facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Archives

2014, l'année la plus meurtrière pour les palestiniens depuis 1967

9 vues

2014, l'année la plus meurtrière pour les palestiniens depuis 1967

gazaresistepalestine


D'après un rapport d'un organisme des Nations Unies, Israël a tué plus de 2 300 civils palestiniens au cours de l'année 2014. C'est le bilan annuel le plus lourd établi depuis 1967 affirme le rapport. En 2014, l'armée sioniste a fait aussi près de 17 000  blessés. A l'origine de ce document, nous retrouvons le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires.


L'offensive israélienne de juillet 2014 sur la bande de Gaza, est bien évidemment en très grande partie responsable de la mort de ces civils palestiniens. Près de 2 220 palestiniens dont près de 1500 civils, avaient perdu la vie à cause de l'attaque sioniste.
Dans les territoires occupées de Cisjordanie, mais aussi à Jérusalem-Est, on recense également des civils tués par les forces israéliennes. Leur chiffre connaît d'ailleurs une forte hausse. La plupart des meurtres ont eut lieu dans la seconde moitié de l'année, à la suite de l'enlèvement et l'assassinat de Mohamed Abou Khdeir, qui a conduit à des manifestations dans les rues de Jérusalem-Est. Mohamed Abou Khdeir, était un jeune palestinien de 16 ans qui a été enlevé puis, battu, et, brûlé vif.


La hausse de l'usage de balles réelles par les forces armées israéliennes est aussi responsable de ce regain de violence par rapport aux années précédentes. Le nombre de palestiniens emprisonnés a également augmenté de 24% au cours de l'année 2014. Cette hausse de meurtres de civils palestiniens ne peut que nous inquiéter, et créer en nous un sentiment d'indignation. Nous ne pouvons que souhaiter la fin du sionisme, mouvement colonial, oppresseur, raciste.


La Palestine est désormais adhérente la CPI et veut faire juger Israël pour crime de guerre. La CPI reste une des armes ultimes des palestiniens, une petite lueur d'espoir pour certaines pour un peu de justice. Une éventuelle justice humaine, avant une inéluctable justice divine.


Pour consulter le rapport : Fragmented Lives Humanitarian Overview (mars 2015).

Commentaires (1)
  1. l'adhésion au TPI est une fumisterie de la poudre aux yeux pour faire croire qu'on a fait quelque chose pour les palestiniens jamais ils ne pourront faire quelque chose contre les sionistes auTPi

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...