facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Le supplices de la tombe

5 633 vues

Le supplices de la tombe
Le musulman a le devoir de croire au supplices de la tombe pour le mécréant et certains musulmans désobéissants. Le supplice de la tombe est une vérité que le croyant ne doit pas nier.
« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement » [Sourate 20 - Verset 124].
Les Anges Mounkar et Nakir poseront une question au mort dans sa tombe: « L'homme, à peine déposé dans sa tombe, alors que les siens viennent de le quitter, et qu'il entend résonner le bruit de leurs pas, voit deux Anges se présenter à lui, le faire asseoir et lui poser la question suivante : - Que disais-tu de cet homme (appelé) Muhammad? (...) » [Hadith rapporté par Al-Boukhari].
Et selon la réponse qu'il donnera, sa tombe lui sera un jardin du Paradis (en terme de jouissance) ou un antre de l'Enfer (châtiment). A ce moment là, le mécréant, dont l'hypocrite (celui qui dit les deux témoignages par la langue alors qu'il déteste l'Islam ou doute de sa véracité), tout paniqué et terrorisé laissera échapper : « Je ne sais pas... je répétais ce que les gens disaient! Sur ce, les Anges lui objecteront : - En fait, nous savions ce que tu disais (de ton vivant) . Tu n'as donc rien su de la vérité et tu ne l'as pas suivie! »

Allah (soubhanou wa ta’ala) nous dit explique dans le Coran le comportement des mécréants face à la découverte du châtiment: « Et dis: "Seigneur, je cherche Ta protection, contre les incitations des diables et je cherche Ta protection, Seigneur, contre leur présence auprès de moi"...Puis, lorsque la mort vient à l’un d'eux, il dit: "Mon Seigneur! Fais-moi revenir (sur terre), afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais». Non, c’est simplement une parole qu’il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu’au jour où ils seront ressuscités" ». [Sourate - Versets 97 à 100].

Plusieurs supplices attendent celui qui s’est détourné d’Allah (soubhanou wa ta’ala). Le supplice le plus douloureux est celui de la pression de la tombe. Les parois des deux côtés de la tombe vont se rapprocher au point que les côtes du supplicié vont s’entrecroiser. Les côtes du côté droit vont croiser ses côtes du côté gauche.
Une douleur plus terrible que la fracture d’une main ou l’entrecroisement des côtes, attend le mécréant. Il n’y a pas que la peur de la solitude ou l’obscurité que doit craindre l’être humain. En effet, les deux anges auront « un marteau de fer avec lequel ils asséneront un violent coup entre les oreilles (au-dessus de la nuque) qui lui fera pousser un hurlement qu'entendront tous ceux qui l'entourent, à l'exclusion des Jinn et des humains.
Une montagne s’effondrera sous l'effet d'un tel coup, mais Allah (soubhanou wa ta’ala) maintiendra le mécréant conscient pour qu'il endure cette terrible souffrance. Alors, la Terre recevra l'ordre de le compresser jusqu'à ce que ses côtes s'entrecroisent. Il connaîtra l'angoisse de la solitude et de l'obscurité la plus totale; des serpents, des scorpions et d'autres bêtes terrifiantes l'assailliront de toute part. Lorsque son corps se sera désintégré, son âme descendra à "Sijjin", un lieu de châtiments atroces dans la septième Terre. Il ne cessera de subir ainsi des châtiments puis après la résurrection et le Jugement Dernier, il sera précipité, corps et âme, dans l'Enfer pour y demeurer éternellement. » (Al-Hakim Dans son recueil de hadith « Al-Moustadrak »).

« le Feu, auquel ils sont exposés matin et soir(10). Et le jour où l’Heure arrivera (il sera dit): "Faites entrer les gens de Pharaon au plus dur du châtiment" » [Sourate 40 - Verset 46].
«Il dit: "Descendez d’ici, (Adam et Eve), [Vous serez] tous (avec vos descendants) ennemis les uns des autres. Puis, si jamais un guide vous vient de Ma part, quiconque suit Mon guide ne s’égarera ni ne sera malheureux. Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement" ». [Sourate 20 - Versets 123 et 124].

Dans le Sahîh de Mouslim, d’après Abôu Hourayrah, il a dit : « le Messager d'Allah (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit : Demandez à Allah de vous préserver de Son châtiment ; demandez à Allah de vous préserver du supplice de la tombe ; demandez à Allah de vous préserver de la dissension que va entraîner le faux-messie ; demandez à Allah de vous préserver des dissensions provoquées par la vie et la mort ».
A l’image des paroles véridiques du Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam), le musulman doit demander à Allah (soubhanou wa ta’ala) de l’écarter du châtiment de la supplication grâce aux invocations. Pour se prémunir du terrible châtiment, il est primordial que le croyant puisse attester de la Shahada (témoignage de Foi): "Ašhadu an lâ ilâha illa-llâh, wa-ašhadu anna muḥammadan rasûlu-llâh" pouvant se traduire par: «J'atteste qu'il n'y a de divinité digne d'adoration qu'Allah et j'atteste que Muhammad est le messager d'Allah».

Boukhari a rapporté d’après Al Baraa Ibn Azeb que le Messager d’Allah (sallAllahou 'alayhi wa salam) a dit : « Lorsque le Musulman sera interrogé dans sa tombe, il témoignera qu’il n’y a point de divinité en dehors d’Allah et que Mohammed est le Messager d’Allah. »

Ceci s’atteste par la parole d’Allah : « Allah affermit les croyants par une parole ferme, dans la vie présente et dans l'au-delà. Tandis qu'Il égare les injustes. Et Allah fait ce qu'Il veut. » [Sourate 14 - Verset 27].
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...