Rappels

Hajj 1938 Hajj 2019 c’était le temps …

C’était le temps où l’on pouvait encore apercevoir le muezzin lancer l’appel à la prière …

C’était le temps ou La Kaâba surplombait le Haram et la ville entière de La Mecque

C’était le temps où l’on entendait arriver de loin les rares véhicules à moteur …

C’était le temps où l’on se rendait généralement dans les villes saintes à 2 ou à 4 pattes …

C’était le temps où la chaleur régnait à l’extérieur et l’intérieur des mosquées et des habitations …

C’était le temps où l’on pouvait entendre la voix du Muezzin sonner l’appel à la prière sans intermédiaire électrique ou électronique …

C’était le temps où l’on foulait la terre et la poussière de la plante des ses pieds des paumes de ses mains et de son front …

C’était le temps où l’on vivait presque tous à même le sol …

C’était le temps où les musulmans arrivaient de toutes les contrées du monde malgré le peu de moyens de locomotions, malgré le coût élevé du voyage, en ayant sur soi les économies d’une vie de travail et de labeur …

C’était le temps où l’on faisait des adieux à ses proches pour le voyage de sa vie sans savoir si l’on arriverait à destination et ou si Dieu avait prévu pour nous une autre issue …

C’était il y a environ 80 ans une éternité pour certains, l’instant d’un clin d’œil pour d’autres …

Celles et ceux qui ont eu la possibilité de faire le petit ou le grand pèlerinage à l’époque dans les années 30, ou celles et ceux qui sont nés et ont résidé dans la ville de La Mecque et Médine ou aux alentours seraient surpris de voir aujourd’hui l’évolution et le changement architectural qui s’est opéré tout au long de ces années passées …

Des jours et des jours, des mois et des mois, des années et des années plus tard les musulmans du monde entier déferlent sur les lieux saints chaque jour que Dieu fait.

En étant chaque année de plus en plus nombreux et notamment pour la période du grand pèlerinage « Al Hajj » …

Les mêmes protocoles, les mêmes rites subsistent sur ces lieux que Dieu abrite et protège de toute Sa miséricorde, Il est le Tout Protecteur, Al Hafidh …

Tous les compteurs sont au plafond, tous les records ont explosé : des invocations, des prosternations, des évocations, des louanges, des versets du Noble et Saint Coran cités et récités des millions de fois, que dis-je des milliards de fois, à voix basse, à voix haute et même à gorge déployée au non de l’unicité …

Un seul peuple uni et unique pour un seul Dieu unique : Dieu est grand ! Allah ou Akbar !

Commentaire (0)

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *