facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Le prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous - Cinquième partie

Le prophète Mouhammed, l’homme le plus aimé de tous - Cinquième partie
Par : Tamime Khemmar

 

L’appel du prophète Mouhammed [ﷺ] :


Inlassable et infatigable, le prophète Mouhammed [ﷺ] continua sa tache de messager d’Allah, jour et nuit, en secret et en public, il appela les siens à le suivre. Ignorant leur refus et leur oppression, il continua sa mission. Il appela ses compagnons à être patients, supporter le mal qu'on leur faisait et attendre la délivrance d’Allah. Il leur citait les exemples de ceux qui vinrent avant eux et endurèrent, comme eux, les souffrances et les douleurs, mais restaient sans frémir et sans faiblir, dignes apôtres de leurs prophètes. Aussi les compagnons du prophète Mouhammed [ﷺ], comme ceux des autres prophètes, eurent leur part de souffrance et de douleur. Surtout ceux qui étaient faibles et sans protecteur ou étaient esclaves à la merci de leurs maîtres. Ceux-là endurèrent les pires sévices.

Le prophète Mouhammed [ﷺ] pendant tout ce temps leur enseignait les préceptes de l'islam et leur apprenait ses fondements. Car, pendant les treize années qu’il a vécues parmi les siens à la Mecque, la parole d’Allah, le Coran, ne le quittait jamais. En effet, le Coran lui fut révélé morcelé et éparpillé dans le temps. Les Sourates et les Ayas lui étaient révélées de jour comme de nuit pour les soutenir, lui et ses compagnons, et leur apprendre les commandements d'Allah. Et à chaque nouvelle situation ou question qu'on lui posait, Allah révélait à son prophète Sa parole et Sa lumière.

L'ange Gabriel lui transmettait continuellement la parole d’Allah, renforçant son cœur et le soutenant dans les épreuves qu'il endurait. La lumière de la révélation d’Allah montrait à son prophète le chemin et le guidait. Allah guidait son prophète vers le chemin de la droiture et de son approbation et guidait son cœur vers les vérités de la foi et de la connaissance. Allah apprenait à son prophète ce qu'il ne savait pas, lui enseignait les sciences utiles et le savoir qui mène vers le salut et la plénitude.

Allah, dans Sa miséricorde et Sa bienveillance pour Son prophète et messager Mouhammed [ﷺ], lui racontait les histoires des messagers qui vinrent avant lui. Il lui racontait les événements les plus marquants de leurs vies. Il lui décrivait leurs vertus, leur moralité exemplaire, leur patience à transmettre Son message à leurs peuples et leur patience face à leur refus et leur méchanceté. Et il l'invita à se doter de leurs qualités, à suivre leur chemin et à les prendre pour exemples.

Allah éduquait Son illustre prophète [ﷺ] et l'embellissait des plus belles vertus et des plus grandes valeurs. Et à son tour, Mouhammed, le prophète, transmettait tout ce savoir et ces bienfaits à ses compagnons et à ses proches. Il leur enseignait ce savoir céleste qui purifiait leurs âmes et débarrassait leurs cœurs de toute souillure.

 

Al Hidjra (l’exode) :


Durant ces années de souffrance et de supplice, dans leur pays natal,  les compagnons de Mouhammed apprirent la patience et l'endurance, et ces brûlures continues les purifiaient et forgeaient leurs personnalités et firent d'eux les premiers musulmans au rang élevé et à la valeur illustre. Eux qui portèrent le nom des Mouhajirine qui signifie : ceux qui ont quitté leurs maisons et leurs biens et ont tout laissé derrière eux et sont partis avec le prophète, le soutenir et cherchant l'approbation d'Allah. Car après ces treize années passées avec persévérance par le prophète et ses compagnons, à convaincre pacifiquement leur peuple de quitter leur idolâtrie et d'embrasser la foi salvatrice, les seules réponses qu'ils recueillirent furent le refus, l'obstination, la méchanceté et l’oppression.

Allah dans toute Sa bienveillance leur montra alors leur nouvelle terre d'accueil : Médine. Il leur ordonna de quitter la Mecque et de se diriger vers cette cité. Médine fut leur nouvelle patrie où ils furent accueillis par ses habitants : Al Ansar, qui accueillirent avec leur venue l'Islam en embrassant sa foi et en devenant la première cité musulmane qui eut existé. Ils ont accueilli dans leur cité tous les croyants et toutes les croyantes qui, alors, n'avaient aucun asile où se réfugier, car la terre avait sombré dans l'impiété et le polythéisme.

Le plus grand pacte de fraternité basée sur la foi se produisit alors. Al Ansar offrirent généreusement aux Mouhajirine  de partager avec eux toutes leurs richesses et tous leurs biens. Dans leur grandeur d'âme, ces derniers refusèrent et convinrent avec eux de s'occuper de leurs terres et de leurs palmiers et de partager avec eux la récolte. Et ceux qui étaient commerçants leur demandèrent, uniquement, de leur indiquer le lieu où se trouvait leur marché. Ils ne tardèrent pas à se suffire et même à s'enrichir.

Telle fut la rencontre bénie entre les Mouhajirine, qui ont tout laissé derrière eux, et Al Ansar, qui ont tout partagé et formèrent ainsi, autour du messager d’Allah [ﷺ], le premier noyau de l'Islam basé sur la foi, le sacrifice, la solidarité et la miséricorde. Qu’Allah les agrée tous et les récompense généreusement.

 

*****

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...