Rappels

L’Islam condamne le terrorisme

islam-condamne-terrorisme





Commentaires (25)
  1. Asma dit :

    Salam ‘alaikoum,

    Barrak Allah ou fikoum pour cet article très complet!

    Sur le même sujet je peux vous conseiller ce petit livre http://www.librairie-boutique-musulmane.com/catalogue/librairie-islam-et-culture-musulmane/jihad-violence-guerre-et-paix-en-islam-tariq-ramadan.html

    Khir in cha Allah

    1. Sofiane dit :

      Wa Alaykum Salam Wa RahmatouLlahi wa barakatouh,

      Comme l’a très bien dit le rédacteur de ce billet, il faut se référer au Coran et à la Sounna. Je n’ai pas lu le livre que tu nous conseilles ma soeur mais j’ai beaucoup vu et appris sur son auteur.
      Il a étudié la philosophie et il a un poste de professeur d' »Islamologie » en Angleterre.
      Je t’invite ma soeur à être « dure en affaire » en terme de théologie et à regarder et te renseigner d’abord sur l’auteur avant le titre du livre. Ne confies pas ton akhira à n’importe qui.

      Quand je vais au marché, je cherche les meilleures tomates en dessous du carton, ceci est pour mon ventre, pour ma dounya. Je dois vouloir le must du must pour mon akhira en apprenant auprès des géants qui ont consacré leur vie à l’étude du Coran et de la Sounna et à l’enseigner, les vrais Savants ou du moins, ceux qui parlent avec science.

      En effet, tout le monde peut écrire un livre sur l’islam en France, mais qui est-ce qui dit la véritée avec les preuves du coran et de la Sounna.
      En espérant n’avoir froissé personne.

      Wa Salam Alaykum

    2. muhammad dit :

      assalame alykoum
      l’auteur du livre est tariq ramadan pou ceux qui veulent en savoir plus sur lui voici une video qui va eclaircir un petit plus les choses:http://www.youtube.com/watch?v=sFfNcUjRtNI&feature=player_detailpage
      wassalame alykoum wa rahmatolahi wa barakatoh

    3. Asma dit :

      Salam,
      dans notre librairie nous lisons les livres avant de les proposer, sinon c’est très intéressant de débattre sur les idées plus que sur les personnes/auteurs …etc …etc
      Barrak Allah oukikoum pour vos réponses

      Khir in cha Allah

    4. Sofiane dit :

      Wa Alaykum Salam,

      Asma, le fait que vous lisiez les livre avant de les vendre ne fait pas que les livres que vous vendez peuvent être dangereux. Votre validation n’est que fonction de votre niveau de connaissance et votre assiduité à la véritée.

      Si un savant valide les livres que vous vendez, dans ce cas là j’achèterais tout vos livres les yeux fermés. Cependant, je n’achèterais pas de livre de Tariq Ramadan.
      Beaucoup d’auteurs ont l’art de propager des discours soporifiques sous couvert de la religion. Ils ont une telle élocution que les gens s’abreuvent littéralement de ce qu’ils disent, même si cela est en contradiction évidente avec les textes du Coran et de la sounna (châtiments corporels par exemple) .
      Enfin, l’auteur est primordial, je n’irais pas lire un livre de soufi, kharidjite, chiite car le titre est « c’est beau l’islam ».
      Voici un lien réfutant les idée de l’auteur que vous mettez en avant ( avec le Coran et la Sounna) http://www.salafidemontreal.com/index.php/articles-a-ouvrages/articles/28-refutation-des-idees-de-tariq-ramadan-.html

      Qu’Allah nous guide tous sur le chemin de la véritée, et nous enseigne Sa religion, que nous la mettions en pratique.
      Wa Salam alaykum

    5. Asma dit :

      Salam ‘alaikoum,
      Nous vous remercions de ce rappel bénéfique pour qui croit que Tariq Ramadan émet des fatwas. C’est un philosophe et sociologue, chez qui l’on ne peut prendre de référence pour la pratique religieuse de l’islam.
      Quand à la recherche de la vérité, nous sommes musulmans et ne reconnaissons que 2 sources : le Coran et la sounna.
      Si nous prenons de la peine à réagir, aux articles de qualité que nous rencontrons sur la blogosphère musulmane celà n’est pas pour vendre des livres de TR, c’est juste pour dialoguer, comprendre et s’ouvrir les uns aux autres.

      N’hésitez pas à nous faire des suggestions de lectures…

      Khir in cha Allah

      Ps est-ce que l’étude que vous m’avez envoyé n’a été faites que pour/sur TR?

  2. Abou Ibrahim dit :

    assalamou alaykoum,

    Barak Allahu fik Ajib. Ce billet est au moins essentiel pour ceux qui, innocemment, ne se rendent pas compte qu’à notre époque l’émotion est aussi récupérer, réguler, voir imposer. Je ne vais pas revenir sur mon com du billet précédent. Néanmoins, les condamnations ne seront jamais suffisantes pour ceux qui nous reprochent de ne pas assez condamné ou de ne pas manifester pour dénoncer le terrorisme (sic).

    Et pour mes frères et soeurs qui sur internet ne savent pas comment répondre aux activistes islamophobes qui les attaquent sur la prétendu violence en Islam voici un excellent condensé des violences et conflits en guise de réponse (les sources sont largement vérifiables) :

    – La première guerre mondiale : 10 millions de personnes décédées, et 20 millions d’invalides environ.
    – La deuxième guerre mondiale : 40 à 60 millions de victimes.
    – Mise en place du communisme : entre 50 et 80, voire 100 millions de morts (les chiffres font encore débat)
    – Les guerres d’indépendance lors de la décolonisation (Algérie, Indochine, …)
    – La guerre du Vietnam : 2 millions de morts Vietnamiens et 57 000 Américains environ.
    – Les conséquences humaines du renversement d’Allende par Pinochet.
    – Les massacres Rwandais de 1994 : 800 000 morts.
    – La guerre de Sécession Américaine : 620 000 soldats tués.
    – La guerre Iran/Irak téléguidée par Israel pour l’Iran et les USA pour l’Irak : 1 millions de victimes
    – Les guerres en Iraq (+embargo) et en Afghanistan : chiffre non actualisé encore.

    Bref, que des conflits politiques où ni les mohamed, ni les mouloud ne sont les protagonistes. Et pour les révoltes arabes ou au Darfour, c’est tout aussi politiques dont la plupart du temps ce sont des musulmans qui passent à la moulinette.

  3. muhammad dit :

    Assalam alaykom wa rahmatollahi wa barakatoh

    question pour ajib : qu’est-ce que le fondamentalisme?

    BarakaAllahofik

    1. oumzaza dit :

      C’est à propos d’une problématique très voisine, mais cette fois dans la tradition protestante, que naît le terme « fondamentalisme » : certains pasteurs rejettent les théories darwiniennes relatives à l’évolution des espèces, car ils pensent qu’elles contredisent la lettre du récit biblique de la création du monde en six jours ; ces pasteurs fondent alors la World’s Christian Fundamental Association, pour défendre les points de la foi qui sont fondamentaux à leurs yeux. Ils sont alors décrits par leurs opposants comme étant des « fondamentalistes ».

      D’après Le Robert Dictionnaire historique de la langue française :

      Le terme « fondamentalisme » « désigne (v. 1920) un courant théologique qui s’en tient à une lecture littérale de l’Ecriture (donc aux fondements) ».

      Il faut aussi rappeler qu’en langue française, le suffixe « -iste » exprime souvent l’idée d’excès dans l’attachement à un élément donné par rapport à un autre élément, cet autre élément étant susceptible de concurrencer le premier élément et d’établir une perspective d’équilibre. Ainsi, « moderne » désigne « celui qui est favorable à la modernité et qui en prend une part conséquente » ; par contre, « moderniste » désigne « celui qui ne considère que le nouveau, se projette dans le futur et rejette tout ce qui vient du passé ».

      Nous musulmans sommes attachés aux Ecritures (Coran et Sunna), que nous considérons comme des Sources (masdar) et des Fondements (ussûl) qui intéressent la globalité de la vie. Mais nous ne sommes pas fondamentalistes car la structure même des textes de ces Ecritures permet la contextualisation de leur contenu par le biais de l’ijtihâd (effort de réflexion à propos des silences des textes mais aussi à propos de l’interprétation de nombreux textes), donc par un effort de Raison.
      Ceci entraîne, de l’autre côté, que nous sommes rationnels car nous considérons positivement la Raison et lui accordons son droit, mais que nous ne sommes pas rationalistes car ce que la raison a découvert dans le monde, nous en orientons la perception et l’application par les principes issus des Sources.

      Pour faire court j’ai fais un copier/collier de cet article (qui est bien plus long et bien plus complet) : http://www.maison-islam.com/articles/?p=337

    2. oumzaza dit :

      Salam ‘alaycoum, j’espère que vous comprendrez mieux ce passage : « Sans faire dans le fondamentalisme ni le modernisme, le musulman doit apprendre des écrits, c’est à dire du Coran et de la Tradition prophétique. »

      Barak ALLAHu fik pour votre question qui permettra à d’autres lecteurs d’avoir ce complément d’informations.

    3. muhammad dit :

      assalame alykoum
      pour oumzaza,donc,si je comprends bien les lois d’allah qui sont dans le coran on peut les interpreter autrement que les savants predecesseurs, puisque que le contexte qui change?
      wassalame alykoum wa rahmatolahi wa barrakatoh

    4. oumzaza dit :

      Je dois vraiment très mal m’exprimer pour que vous vous permettiez de m’attribuer cette pensée ? Avez vous lu l’article que j’ai partagé plus haut ? Entièrement ?

    5. muhammad dit :

      salam alaykom
      premierement je vous ai pas attribuer cette pensée,c’est moi qui a conclut ce que j’ai compris de votre texte.
      le fait est que si en tant que musulmans on s’attache aux fondements de l’islam donc on est fondamentaliste, et si c’est non,on est quoi alors?
      wassalame alykoum wa rahmatolahi wa barrakatoh

    6. oumzaza dit :

      Je ne pourrai être plus clair que ce texte : http://www.maison-islam.com/articles/?p=337

    7. muhammad dit :

      Je l’ai déjà lu. et ça ne répond pas à la question et c’est pourtant une question simple.

    8. Ibn al-haq dit :

      As-salam 3alaykom

      Il y a aujourd’hui des savants qui répondent à de nouvelles questions dont le saint coran et la sunna prophétique ne répondent pas « clairement ». Si la religion musulmane était fondamentaliste plus aucunes fatwa ne seraient émises depuis la mort de notre prophète aimé (saws). Ce qui n’est pas le cas. Le fondamentalisme et une approche accèssesive et nous sommes la communauté du « juste milieu » (s.2 v.143) pas celle de l’exces, quel qu’il soit. Enfin bon…

      L’article est très bien écrit s’en parler du lien de @oumzaza ceci est très claire et n’est aveugle que celui qui ne veut pas voire.
      Barak Allahu fikum

    9. muhammad dit :

      assalame alykoum
      pour ibn al haq ce que tu decrit ça s’appelle al ijtihad qui consiste a repondre par des fatwas sur des sujets qui existait pas dans le temps du prophete (salalaho alyhi wasalam) et ses compagnons a partir des fondements qui sont le coran et la sunna.
      donc l’ijtihad se fait uniquement sur les sujets ou il y’a pas d’avis unanimes et claires entres les savants predecesseurs dans le contexte de nos fondements.
      j’ai cherché la definition du fondamentalisme voici ce que j’ai trouvé:
      Les principaux points défendus par certains fondamentalistes sont l’instauration de la charia (jurisprudence islamique), l’unité du monde musulman et, en particulier, le retour au califat par le mérite, ainsi que l’élimination de toute ingérence non-musulmane (principalement occidentale).
      donc nous on n’est d’accord ou pas d’accord avec ses principes?
      je sais que je pose beaucoup de questions,mais c’est pour y voir un peu plus clair.
      wasalame alykoum wa rahmatolahi wabarakatoh

    10. Ibn al-Haq dit :

      As-salam 3alaykom

      Si on se réfère à l’étiologie du mot (dont une bonne partie est bien expliquée dans le lien de @oumzaza) et pas à des définitions adaptées pour viser notre communauté. Le fondamentalisme enlève à l’approche théologique toutes interprétations (même si certains sont fâchés avec ce mot). Aujourd’hui en fonction des courants de pensé, libre à chacun de se rapprocher d’écoles plus ou moins littéralistes. Ce qui est sur c’est que l’histoire de notre religion révèle qu’il fut un temps ou même le prophète (saws) encouragé à la réflexion. Du fait l’islam n’est pas fondamentaliste car l’approche littéralite n’a jamais était la seule à construire sont fondement…

      Après pour être franc si te considérer comme fondamentiliste te donne l’impression d’être plus proche d’Allah… C’est le plus important.

