Archives

Arte : « Jésus et l’Islam », série au succès mitigé






Commentaires (14)
  1. aissa dit :

    Dieu est un. il ne peut dire quelque chose au juif, le contraire au chretien et encore une autre version au musulman. ce sont les hommes qui divisent pour avoir chacun sa tribut et son pouvoir. les musulmans sont divisés, les chrétiens et les juifs aussi mais toujours pour le pouvoir sur terre. tu ne tueras point c’est pour tout le monde, tu aimes ton prochain comme toi même et aimez vous les uns les autres. essayez de trouver dan la thora ou le coran le contraire? Dieu est innocent des crimes des hommes. Les athées qui se prennent pour des dieux d’opposition avec un droit divin aux blasphèmes,essayez de trouver des meilleures règles de vie sociales que ces règles là. il rendre à césar ce qui est à césar et à Dieu ce qui est à Dieu. Dieu et les livres saints sont de simples bouc émissaires aux charlatans et aux sanguinaires ! il ne faut confondre Karl Marx avec Staline et Polpot. Ne confondez pas la bible et le coran avec les tyrans des pays musulmans et les charlatans essayistes à Paris qui n’ont jamais marqué un essai pour résoudre les problèmes des hommes. ils sont justes capables d’allumer les feux pour diviser et détruire les hommes et régner et se gaver !

    1. AJIB.fr dit :

      Salamaleikoum. Nous avons corrigé la fin de votre commentaire qui insultait nommément des musulmans. Ajib.fr ne partage pas d’insultes nominatives.

  2. votre soeur dit :

    salam aleycoum sur la forme le titre, l idée est interissant(e) sur le fond ils l ont bien maîtrisé ! … mais je suis restée sur ma fin. c était plus une comparaison des deux religions basée sur des textes, des récitations. des périodes historiques.apres tout n’était pas très claire . mais bon c est mieux que bfmtv Itele tf1 france 2 et les autres loups garous

  3. Emir ABDELKADER dit :

    Salam
    Simplement pour dire je ne suis pas un grand érudit mais je suis sûr que c’était plus un doc à charge contre MOHAMMED SAW et les paroles d’ALLAH que le ISSA as Jésus car ils nous ont plus parlés de leur incompréhension des paroles d’ALLAH que de l’importance de ISSA de plus leurs invités avaient une vérité et ils nous l’on imposés donc pour moi mauvais doc et à quand nos docs fait par de vrais érudits et théologiens et non des procureurs de haine

  4. 'Ajib dit :

    Pour ma part ce reportage m’aura consterné car il était manifestement orienté négativement, je m’explique :
    Outre les grosses approximations (je vais y revenir plus tard), la narratrice et les intervenants attribuent, tout au long du reportage, l’écriture du saint coran au prophète Mohamed (asws) avec des remarques comme : « Quand il a écrit le coran, le prophète pensait que… ». Comment peut-on faire un reportage sur un tel sujet sans au moins connaître le B-A BA ? (à savoir que le prophète n’est que celui qui reçoit le message et non son auteur).
    Pour ce qui est des approximations, le premier épisode nous parle de la crucifixion de Jésus (as) dans le coran. Les intervenants s’attardent sur le verbe qui est utilisé dans la sourate 4 lorsque Allah azawajel nous informe que Jésus (as) n’a pas été crucifié mais que cela leur sembla ainsi. Les intervenants insistent sur le fait que cela n’est pas clair mais quel est leur support historique de comparaison pour émettre un tel jugement ?
    Ceux qui sont pris comme référence sûre sont les évangiles dit canoniques (alors que des évangiles dit apocryphes appuyant le fait que Jésus n’a pas été crucifié existent) , mais pourquoi ne dit-on pas que ces 4 évangiles qui racontent la même chose (la vie de Jésus) comportent des divergences entres-eux sur ce passage de la crucifixion ? (les 4 apôtres auxquels ces évangiles sont attribués n’auraient pas été témoin de la crucifixion). Alors comment le support historique de référence, qui lui même est abstrait,peut-il servir de base historique afin de rejeter ou de trouver ambiguë quelque chose qui l’est déjà ?
    Il y aurait aussi beaucoup à dire sur la suite des épisodes qui s’emballent et abordent une multitude de sujet, mais cette fois-ci sans s’attarder comme au premier épisode, dans une volonté délibérée de noyer les télé-spectateurs dans un flot d’informations (ceux-ci n’ayant plus qu’à admettre les conclusions négatives des intervenants).

  5. TAWHEED dit :

    Salam ahlikoum wa rahmatoullahi wa Barakathou Wallahi je m’attendais à de vrais théologiens mais on avait à faire à des orientalistes qui,faut le savoir,depuis des décennies,apprennent l’arabe,le coran,les ahadiths et la jurisprudence pour un seul but SUBHANALLAH réfuté la parole d’Allah AlQuran et c’est bien connu à notre époque ILS ONT UNE MAUVAISE INTENTIONS

  6. pseudo dit :

    « Notre propos n’est pas d’être islamophiles ou islamophobes ». On ne peut pas en dire autant de la narration désolé. Le parti pris est évident. Le seul intéret est de révéler aux téléspectateurs qui l’ignoraient la place de Jesus dans l’Islam.

  7. sara dit :

    Salam aleykom, je trouvais également que le documentaire était biaisé, on voulait à tout prix trouver la « faille ». Si ce documentaire avait vraiment pour but d’expliquer la place de Jésus dans le Coran ou la description du Prophète saws, ou l’islam en général, il aurait été plus judicieux d’y faire intervenir les savants musulmans, docteurs en théologie, qui ont la meilleure compréhension de notre religion.

  8. Bilal dit :

    Très mauvais reportage. il n’y avait aucun savant de la religion Islamique. Pure égarement cette série . Totalement déconseillé de regardé. j’imagine pas le désastre qu’il a fait, les gens comprendront l’islam de travers à cause d’eux !

  9. marges dit :

    je vais certainement acheter le coffret de cette série pour comme votre blog le dit. Quoi qu’il en soit, cette série sur Jésus dans l’Islam peut s’avérer intéressante pour tout curieux qui souhaiterait en savoir davantage et qui cherchera ce que le documentaire ne propose pas ou qui voudra aller au delà ».
    En effet, l’ignorance des occidentaux sur la vie de Jésus, vu dans le Coran mérite non pas la curiosité, mais la modestie d’une approche et certainement, une longue réflexion et une étude approfondie.

  10. rachid dit :

    j’ai trouvé la série très intéressante . c’est une vraie étude historique dont les musulmans doivent s’inspirer pour dépoussiérer notre histoire .

  11. Gregory Manuel RAMIS dit :

    Assalamou aleykoum. ces pseudos reportages peuvent mettre à mal bon nombre de musulmans. des bases solides en sciences islamiques sont indispensables… il s’agit d’un beau pamphlet orientaliste mêlant le vrai au faux, rejetant les sources historiques musulmanes (car spirituelles et non académiques à leurs yeux). le plus dangereux et novateur est la présence de musulmans dans ce type de démarche de désinformation… wallahou a’lem

  12. BIHI dit :

    C’est un regard intéressant, les jeunes Français musulmans ont un seul regard celui des prêcheurs saoudiens. Qui correspond un point de vu purement Arabe. C’est succession d’exclusion, en commence par la femme et en fini par tout les peuples non Arabes les juifs, chrétiens etc. Ca ressemble plus à la mentalité des arabes qu’à la parole de dieu.
    J’ai la chance de commencer à apprendre le CORAN et l’arabe à l’Age de 5 ans. Après j’ai fait des études scientifiques. Les musulmans ne tolèrent aucune discussion sur le fond, je vous garantit qu’il y aura beaucoup de surprise. Pendant les conquêtes depuis le début c’est du Daesh.

  13. djils dit :

    Oui tres vite, on comprend l’orientation critique du documentaire, a partie du 2eme épisode on comprend deja.
    Ce qui est absurde c’est de ne pas inviter a la « discussion » des savants du moyen orient afin d’équilibrer le débat, et qui apporterons toute les réponses à leur questions..
    Fin du programme et fin de l’intervenant Said … imbuvable

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *