facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Comment doit-on se préparer au hajj et à la ‘oumrah ?

Comment doit-on se préparer au hajj et à la ‘oumrah ?

Par Tamime Khemmar

Ce que doit faire celui qui veut accomplir le hajj et la coumrah, avant d’entreprendre le voyage :

Si le musulman décide de voyager afin d’accomplir le hajj ou la coumrah, il lui est recommandé d’accomplir les choses suivantes :

Conseiller ses proches

Il faut conseiller ses proches et ses amis de préserver la taqwâ (la crainte) d’Allah, soubhânah; qui consiste à appliquer Ses consignes et à éviter de commettre Ses interdits.

Enregistrer ses dettes et ses créances

Il doit mettre par écrit ses dettes et ses créances, avec la présence de témoins.

Se repentir de ses péchés

Il doit se hâter de se repentir sincèrement de tous les péchés.

Or la réalité de la repentance : est de quitter définitivement les péchés, de regretter ceux commis par le passé et d’avoir la ferme intention de ne plus y revenir.

S’acquitter des injustices qu’il a commises

S’il a commis des injustices à l’encontre des autres- affectant leur personne, leurs biens ou leur honneur- qu’il leur rende leur dû ou leur demande de l’en absoudre, avant son voyage.

En effet, le Prophète [ﷺ] a dit : « Celui qui a commis une injustice à l’encontre de son frère, dans son argent ou dans son honneur, qu’il s’en décharge aujourd’hui avant qu’il n’y ait plus ni dinar ni dirham[1]. S’il a de bonnes œuvres, il lui en sera soustrait à la mesure de son injustice, et s’il n’a pas de bonnes œuvres, on prendra des mauvaises œuvres de son adversaire et on les lui fera porter. » [2]

Dépenser uniquement de son argent halâl

Il doit trier son argent et prendre de l’argent halâl (gagné licitement) pour son hajj ou sa coumrah ; car le prophète[ﷺ] a dit : « Allah est Tayyib (bon) et il n’accepte que ce qui est bon. » [3]

S’abstenir de demander aux gens

Aussi, le pèlerin et le mouctamir doivent se passer des biens d’autrui et s’abstenir de quémander ;  en raison de sa parole [ﷺ] : « …Celui qui s’abstient de quémander les gens ;  Allah le préservera, et celui qui se passe des autres ; Allah le comblera. »[4]

La niyyah (l’intention) du hajj et de la coumrah

Il doit rechercher par son hajj ou sa coumrah : le visage d’Allah et la dernière demeure ainsi qu’à se rapprocher d’Allah en réalisant les paroles et les œuvres qu’Il agrée, dans ces honorables lieux.

Il doit faire très attention à ne pas rechercher par son hajj et sa coumrah la vie d’ici-bas et sa vanité ou le riyâ’ (être vu par les autres) ou la soumcah (qu’ils apprennent ce qu’il a entrepris), afin qu’il puisse s’en vanter devant eux, car ceci est l’une des plus viles intentions et l’une des causes de l’annulation de l’œuvre et du refus de son acceptation par Allah qui dit, soubhânah, (S : 11/A : 15 et 16) :

(Ceux qui ne recherchent que la vie d’ici-bas, nous y leur donneront le dû de leurs œuvres sans qu’ils y soient lésés. (15) Ceux-là sont ceux qui n’auront rien dans la dernière vie à part l’Enfer. Toutes leurs œuvres seront annulées et tout ce qu’ils ont accompli sera vain.(16))

Aussi, il fut authentifié qu’il a dit [ﷺ] : « Allah Tcâlâ (élevé soit-Il) a dit : «  Je suis parmi les associés Celui qui n’a point besoin de l’association. Celui qui a accompli une œuvre dans laquelle il a associé avec Moi quelqu’un d’autre ;  Je l’abandonnerai lui et son association. » [5]

Choisir la meilleure compagnie pour le voyage

Celui qui veut profiter le plus de son hajj ou de sa coumrah doit voyager en compagnie des pieux parmi les gens de l’obéissance, de la crainte et du savoir religieux afin qu’ils l’encouragent et lui donnent le meilleur exemple.

S’efforcer d’apprendre les prescriptions du hajj et de la coumrah

Il doit également apprendre ce qu’il lui est prescrit de faire lors de son hajj ou de sa coumrah et de le comprendre, tout en demandant qu’on lui explique ce qu’il n’arrive pas à comprendre ; afin qu’il réalise son culte en toute clairvoyance.

Allah est plus savant.

Notes de l’auteur :

[1] Dinar : l’or, dirham : l’argent.

[2] Al-Boukhârî

[3] Mouslim

[4] Al-Boukhârî et Mouslim

[5] Mouslim

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...