      Mais on ne peut pas faire mentir l’histoire et le travail des compagnons, et prédécesseurs du prophète (saws) fut pluriel et il l’est encore aujourd’hui car des questions nouvelles sont là et des gens de sciences aussi. Et le retour aux sources musulmanes est un élément pour trouver des réponses et l’approche litteraliste de cet élément est une approche pour mieux les saisir mais pas l’unique… Autant de pluralité qui fait que le droit et la théologie musulmane ont plus ou moins été protégés de « sectes » ou courants qui favorisés une seule approche, un seul élément de droit au péril du chemin du juste milieu.

      Salam

    11. Ibn al-haq dit :

      Suite:

      L’intérêt dévorant que je portes à ce sujet me fait même oublier de te repondre. Je rectifie en te demandant pardon.

      Parler d’ijtihad aujourd’hui est assez maladroit, depuis le Xéme siecle les « portes » de l’ijtihad sont closes, tu dois le savoir. Certain juristes se sont aventurés à les rouvrir mais ceci pour eux-même. Répondre à des questions dont les réponses seraient absentes à première vue du saint coran ou de la sunna prophetique ça s’appel du droit, de la jurisprudence. L’ijtihade étant un outil pour arriver à une réponse fidèle. Ce n’est pas le seul.

      Ensuite oui si ijtihad il y a, il se ferait sur des questions aux reponses absentent. Ces reponses et ces questions font parties de l’islam et donc il parait difficile d’être fondamentaliste face à l’absence de réponses au fondement… ou alors faut-il emputer à l’islam ces questions actuelles.

      Enfin pour la définition que tu nous offres une première remarque sur son origine dans mon poste précédant une seconde dans celui-ci, on peut y lire « les principaux points défendus par certains fondamentalistes » bon donc parlons de ceux qui les défendent (la definitions sous entend que ce n’est pas la totalité de partisants qui les défendent) c’est quelques points sont ceux que nous défendons je le crois, comme sans doutes certains chiite avec leur point de vue et pourtant ça ne fais pas de moi un chiite… Nous le savons la vision binaire de notre monde n’est bonne qu’a être donnée aux cochons. Il y a sans doutes des points très positifs dans l’intention de « certains » fondamentalistes mais, il ne faut pas tout confondre et je le crois du fond du coeur, au vue de l’histoire musulmane la logique fondamentaliste et anti-islamique puisqu’en contradiction avec ce qu’elle pretend defendre.
      Salam

    12. Ibn al-haq dit :

      As-salam 3alaykom

      Si l’ensemble des musulmans souhaitent cela (ce qui n’est pas le cas mais là c’est un autre sujet) Nous serons désignés par certain d’intégristes, par d’autre de musulmans fidèles bref en fait un peu de tout mais ça on s’en fiche en vérité. Car ce que nous sommes vraiment? Ni moderniste, ni fondamentaliste ni radicaliste bref… Nous sommes musulmans. Sachant qu’au regard de notre histoire, n’autre droit, n’autre théologie sont nés avec le meilleur de chacun de ces termes et l’exclusivité d’aucun d’entre eux.

      Salam

  4. Nabil dit :

    Voila la définition du mot que l’ on peut trouver sur internet du mot fondamentaliste: »Tendance religieuse conservatrice ».

    C’ est a dire être pour un retour aux sources fondamentales il ne faut pas confondre avec le mot extrémisme.

  5. Lina dit :

    Qu’est ce que le djihadisme ?

    1. muhammad dit :

      assalame alykoum
      le mot jihad est un des mots clés de l’islam qui donne lieu a quatre definition essentielles:
      1)l’effort,l’application,l’assiduité,la force et la puissance
      2)difficulté,fatigue,peine,effort physique,lutter contre les difficultés
      3)militer,combattre/lutte contre,militer pour la cause de …
      4)appel a la vraie foi,prediction surtout par des moyens pacifiques,guerre contre les infideles dans le sens de prender la defense de la religion contre les mecreants.le jihad est une guerre qui a ses lois,ses regles et ses normes.
      il y’a aussi des autres derivés à ne citer que:mujahid,celui qui fait des efforts,qui lutte,ou ijtihad:application,étude assidue et approfondie,qui rend capable de resoudre les questions de droits.
      wassalame alykoum wa rahmatolahi wa barrakatoh.

  6. mhe dit :

    salam alaykum,

    les premières victimes du terrorisme sont les Musulmans.

  7. sam dit :

    Moi je dirai que avant tout que chacun doit commencer par faire jihad an nefs. Notre nefs cest deja un grand combat je parle pour moi en tout cas..

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *