facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Coups de coeur



L'histoire de Karim et des trois mamies

L'histoire de Karim et des trois mamies



Notre frère Karim nous a partagé une belle histoire et nous aimerions la relayer et la partager au plus grand nombre car elle est vraiment émouvante.

Voici son récit :

Je vais vous raconter un morceau de ma vie à jamais gravé dans mon ♥️.
Alors que j’étais en convalescence post-opératoire en centre de réadaptation j’ai fait la connaissance de 3 merveilleuses mamies.
Christiane,Colette et Lucie ❤️❤️❤️
Je me suis assis à leur table pour la première fois lors du déjeuner et je me suis aperçu que le personnel les négligeait à plusieurs niveaux.
Elles étaient les plus âgées et elles étaient servies en dernier et malheureusement il ne restait jamais de dessert pour elles.
Après une discussion diplomatique en tête à tête avec les raclures du personnel elles étaient désormais servies en premier et le langage utilisé pour leur parler a été rectifié immédiatement de façon définitive.
Depuis ce jour elles ne m’ont plus quitté.
Nous passions les soirées ensemble à rire et discuter et elles m’ont transmis un savoir d’une richesse inestimable et chacune d’elles était un livre d’Histoire avec des vies très difficiles.
Un jour après avoir partagé un magnifique couscous que ma tante avait généreusement préparé et apporté elles m’ont dit qu’elles avaient une chose très grave et importante à me dire.
Je me suis inquiété en espérant qu’il ne s’agissait pas d’un problème concernant leur santé.
Elles m’ont demandé de venir les rejoindre d’urgence dans le petit jardin de la résidence.
Arrivé dans le jardin elles m’ont demandé de m’asseoir, de me taire et de les écouter attentivement, ce que j’ai fait avec beaucoup d’inquiétude et d’appréhension.
Elles m’ont regardé dans les yeux en me tenant la main en disant qu’elles m’aimaient comme un fils ce qui a fait pleurer mon coeur.
Puis elles m’ont dit : « Tu sais Karim nous avons vécu notre vie et sommes vraiment heureuses de t’avoir rencontré. »
J’ai répondu que c’était réciproque.
Puis elles m’ont dit : « Karim notre expérience de vie de plus de 80 années nous permet de reconnaître le vrai du faux. »
J’ai répondu : « Je n’en doute pas. »
Ensuite elles me dirent à l’unisson : « Karim nous voulons embrasser ta religion. »
J’ai eu un choc qui fit couler mes larmes et trembler mon coeur .
Je leur ai demandé mais pourquoi ? Pourquoi?
Je ne vous ai jamais prêché ni invité à vous convertir à l’Islam.
Elles me répondirent: « Ton humanité à notre égard, ton soutien, ton aide quotidienne ne peuvent que venir de la foi qui t’anime et fait briller ton visage. »
J’étais bouleversé et si heureux en même temps.
Elles répétèrent la profession de foi « chahada » et allèrent prendre une douche.
Nous fêtâmes ce jour dans la joie jusque tard dans la nuit puis allâmes nous reposer dans nos chambres.
Nous restâmes liés jusqu’au bout car oui ces trois mamies en or se reposent désormais dans un jardin, pas d’Ehpad mais du Paradis inchaALLAH.
Elles sont retournées vers le Créateur.
Je jure de l’authenticité de mes propos.
Karim Kherfouche.

(Fin)

Allah dit dans le coran sacré :

110 – Vous êtes la meilleure communauté, qu’on ait fait surgir pour les hommes. Vous ordonnez le convenable, interdisez le blâmable et croyez à Allah. (…) [Sourate 3 : La Famille d’Imran]

Et c’est ce qu’a fait notre frère quand il s’est insurgé contre la manière dont étaient traitées ces dames, négligées par le personnel malgré leur grand âge, alors qu’elles auraient due au contraire être les plus respectées.

De plus, sans connaitre la situation exacte de notre frère, on peut constater que lui-même était dans l’épreuve et la difficulté, coincé dans un fauteuil roulant pendant sa convalescence post-opératoire. Et pourtant, il a su aller vers les autres, ouvrir son cœur, donner de la joie, donner de son temps, s’opposer à l’injustice pour autrui.

Le bon comportement fait partie de notre religion et c’est ainsi que ces trois grand-mères ont été touchées et ont fait le lien naturel entre l’Islam et le comportement qu’elles constataient au quotidien de la part de notre frère. Comment une religion qui produit le bien peut-elle ordonner autre chose que le bien ?

Al hamdoulillah elles sont désormais nos sœurs fi dine et nous demandons à Allah qu’Il les couvre de Sa miséricorde et qu’Il fasse de leurs tombes un lieu de repos. Qu’Allah fasse que leur conversion soit dans la balance des bonnes actions de notre frère Karim.

Allah dit dans la sourate 16 Les Abeilles :
125 – Par la sagesse et la bonne exhortation appelle (les gens) au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés.

Et le messager d’Allah [ﷺ] a dit :
« Celui qui montre un bien a la même récompense que celui qui l’a fait ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°1893)

Combien de personnes âgées sont délaissées même par leur famille, parfois dans la solitude complète, n’ayant personne pour leur tenir compagnie ou échanger avec elles ne serait-ce que quelques minutes par jour. Faisons notre possible pour s’enquérir de la situation des gens dans notre voisinage, et particulièrement les plus âgés. Faisons notre possible pour leur partager du bien, les inviter à manger à l’occasion ou simplement leur préparer un repas en cadeau, accompagné de quelques mots gentils, un sourire…

N’importe lequel d’entre nous peut se comporter convenablement et faire du bien autour de lui. Soyons agréable avec les musulmans et les non-musulmans, ordonnons le convenable, et interdisons le blâmable. Et transmettons le peu que nous connaissons de notre religion l’Islam ; il n’y a en effet pas besoin d’être un grand savant pour cela.

Notre cher prophète [ﷺ] a certes dit : « Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset. » [Rapporté par Al-Boukhari dans son sahih]



Commentaires (3)
  1. Magnifique...

  2. Allah rahma pour nos 3 mamies, ton histoire m'a vraiment émue très belle exemple????

  3. Je suis resté sans aucun mot car je travail dans ce milieux et je doit dire que parfois on vois des choses qui nous dépassent mais on ne peut pas faire grand chose a part leur donner du réconfort et du bien être...on a pas le pouvoir de la direction ni directeur pour arrêter toute ses méchancetés et c'est pour cela que parfois je reconnais avoir baissé les bras...
    Et je dit que les personnes qui ne sont pas capables de ce contrôler ne devrais pas être dans ce milieux ni toucher ce beau métier qui est du partage de l'aide de l'amour et respect...
    Et je tien à remercier karim et tout les autres que malgret leur situations arrivent quand mm à apporter leur soutien et tout leur amour.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...