facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Incompréhensible ! L'éboueur licencié à cause d'une photo

490 vues

img_1
Alors qu'il prenait sa pause, allongé, sur le rebord d'une vitrine, un éboueur de 37 ans a été pris en photo à son insu et a fait l’objet ‘d’une délation sur les réseaux sociaux.’

Pendant sa pause, Adama Cissé a été photographié dans la rue allongé sur le sol sans ses chaussures. La photo qui a été diffusée sur les réseaux sociaux a provoqué son licenciement par  l’entreprise Derichebourg.

Licencié pour faute grave

Il a naturellement décidé d’attaquer sa société aux prud'hommes ce mardi 14 janvier après avoir été licencié pour faute grave.

C’est une passante apparemment choquée, qui décide de le prendre en photo à son insu, puis de la partager sur la page Facebook de l'émission Bourdin Direct et sur Twitter, avec ce commentaire : « Ce soir à 17h40 rue Jean Lantier, 75001 Paris… Voilà à quoi servent les impôts locaux des Parisiens. À payer les agents de propreté à roupiller, on comprend pourquoi Paris est si dégueulasse. »

Une photo qui a fait rapidement le tour des réseaux sociaux

Adama Cissé, qui se retrouve aujourd'hui sans emploi, s'est exprimé dans la presse.

« Le travail que je fais, c'est pas facile. Je monte, je descends. J'avais mal aux chevilles. J'ai eu comme un vertige", a-t-il ainsi expliqué avant de revenir sur le moment où on l'a pris en photo. "J'étais allongé par terre. Quelqu'un est venu, a pris ma photo… J'étais même pas au courant. Il a lancé ça sur les réseaux sociaux à ma société sans me demander 'monsieur qu'est-ce qui vous arrive ? Vous voulez que j'appelle les pompiers ?'. On m'a appelé au dépôt et du jour au lendemain ils m'ont licencié brutalement. »

C’est pas normal

Adama Cissé envisage également d'entamer des poursuites envers cette femme qui l'a pris en photo et qui ne s’est à aucun moment soucié de son état de santé : "J'ai envie de porter plainte contre la personne aussi, c'est pas normal."

La décision a été mise en délibéré au 19 juin … Nous espérons d’ici là que son employeur saura faire preuve de discernement et d'indulgence pour réintégrer l’agent dans ses fonctions.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...