Archives

Débat sur l’islam : la classe politique met en garde Nicolas Sarkozy






Commentaires (7)
  1. Fred H. dit :

    Le débat sur l’Islam en france est aujourd’hui tellement passionné que plus personne ne se rend compte des vrais débats qu’il faut engager.

    Mon avis sur : http://c-monavis.blogspot.com/2011/02/jai-pense-ne-serait-ce-pas-nous.html

  2. chleuh68 dit :

    le régime de vichy se remet en place, doucement mais surement. Les cible ne sont plus même mais le gains est plus important

  3. abdellah dit :

    alala!encore un debat qui n’en terminera jamais apres la shoah c’est quoi?la shoah version musulmane pfff.ils ont tout compris en fait ces gens là.ils se focalisent sur des soi disants problemes qui en fait ne le sont pas et font oublier a tte l’opinion public les réels problemes de la société comme la precarité le chomage le droit au logement etc… la liste est longue mais bon ils reussissent a nous amadouer avec les medias.

  4. ABOULOUNES@hotmail.fr dit :

    l islam c est pas le problème c’ est la solution le problème l’ islam de france ont n’en veux pas se qu’ont veut c’ est l’islam authentique l »islam que nous apporté le prophete saws le tawhid et le khilafah inchaallah

  5. néema dit :

    Bonjour @fred.h j’ai lu votre avis certes intéressant ms tellement caricatural sur la manière dont la plupart de nos concitoyens se prétendant plus autochtones que nous ,nous perçoivent.
    Je m’explique tout d’abord tous l’islam en france n’est pas seulement dû aux phénomènes migratoires que vs décrivez je dirai pour la faire courte que vs confondez comme les médias ce qu’on appelle couramment les arabes (ms qui sont pour la majorité des berbères )et les musulmans qui de plus ne relèvent pas tous des recrutements massifs d’ouvriers des ex-colonnies durant les 60’s.Un jeune musulman parlait récemment à raison d’islamalgame bcp de citoyens français musulmans le sont depuis plus de 5 générations cpdt la couleur de leur peau les renvoie encore et tjs à un ailleur qu’ils ne connaissent prfs même pas,le petit fils d’une portugaise(je sais même qu’elle a tjs la carte de séjour) arrivée ici ds les années 80 ose dire à mon fils dont la famille vit en métropole depuis le début du XXème siècle soit avant même la 1ère guerre mondiale »retourne ds ton pays »c’est dire si c’est pas pathétique.
    Aujourd’hui encore pourquoi parler d’intégration ces jeunes des banlieues dont vous déduisez qu’ils sont musulmans (je ne sais comment d’ailleurs)croyez vous qu’ils sont ignorants de la république et de ses principes après avoir fréquentés ces écoles,et différentes de ses institutions au contraire ils sont tout à fait aviser leur colère et leur rejet seraient plutôt a imputés au fait qu’ils se pensent mis au ban de cette société quoiqu’ils fassent leur légitimité à vivre ici ds leur pays(et non à survivre) est sans cesse remis en cause.
    Hier c’était leurs origines supposés qui corroboraient le discours « ils sont les derniers arrivés et peu diplômés » ;aujourd’hui 40 ans voire plus après c’est par le prisme de leur religion encore une fois présumée qu’ils sont attaqués d’une génération à l’autre d’une discrimination à une autre.
    Ce n’est aussi que mon humble avis ms c’est à ceux qui se croient plus français que nous d’intégrer le fait que nous sommes tout aussi légitime qu’eux à vivre ds la dignité et ds le respect de nos croyances en démocratie.
    Amicalement.

  6. Oum Salam Hadjar dit :

    Je vous invite à faire un petit tour ici incha’Allah:

    http://blogs.mediapart.fr/blog/madjidfalastine/040311/pour-lump-le-probleme-cest-lislam-et-les-musulmans-la-preuve-par-le

    Parce qu’ils s’émeuvent des prières de rue que nous sommes contraints de pratiquer en raison de la carence criante de locaux adaptés à l’exercice d’un culte dans le respect de la dignité inhérente à notre qualité de personne humaine mais c’est dans l’indifférence la plus totale qu’à Paris, on subventionne des crèches loubavith (communauté juive orthodoxe) au moyen de deniers PUBLICS.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *