facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Coups de coeur

[Coup de coeur] L'Aube magnifique en Palestine

503 vues

img_1
Depuis plus d’un mois, l’ « Aube magnifique » rassemble, tous les vendredis, les Palestiniens de tous âges, pour la prière de l’aube, dans les mosquées de la Palestine. L’initiative fut lancée dans la ville d’al-Khalil, pour protéger la mosquée al-Ibrahimie, menacée par la judaïsation, et coupée en deux depuis le massacre perpétré par les sionistes le 25 février 1994.

Venus de plusieurs villes et villages de la Cisjordanie occupée et malgré le froid glacial, les milliers de fidèles ont accompli la prière de l’aube dans la mosquée pour affirmer son caractère exclusivement musulman, dès le début du mois de janvier.

Depuis, ce sont tous les vendredis à l’aube que les fidèles de la ville et ses environs se rassemblent par milliers pour contester la présence juive sioniste dans la mosquée, et dans la ville.

Des fidèles par milliers 

Le vendredi suivant, l’appel est lancé dans la ville occupée d’al-Quds pour accomplir la prière de l’aube dans la mosquée al-Aqsa. Bravant les sionistes, les fidèles sont accourus par milliers, et les sionistes ont paniqué, n’ayant pas prévu les Maqdissis, venus de tous les quartiers, et les Palestiniens de 48, arrivés massivement dans des cars jusqu’aux portes de la ville occupée, braveraient le froid pour s’y rassembler. La répression des forces sionistes s’est alors abattue.

Des interdictions de toutes parts 

Les cars sont stoppés, les forces armées bouclent les passages menant vers la mosquée, la police de l’occupant interdit aux bénévoles de distribuer galettes et boissons chaudes aux fidèles, en confisquant les galettes et en distribuant des centaines de procès-verbaux pour le paiement d’amendes. Les murabitin et murabitat (défenseurs de la mosquée) interdits de s’y trouver sont refoulés, frappés, piétinés, et arrêtés à nouveau. La porte al-Rahma est placée sous haute surveillance pour interdire aux fidèles d’y entrer.

Une augmentation sensible des prieurs chaque vendredi

La répression de l’occupant n’a pas mis fin à « l’Aube magnifique », au contraire. Les vendredis suivants, le nombre augmente, et les dizaines de milliers de fidèles se retrouvent, dans le froid, à l’aube, pour accomplir la prière. Dès la fin de la prière, ils sortent dans la ville en scandant les mots d’ordre de fidélité à la mosquée al-Aqsa, aux lieux saints, à la Palestine et à al-Quds, capitale éternelle de la Palestine.

Fidèles à la mosquée al-Aqsa et à la ville d’al-Quds

Au même moment, ce sont des dizaines de milliers de fidèles palestiniens qui se rassemblent dans les mosquées couvrant l’ensemble de la Palestine, de la bande de Gaza à la Cisjordanie occupée, et dans la seule ville de Nablus, plus de 15.000 Palestiniens se sont retrouvés dans la grande mosquée de la ville, à l’aube, scandant leur fidélité à la mosquée al-Aqsa et à la ville d’al-Quds, qu’ils ne peuvent plus visiter, à cause des barrages de l’occupant.

Le moment de la détermination

A Tulkarm, Jénine, Ariha, Qalqylia, ce sont les mêmes rassemblements. « L’Aube magnifique » est également célébrée dans plusieurs villes de la Palestine occupée en 48 et dans les camps de réfugiés palestiniens. Elle est devenue le moment où les Palestiniens affirment leur détermination à libérer al-Quds et les lieux saints.

Une initiative qui va au-delà des frontières

La 4ème « Aube magnifique » s’étend vers les villes de la Jordanie, avec ses camps de réfugiés palestiniens, dans des mosquées au Maroc, en Turquie, en Malaisie. Ce sont les fidèles dans tous ces pays qui se rassemblent, pour la prière de l’aube, affirmant leur soutien à la mosquée al-Aqsa et aux lieux saints en Palestine.

Solidarité avec les Palestiniens 

L’appel est lancé pour généraliser et étendre « L’Aube magnifique » dans tous les pays musulmans et dans toutes les mosquées. Il s’agit, à travers ce devoir religieux, d’affirmer la solidarité avec les Palestiniens et les lieux saints de la Palestine, menacés de judaïsation, et notamment les  mosquées Al-Aqsa et Ibrahimie. Mais il s’agit également d’insuffler aux Palestiniens une nouvelle énergie, venue des peuples musulmans, puisque les régimes, et notamment ceux de la péninsule arabique, ont décidé de s’allier avec « le diable » américain contre la cause palestinienne.

Une nouvelle unité dans l'action

« L’Aube magnifique » est une nouvelle preuve de l’ingéniosité du peuple palestinien, qui a retrouvé son unité dans l’action, car elle les rassemble, quelles que soient leurs appartenances politiques. C’est d’ailleurs ce qui a suscité la panique dans les rangs des sionistes, lancés dans une répression féroce contre les Maqdissis et les habitants d’al-Khalil.

Un mouvement qui prend de l'ampleur 

C’est également l’extension du mouvement vers les autres villes palestiniennes et vers les pays musulmans que les sionistes cherchent à briser, craignant une nouvelle « Intifada » qui remettrait en cause, non seulement le plan américano-sioniste baptisé « deal du siècle », mais également la vague de normalisation (par le haut) que l’entité coloniale est parvenue à réaliser, malgré l’opposition des peuples à toute relation avec l’entité sioniste.

Une autorité palestinienne qui bat de l'aile

Au moment où « l’Aube magnifique » s’étend et rassemble de plus en plus de Palestiniens et de musulmans à travers le monde, l’Autorité palestinienne continue à poursuivre militants et résistants, en Cisjordanie occupée, et poursuit sa collaboration avec les renseignements américains et sionistes pour empêcher toute riposte « non contrôlée » contre les colons et leur entité. Au lieu de rencontrer les formations palestiniennes et unifier les rangs palestiniens (par le haut), Mahmoud Abbas et ses sbires préfèrent rencontrer des sionistes, tablant sur une certaine opposition à Netanyahu.

Une lutte perpétuelle contre la division 

« L’Aube magnifique » est également une réponse à tous ceux qui collaborent avec les Américains et normalisent avec les sionistes, à tous ceux qui divisent et affaiblissent les rangs palestiniens, arabes et musulmans, face au danger que représente « le deal du siècle » pour la cause palestinienne

Source : Fadwa Nassar
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...