facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

Vidéo coup de coeur, savez-vous qui est Uthman Taha ?

409 vues

img_1
 



 

Il y a des personnes qui font partie du quotidien des musulmans du monde et qui sont à l’image d’une lumière ou d’une flamme qui perdure, et qui apporte leur bienfait en toute discrétion dans nos foyers et dans nos mosquées. Uthman Taha fait inexorablement partie de ces personnes …

Uthman Taha est né en 1934 à Alep en Syrie, il est diplômé en science islamique de l'université de Damas et diplômé des sciences de l'art.

Il a étudié l'art de la calligraphie arabe chez les plus grands calligraphes du monde musulman.


Il écrit son premier Mushaf en 1970

En 1973 il obtient une licence de la part du plus grand calligraphe du monde musulman le Turc Hamid Al-Amidi.

En 1988 il voyage vers l’Arabie saoudite où il été assigné en tant qu’homme de main et calligraphe dans le complexe du Roi Fahd pour l’impression du Saint Coran à Médine. La même année, il a été nommé membre du jury international pour le Prix de la calligraphie arabe qui se tient à Istanbul une fois tous les trois ans.
Un travail de précision ô combien inestimable

La retranscription du Noble Coran doit se faire avec précision et exactitude. Et ce, sans apporter aucune modification, afin de ne pas en altérer le sens originel.

Il raconte avec beaucoup d’humilité :

 "Quand j'ai commencé à écrire le Coran, j'avais un sentiment de crainte mélangé à un sentiment d'espoir, je demande à Dieu de purifier mes oeuvres pour qu'elles soient uniquement pour Lui. Quand j'écrivais, j'étais complètement absorbé par l'écriture, je ne faisais plus attention au monde qui m'entourait. Chaque perturbation peut influencer mon écriture, je ne sentais pas le temps passer."
Sa passion : l'écriture du Coran


"Quand j'écrivais les versets de l'espoir je les écrivais avec soulagement et apaisement du coeur, quand j'écrivais les versets qui parlent de la crainte, je ressentais un resserrement dans ma poitrine et je ressens la peur et la crainte. J'essayais d'aller vite en les écrivant, tout en respectant la perfection de l'écriture. "




Un Mushaf (Coran) nécessite généralement plus de 3 années d’écriture et une année supplémentaire pour la relecture et la révision.

La calligraphie est une oeuvre d’art, qui permet une éloquence inégalée.

Puisse Allah, Exalté soit-Il,  lui faciliter Ses nobles écritures et lui accorder Son Paradis …
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...