facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Rappels

Les miracles du Prophète : la guérison prodigieuse de malades

27 537 vues

Les miracles du Prophète : la guérison prodigieuse de malades

Les prodiges du Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) ont également porté sur la guérison de certaines personnes. C’est ainsi que l’on notera que le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a guéri bi-idniLLah un enfant possédé, mais également un aveugle. Puis, nous remarquerons qu’une femme lui demanda de la guérir, mais il lui promit le Paradis à la place de la guérison. Enfin, nous soulignerons qu’il a guéri l’œil de ‘Ali (qu’Allah l’agrée). Précisons que toutes ces guérisons ont eu lieu grâce à la volonté d’Allah, au même titre que tous les autres miracles.

Afin de recenser ces quelques prodiges relatifs à la guérison, nous nous appuierons sur l’ouvrage du grand savant Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) intitulé « Les miracles du Prophète ».

La guérison de l’enfant possédé

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) parvint à guérir un enfant que sa mère disait possédé. En effet, cet enfant était victime de crises à certains moments de la journée. Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) le libéra de cette maladie.

C’est en ce sens que l’imam Ahmed rapporte sur l’autorité d’Ibn ‘Abbas qu’une femme se rendit auprès du Prophète (‘alayhi salat wa salam) en compagnie de son garçon. Elle lui dit : « Mon fils que voici est touché par un démon. Il est en proie à des crises de folie à l’heure du déjeuner et à l’heure du dîner. Quand il se trouve dans cet état, il nous tient des propos obscènes. » Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) passa sa main sur la poitrine de l’enfant et invoqua Allah. Soudain, l’enfant toussa et sortit de sa bouche quelque chose qui ressemble à un chiot noir. »

« L’homme fit cette invocation et recouvra la vue »

Autre prodige exceptionnel effectué par l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) : il redonna la vue à un homme aveugle. Il le guérit sous la demande de l’aveugle, et par le biais d’une invocation particulière.

En effet, l’imam Ahmed rapporte sur l’autorité de ‘Uthman ibn Hanif qu’un aveugle se rendit auprès du Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui dit : « Invoque Allah pour qu’Il me guérisse [de ma cécité] ». Il lui dit : « Si tu veux, je garde mon invocation en ta faveur pour plus tard, ce qui est d’ailleurs bien pour ta vie dans l’Au-delà, mais si tu veux que j’invoque Allah en ta faveur maintenant, je le ferai. – Invoque Allah pour moi maintenant, insista l’aveugle ». L’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) lui demanda de faire ses ablutions, d’accomplir deux rak’a et d’invoquer Allah en ces termes : « Ô mon Dieu ! Je T’implore et je m’adresse à Toi par l’invocation de ton Prophète Mohamed, le Prophète de la miséricorde ! Ô Mohamed, je m’adresse à mon Seigneur par ton invocation en ma faveur pour que ma requête soit satisfaite ! Seigneur, accepte son intercession en ma faveur et exauce mon invocation ! ». L’homme fit cette invocation et recouvra la vue. Les miracles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) sont impressionnants et la Grandeur d’Allah est Infinie !

Une femme atteinte d’épilepsie, parmi les gens du Paradis

Une femme demanda au Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) de la guérir de son épilepsie. Cependant, ce dernier lui proposa un bienfait infiniment supérieur à la guérison : l’accèe au Paradis macha Allah.

En effet, l’imam Ahmed rapporte le hadith suivant : « ‘Ata ibn Abi Rbah a dit : ibn ‘Abbas m’a dit : « Veux-tu que je te montre une des femmes du Paradis ? – Certes. – Regarde donc cette femme noire. Elle vint une fois trouver le Prophète (‘alayhi salat wa salam) et lui dit : « Je suis terrassée par des crises d’épilepsie au cours desquelles il m’arrive de me dénuder. Demande à Allah de ma guérir ! » Il lui dit : « Si tu prends ton mal en patience, tu auras le Paradis, mais si tu désires que j’invoque Allah le Très-Haut pour qu’Il te guérisse, [je le ferai] ». Elle dit : « Je prendrai mon mal en patience » puis poursuivit : « Le problème c’est que je me découvre, demande seulement à Allah que cela ne se produise plus. » Ce que fit le Prophète (‘alayhi salat wa salam). » Ibn Kathir (qu’Allah lui fasse miséricorde) ajoute que « c’est dans ces termes que l’ont rapporté également Al Boukhari et Muslim ».

Le Prophète (saws) « souffla dans ses yeux [ceux de ‘Ali] et il guérit aussitôt »

Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a également guéri certains de ses compagnons. Parmi eux, nous citerons ‘Ali (qu’Allah l’agrée) qui fut atteint d’une conjonctivite. En effet, le Prophète (‘alayhi salat wa salam) le guérit en soufflant sur ses yeux, par la volonté d’Allah.
Ce miracle a été évoqué par Al-Bayhaqi qui rapporte de Burayda : « Un jour, [lors du siège de Khaybar], l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) n’est pas sorti voir son armée. Il était, à ce que je pense, atteint de migraine. Alors Abu Bakr se livra à un combat acharné contre l’ennemi, puis vint se reposer. ‘Umar le remplaça et se livra à son tour à un combat acharné encore, puis recula. Quand l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam) en fut informé, il dit : « Je confierai demain l’étendard à un homme qui aime Allah et Son Envoyé et qui est aimé d’Allah et de Son Envoyé. Il s’emparera [de la forteresse de Khaybar] par la force ». Les combattants de Quraysh le réclamèrent et tous les autres combattants espérèrent avoir ce privilège. Le lendemain, ‘Ali ibn Abi Talib arriva sur un chameau, s’agenouilla et se rendit auprès de l’Envoyé d’Allah (‘alayhi salat wa salam). Il avait un pansement à l’oeil. « Qu’as-tu ? Lui demanda le Prophète (‘alayhi salat wa salam) – Je suis atteint de conjonctivite. – Approche-toi de moi ». Il souffla dans ses yeux et il guérit aussitôt. Il lui tendit l’étendard. ‘Ali se leva. Il portait ce jour-là une robe – jubba – garnie d’un effilé, de couleur rouge pourpre. Arrivé à Khaybar, Marhab sortit de sa forteresse, portant sur sa tête un casque, et déclama des vers dans lesquels il défia ‘Ali. Ce dernier répliqua par d’autres vers. Ils échangèrent quelques coups d’épée. Marhab reçut un coup à la tête qui le décapita. Khaybar fut alors conquise par les musulmans. »

Nous pouvons constater à quel point les miracles du Prophète (‘alayhi salat wa salam) étaient extraordinaires. Il était capable de guérir les malades, les aveugles, les possédés ou encore les épileptiques, par la volonté d’Allah !

Qu’Allah accorde la guérison à tous les musulmans atteints par la maladie. Puisse-t-Il leur accorder la patience face à cette épreuve ainsi que le Paradis.

Par Oum Ayoub

Commentaires (7)
  1. Qu’Allah accorde la guérison à tous les musulmans atteints par la maladie. Puisse-t-Il leur accorder la patience face à cette épreuve ainsi que le Paradis.

  2. Amine ya rabbi el alaamine !

  3. ALLAH OU AKBAR !
    AMIN ! <3

  4. ALLAH OU AKBAR !
    AMIN ! <3

  5. Machaallah !

  6. Soubhan Allah Amin !!

  7. MaShallah k Allah accorde la guérison aux malades et leurs donnes le courage d'affronter cela.

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...