Archives

Ramadan : renvoyé pour cause de jeûne, un nouveau cas après l’affaire de Gennevilliers






Commentaires (5)
  1. oummasoud dit :

    salam aleykoum
    ils savent plus quoi trouver comme excuse apres ils disent qu’on s’enferme dans la communauté comment cotoyer des gens aussi bete et haineux je prefere rester avec des gens intelligents (ma communauté) j’ai jeuner en travaillant avec les enfants j’en ai jamais mis un en danger meme sans le jeûne il n’y a eu aucun cas de mise en danger lorsque l’animateur jeûne sinon ca se serai vite su dans les media et dans le milieu.

    qu’ALLAH aneantisse leur ruse

    salam aleykoum

  2. Nabil dit :

    Salam
    Qu’ils prennent des français « de souche » pour garder les ptits jeunes des cités dans les colos,
    Ils vont vite comprendre et rappeler les animateurs qu’ils ont virés, après ce sera plus un pb le ramadan

  3. oum salil dit :

    assalaam aleykoum
    pourquoi avoir pris l’initiative de leur dire ? c’est tendre le bâton quand même avec l’ambiance actuelle. Allahi sahil.

  4. Nad dit :

    As-salam ‘alaykoum,

    @oum salil

    Probablement parce que (tout comme cela s’est passé pour les animateurs de Gennevilliers) il s’est dit qu’ils allaient peut-être se rendre compte que pendant le déjeuner il ne mangerait pas. Surtout que quand c’est répétitif, cela se remarque vite…

    Pourquoi aurait-il dû le cacher ?
    Parfois il faut savoir être clair dès le départ, comme ça il n’y a pas de quiproquo. Et si cela ne convient pas, il y a certainement de l’herbe plus verte ailleurs.

  5. yasmine dit :

    Je pense qu’il n’est pas nécessaire d’aller voir sa direction pour lui signifier qu’il allait jeuner, surtout si l’on part du principe que la pratique religieuse est un fait personnel. Il ne me semble pas que pour les autres religions les personnes vont voir leur direction pour leur signifier par exemple qu’ils vont faire le carême. Je pense que l’attitude de cet animateur est symptomatique de ce qui se passe en France concernant notre pratique religieuse, notamment se sentir obliger d’informer sa direction, comme s’il allait finalement leur demander symboliquement leur consentement et qu’il ne se sentait pas libre et légitime de pratiquer sa religion.
    En outre, j’aurais voulu revenir sur le message de Nabil concernant les enfants qui participent au colonie de vacance, en l’occurrence « les ptits jeunes de cité » comme il les nomment. En utilisant ces propos, ben on se rend compte que les politiques ont réussis leurs objectifs, c’est à dire que vous vous identifiez justement à ces termes de « jeunes de cités », donc si vous même vous avez un regard négatifs sur ces jeunes comment demander à d’autres personnes de porter un regard positif. Le changement commence toujours de l’intérieur avant qu’il ne vienne de l’extérieur.
    Yasmine

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *