facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Da'wah

La Zakât l'aumône volontaire

182 vues

La Zakât l'aumône volontaire
Quel est le statut de l'aumône volontaire ?

On accorde à l'aumône volontaire cinq statuts. Elle peut être tantôt obligatoire, tantôt semi obligatoire ou même très recommandée. A l’opposée elle peut devenir interdite ou voire répréhensible.

1/ L'aumône volontaire est obligatoire quand il s'agit d'enrayer et d'améliorer la misère de l'indigent; ceci en concordance avec la parole du Prophète Muhammad (SAW) :

"Allah a prescrit aux musulmans fortunés de consacrer une partie de leurs biens aux pauvres. Et si les pauvres souffrent par la négligence des riches. Certes Allah demandera aux riches des comptes stricts et les punira d'un châtiment rude. " [Rapporté par At-Tabarânî]

2/ Elle est semi obligatoire en cas de guerre sainte, durant le pèlerinage, lors des fêtes et lorsque l'on séjourne à la Mecque ou à Médine.

Le mérite de l'aumône augmente selon la valeur et l'importance de l'endroit, ainsi que du moment où elle est faite.

3/ En ce qui concerne l'aumône volontaire, il s'agit de tout acte louable accompli à n'importe quel moment et dans un contexte quelconque. Ceci est corroboré par la parole d'Allah Soubhanou : " Quiconque prête à Allah de bonne grâce, Il le lui rendra multiplié plusieurs fois ... " (Coran, Sourate 2, Verset 45).

Le Prophète Mouhammad (SAW) a dit : "Celui qui nourrira un affamé, Allah le nourrira, en retour, des fruits du Paradis; il sera abreuvé le Jour du Jugement du nectar cacheté. Et celui qui habille un croyant dénué, Allah l'habillera des Tissus verts du Paradis" [Rapporté par Abou Daoud et At-Tirmîdhî]

Allah Le Très Haut nous rappelle : "Vous n'atteindrez la vraie piété que si vous faites largesses de ce que vous chérissez ..."  (Coran, Sourate 3, Verset 92).

Ce qui nous amène à dire que toute aumône doit se faire dans la joie et le contentement. Elle doit être prélevée du meilleur de ce que nous possédons, et de ce qui est cher à notre coeur.

4/ Il est interdit de verser la Zakât à celui qui veut l'utiliser dans un acte de désobéissance à Allah Soubhanou. Ensuite, elle ne peut pas dépasser le tiers de ce que nous possédons, ni la totalité de nos biens. Car, cette disposition nuit à ceux qui sont à notre charge, et leur porte préjudice.

Le Prophète Mouhammad (SAW) a dit : "... La meilleure aumône est celle faite avec le superflus de la richesse. Et commence par ceux dont tu as la charge légale." [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim]

Il (SAW) a également dit : "... Et il suffit pour considérer l'individu comme étant pêcheur, qu'il néglige ceux qui sont à sa charge." [Rapporté par Abou Daoud et An-Nasâ'î]

5/ L'aumône devient répréhensible, si elle est d'origine ambiguë.

Il est bien entendu convenu que faire l'aumône de quelque chose de méprisable ou de mauvais est également répréhensible comme le stipule les deux versets suivants.

Dieu dit "... Et ne vous tournez pas vers ce qui est vil pour en faire la dépense ..." (Coran, Sourate 2, Verset 267), et " ...Et ils assignent à Allah ce qu'ils détestent ..." (Coran, Sourate 16, Verset 62).

En outre, racheter ou reprendre ce que l'on a donné en aumône est considéré comme répréhensible. On ne peut en effet, redevenir propriétaire de ce que l'on a cédé que dans l'unique cas de l'héritage. Car Abou Zayd Ibn Aslam nous a rapporté ces faits :

"J'ai entendu Omar Ibn Al-Khattâb dire : 'Je donnais en aumône à une jument destinée à être montée durant les combats livrés pour la cause de Dieu. L'homme à qui j'avais donné la jument négligea d'entretenir celle-ci, d'où je décidai de le lui racheter; je croyais qu'il allait la vendre à bas prix. Toutefois, j'interrogeai, à ce sujet, le Prophète (SAW) qui me dit' : "Ne l'achète pas et ne revient pas sur ton aumône, même s'il te la cède à un seul dirham; car celui qui revient sur son aumône est celui qui qui ravale sa vomissure." [Rapporté par Al Boukhari et Mouslim].

Il est de même répréhensible, de demander l'aumône au nom de Dieu, car le Prophète Muhammad (SAW) a dit "Ne demandez rien au nom d'Allah, si ce n'est le Paradis." [Rapporté par Abou Daoud].

Source : Les secrets de la Zakât de Cheykh Outhman Al Houwaymidî

 

 

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...