facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Ouistreham : Le tribunal annule la suppression des repas sans porc décidée par le maire.

408 vues

img_1

A chaque rentrée scolaire, nous avons droit au même rituel. Les menus de substitution font partie, avec le voile, des sujets récurrents dont nos élus raffolent.

En décembre 2017, le maire d'une commune de Normandie, Ouistreham fait supprimer les menus de substitution sans porc dans les cantines scolaires.

Les élèves de confession musulmane sont une nouvelle fois contraints de manger à la maison ou de se passer de déjeuner.

Pour sa défense, le maire Les Républicains, Romain Bail avait invoqué une loi datant de 1905 affirmant « que la République assure la liberté de conscience et qu'elle garantit le libre exercice des cultes ».

Une mesure qui avait choqué la fédération des parents d'élèves, la FCPE, qui a décidé de porter l'affaire devant le tribunal administratif de Caen.

Le rapporteur public a assuré, début décembre, que « la Laïcité créé à l'Etat des obligations à l'égard des citoyens, la reconnaissance notamment de la diversité », et a reproché au maire de priver la vingtaine d'enfants de manger à la cantine.

« Ce principe (de laïcité), que nous défendons évidemment, ne doit pas conduire à exclure des élèves », a dit la Fédération des parents d'élèves.

A la suite de l'audience du 30 novembre 2018, la justice a décidé de rejeter la décision du maire et de suivre les conclusions du rapporteur public. « La décision informelle de supprimer les repas de substitution » est donc annulée.

Le tribunal a estimé que la suppression des menus imposé par le maire était « entachée d'incompétence », puisqu'elle n'a pas fait l'objet d'une demande auprès du conseil municipal.

« Je suis le maire de tous les Ouistrehamais, pas d'une partie d'entre eux. L'école de la République, c'es t notre Bien Commun, pas le théâtre de revendications selon des intérêts particuliers », a indiqué le maire de la ville.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...