’est ton fils qui est mort !  » Celle-là dit :  » Ce n’est pas vrai ! Ton fils est celui qui est mort et mon fils est celui qui est vivant !  »  » Apportez-moi une épée,  » ordonne le roi. Et on apporta l’épée devant le roi, qui dit :  » Partagez l’enfant vivant en deux et donnez la moitié à l’une et la moitié à l’autre.  » Alors la femme dont le fils était vivant s’adressa au roi, Car sa pitié s’était enflammée pour son fils et elle dit :  » S’il te plaît Monseigneur ! qu’on lui donne l’enfant, qu’on ne le tue pas !  » Mais celle-là disait :  » Il ne sera ni à moi ni à toi, partagez !  »
    Alors le roi prit la parole et dit :  » Donnez l’enfant à la première, ne le tuez pas. C’est elle la mère !  » Tout Israël apprit le jugement qu’avait rendu le roi. Ils révérèrent le roi car ils virent Qu’il y avait en lui une sagesse divine pour rendre la justice.
    Et il y a encore des milliers d exemple.
    En attendant vos réponses du premier commentaire et de celui ci,je vous souhaite une bonne fête de laid et qu’Allah accepte notre jeune.
    Allaho A’lam.

  11. Dalil dit :

    @ COCO : Vous écrivez « Justement il n’y a pas du tout consensus sur la question comme vous voulez nous le faire croire à moins que pour vous un consensus équivaut aux consensus de vos savants, principalement ceux de la mouvance salafi ». Pourquoi parlez vous de la mouvance salafi ? En parlant ainsi de mouvance au lieu de parler de musulmans en général c’est vous qui divisez au lieu de chercher à unifier. Sans rire, on se taxe les uns les autres de « salafi » et autres noms inventés par des politiciens qui n’ont de la religion qu’un regard laïque, pragmatique et haineux. Ils appellent des musulmans « salafi » alors que par définition nous ne pouvons bel et bien pas être « salafi » car les pieux prédécesseurs (Dieu les agréé) de notre prophète (saws) sont les seuls à pouvoir être nommés ainsi. De même qu’aujourd’hui antisémite désigne pour la majorité le racisme envers les juifs alors que le mot « sémites », à l’origine, ne désigne pas les juifs, le mot « salafi » ne veut rien dire !!! Les médias ont pris le dessus sur l’effort de réflexion de la plupart des gens qui ne prennent même pas la peine de vérifier les informations…

    Pour en revenir à notre sujet, il est vrai que l’UOIF a agi de façon raisonnée afin de déterminé le premier jour de jeûne par des calculs. Il est vrai aussi que cette démarche ne correspond pas à celle de notre tradition prophétique. L’UOIF arguent en avançant que les moyens de l’époque et ceux d’aujourd’hui sont différents et qu’il faut utiliser les moyens actuels. Est-ce pour ces mêmes raisons que vous autorisez les femmes à retirer leur voile pour aller travailler, en prétextant la nécessité ? N’est ce pas Allah qui accorde notre subsistance ? N’est ce pas envers lui que nous devons nous retourner en cas de difficulté ? Est-ce pour ces mêmes raisons que vous autorisez une personne qui doit se rendre au travail avant l’heure du Fajr de prier avant l’heure comme vous l’avancez dans l’émission FATAWA sur Iqraa ? Allah n’a t-il pas dit que la prière a été prescrite à des temps déterminés ? Ou remettez vous aussi en cause cette parole car nous sommes au 21ème siècle et que le contexte est différent ? Est-ce pour cette raison que vous délaissez majoritairement les habits de la Sunna du Prophète (saws) pour vous apparenter dans votre tenue aux occidentaux ? Et d’arriver à dire « si le Prophète était venu à nous en cette période il aurait porté un costume et un attaché case » ? Vous rendez vous compte de vos propos ? En tout cas vous aurez à en rendre compte !

    L’UOIF est une organisation connue pour sa modération. Elle cherche à rassembler les « musulmans » autour de sujets sur lesquels ils s’accordent mais évitent les sujets sur lesquels il y a discorde. Ainsi, très peu probable d’entendre parler de ‘Aqida de la part des membres de l’UOIF. En cherchant un peu plus loin, on se rend compte qu’ils sont PRO VOTE, PRO POLITIQUE, PRO OUVERTURE AVEC LES AUTRES RELIGIONS ( voir les discours sur le net de Hassan Iquioussen et autres membres actifs de l’UOIF). Au sujet du mariage, ils prétendent même qu’un « imam » aujourd’hui n’est plus nécessaire car nous ne sommes plus à l’époque du Prophète (saws). Le maire dans sa mairie ferait selon eux aujourd’hui l’affaire pour marier deux musulmans !!! C’est très grave car la tradition du Prophète (saws) est claire en ce qui concerne cet acte d’adoration et je ne vois pas comment un Maire laïc peut célébrer et attester et juger d’un mariage religieux entre deux musulmans.

    C’est avec ce genre de Fatwa que l’UOIF s’est elle-même discréditée. Nul besoin aujourd’hui de prouver leur modération en Islam et leur tentative de plaire aux occidentaux. C’est avec ce genre de décision que vous avez jeté vous-même le discrédit sur vous. Comment demandez après que l’on vous suive dans vos décisions ?

  12. Hakim dit :

    BarakAllahou fikum il est grand temps de clôturer ce sujet incha’Allah. Nous polémiquons en plein Ramadan, en plein jeûne. C’est désolant.
    Salam

  13. taha200 dit :

    salam

    rabi yahfadkoum amine

  14. Mohamed dit :

    Salam,ce n est pas pour polémiquer mais surtout ne pas reproduire les mêmes erreurs.
    Il n y a aucun mal à débattre à partir du moment que cela se fasse dans le respect de chacun.
    J’ai juste avancé des arguments quant aux calculs et j ai constaté une incohérence de la part d’Ajib(que je respect bcp pour leur article et travaille).
    Ainsi je demande de nouveaux à Ajib de me répondre.
    Salam

  15. AJIB.fr dit :

    @Mohamed

    Nous aurons l’occasion de revenir sur les différences dans l’utilisation des calculs pour la détermination du mois de Ramadan et les prières quotidiennes et là encore, cette question a été le fruit de discussions entre les ‘ulémas.

    Oui, il y a concensus et ce de tout temps. Sur le sujet, je vous invite à lire cet article dont voici quelques lignes :

    La détermination du début du mois de Ramadan par la vision du croissant lunaire est l’objet d’un consensus des 3ulémas. Ibn Rushd Al Hafid dit : « Les savants sont unanimes quant au fait que ce qui est pris en considération dans la détermination du mois de Ramadan est la vision du croissant lunaire » (bidayatou-l-moushtahid, livre du jeûne). De même, Cheikh Ibn Taymiyya a dit : « Le moyen de connaître l’existence du croissant lunaire est uniquement son observation […] Les textes sur le sujet sont nombreux et font l’objet d’un consensus de la part des musulmans. » (majmou3 al fatawa)

    Les savants des quatre écoles sont unanimes pour dire que la base de la détermination du premier jour du mois de Ramadân est ce qui suit : « Le croissant sera guetté après le coucher du soleil du vingt-neuvième jour de Cha’bân. S’il est vu, le jour d’après sera le premier jour de Ramadan, et s’il n’a pas été vu, le jour d’après sera alors le trentième jour de Cha’ban et le jour d’après sera donc le premier Ramadan ».

    Ainsi, le Hafîdh Waliyyou d-Dîn Al-’Irâqiyy décédé en l’an 826 H a dit : « La grande majorité des Chafi’ites suit cet avis. Le jugement n’est donc lié qu’à l’observation visuelle. » Puis il a dit : « Et c’est aussi l’avis de Malik, Abou Hanifah, Ach-Chafi’iyy et la grande majorité des savants du Salaf et du Khalaf ».

    Ibnou ‘Abidîn, décédé en l’an 1252 H, a dit dans son commentaire du livre Ad-Dourr qui compte parmi les plus célèbres livres de savants Hanafites : « sa parole « on n’accorde pas de considération à la parole de ceux qui se basent sur le calcul » vise l’obligation de la détermination de commencer le jeûne pour les gens ». Puis il a dit : « Leur parole n’est pas prise en considération, et ce à l’unanimité, et il n’est pas permis à l’astronome de jeûner en se basant sur ses propres calculs ».

    Nous n’avons pas de problèmes avec les calculs dans le cadre d’estimation, seulement les calculs astronomiques ne doivent pas être les déterminants de début et de la fin du mois de Ramadan conformément à la parole du Prophète salallahou ‘aleyhi wa salam qui a fait de la vision oculaire du croissant lunaire un hukm :

    Selon Ibn ‘Abass (radhiAllahou ‘anhouma) le Prophète salallahou ‘aleyhi wa salam a dit : « Jeûnez lorsque vous voyez le croissant lunaire et rompez votre jeûne lorsque vous voyez le croissant lunaire, et si le temps est couvert, complétez le mois à 30 jours » rapporté par An-Nassaï (chapitre « compléter chaaban à 30 jours).

  16. jalel dit :

    Salam aleykoum,

    Restons tous unis malgré nos divergences. Rassemblons nous autour de ce sur quoi nous sommes d’accord et laissons de coté nos divergences. Bonne fin de ramadan et qu’allah agrée notre jeune ( c’est plus important que le calcul astronomique et autres…)

    Salam aleykoum

  17. Mohamed dit :

    A Ajib:
    Vous ne répondez toujours pas aux questions,vous m avez envoyé des avis que je connais et ne remet pas en question.
    C’était à une époque bien déterminé ou la science n était pas aussi précis que maintenant et ce n était pas de l astronome mais de l astrologie,à chaque époque ses savants!
    Ses savants sont très respectable mais à leur époques,je vous ai demandé de m expliquez le verset coranique dans la sourate Yunus verset 5:
    ______________________________

    C´est Lui qui a fait du soleil une clarté et de la lune une lumière, et Il en a déterminé les phases afin que vous sachiez le nombre des années et le calcul (du temps). Allah n´a créé cela qu´en toute vérité. Il expose les signes pour les gens doués de savoir.
    Il qd même très clair ce verset?
    Si vous voulez suivre la sounnah pourquoi vous ne le faite pas pour les prières???
    Expliquez moi la différence?
    Je ne remet pas en question la vison qui était la seule méthode à l époque du prophète et d ailleurs la plus simple.
    Alors gardons l esprit de l islam car ceci ne change pas mais les moyens oui!!
    La vision n est qu un moyen et non une adoration(c’est l avis d un certain nombre de savant).
    Ayez du bon sens,la naza à un calendrier sur 100ans,aujourd’hui nous avons les GPS,la nanotechnologie……
    Vous n allez pas nous dire qu il faille restez dans le doute alors que notre religion est en adéquation avec la science et la précision…..
    En fin bref rendez vous dans quelques années!!!!!
    Ibn taymiyya que vous aimez citer avez des avis minoritaire qui sont majoritaire maintenant….
    Ayez du respect pour les savants contemporains car chaque savant son époque.tant que l on restera avec toujours les mêmes avis d il y a des siècles nous régresserons.
    Comme disait une non musulmane dans un des commentaire sur le calcul,je pensais que les musulmans était à l origine des sciences et de l astronomie et aujourd’hui ils sont toujours incapable de savoir à l avance le début du ramadan!!!
    Alors que nous sommes capable de prédire des éclipses solaire,lunaires,les vents,la neige…..
    Et pour le jeune non!!!nous préférons rester dans le doute.
    Allaho A’lam

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *