facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Coups de coeur

Chronique d'Oum Zaza : les clés d'un allaitement réussi

5 806 vues

Chronique d'Oum Zaza : les clés d'un allaitement réussi

Après le chapitre des relations entre frères et sœurs qui a quand même demandé quatre articles, nous changeons complètement de registre. Nous entrons à présent dans le monde du maternage, pour parler plus particulièrement de l’allaitement maternel. L’an dernier le site Al-Kanz, entre autres, partageait un article d’Umm Zayd très bien écrit, en deux parties, sur les bienfaits de l’allaitement maternel (Partie 1 – Partie 2).  Aujourd’hui nous souhaitons partager avec vous la clé d’un allaitement réussi. Il ne synthétisera pas les difficultés rencontrées lors de l’allaitement, mais plutôt les choses à savoir pour les éviter. Nos sources sont tirées de la Leche League avant tout, mais également de l’expérience de mères de notre entourage.

Les 10 concepts de la « philosophie » de la Leche League

La Leche League (LLL ou la ligue du lait), est une association internationale pour le soutien à l’allaitement maternel, qui a vu le jour en 1956 dans la banlieue de Chicago. Sept mères en sont à l’origine, et il s’agit à présent de l’autorité internationale en matière d’allaitement. Présente dans plus de 70 pays, avec plus de 7000 animatrices accréditées, la LLL garde son objectif premier : le partage d’informations et l’accompagnement des mères allaitantes.

Nous énumérerons avec nos mots tout d’abord dix concepts fondamentaux de la philosophie de la Leche League (Source : Préface de L’Art de l’allaitement maternel, livre de LLL).

A la maternité, ce que vous devez savoir…

Beaucoup de gestes se font de manière simple et naturelle depuis des générations et des générations, surtout lorsqu’il s’agit de materner un petit être. Malheureusement, nous sommes dans une société qui nie tellement de valeurs fondamentales, que de nombreuses mères se sentent désemparées, et ne parviennent plus à répéter les gestes, pourtant si simples, afin d’allaiter leur nouveau né. Lorsque l’on écoute certains discours de pédopsychiatres ou de pédiatres l’on en oublierait presque que le lait artificiel principalement à base de lait de vache ou de soja, et accumulant de nombreuses lacunes soit dit en passant, n’a que 150 ans environ.

1. Allaiter son enfant est la meilleure façon, la plus naturelle et la plus efficace de le comprendre et de satisfaire ses besoins.
2. Réunir l’enfant et sa mère de suite après l’accouchement (le plus tôt possible en cas de césarienne ou de naissance prématurée) permettra d’établir des liens affectifs satisfaisants et d’établir une sécrétion lactée adéquate.
3. Ses premières années de vie, l’enfant aura un grand besoin de la présence de sa mère, autant que de se nourrir.
4. Le lait maternel est l’aliment par excellence du nourrisson.
5. Le lait maternel est la seule nourriture nécessaire du nourrisson lorsque ce dernier est né à terme et est en bonne santé, et ce jusqu’à ce qu’il manifeste de lui même l’envie de découvrir les aliments solides.
6. Idéalement, l’allaitement devrait être maintenu jusqu’à ce que l’enfant n’en ait plus besoin.
7. Le fait que la mère participe et soit consciente lors de son accouchement (en évitant la surmédicalisation, la péridurale et la césarienne souvent conseillées mais pas toujours nécessaires) favorisera la mise en place de l’allaitement et les liens entre elle et son bébé.
8. Le soutien, l’aide et l’amour du père consolide non seulement le lien entre la mère et son enfant, mais également la mise en place de l’allaitement.
9. Une alimentation variée et équilibrée (aliments autant que possible proches de leur état naturel) permettra de donner des forces et tout ce qu’il faut à l’allaitante
10. L’enfant a besoin d’être guidé avec amour dès sa petite enfance, il a besoin que l’on cerne et que l’on respecte ses capacités ainsi que ses sensibilités propres.

Rares sont les hôpitaux ou les cliniques ayant dans leur maternité une équipe soudée et compétente en matière d’allaitement. Vous venez d’accoucher, et lors de votre première journée ou de votre première nuit dans votre chambre vous allez rencontrer deux sages-femmes, deux auxiliaires de puériculture, un pédiatre et une infirmière avec chacun des conseils différents. Lorsque l’on a opté pour l’instinct maternel et qu’on ne s’est pas armé pour faire face à cette vague d’informations, on a de fortes chances de rater cet allaitement qui nous tenait tant à cœur… Il faut savoir quelles sont les erreurs à éviter, en naviguant sur des sites spécialisés ou bien en achetant un livre récapitulant les piliers de l’allaitement, et lorsque vous avez des bagages, un maître mot : VOUS décidez et vous ne prenez que les conseils qui vous semblent corrects, sans pour autant vous emporter ou essayer de les convaincre. Préservez vous et n’écoutez que votre bébé…

La première chose à faire, si vous êtes en état, c’est de réclamer qu’on vous laisse avec votre nouveau né afin de le mettre au sein, et ce même avant sa première toilette. En effet, le réflexe de succion dure entre 2 et 6 heures après la naissance. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne réussira pas à téter au delà, mais plus il tète tôt, plus les gestes seront simples et naturels pour vous deux.

Nourrissez votre bébé à la demande. Adieu montres, horloges, téléphones portables… Votre bébé sait lorsqu’il a faim et vous le fait savoir ! Ne chronométrez pas les tétées, ni l’espace qui en sépare deux. S’il dort alors qu’il n’a pas tété depuis 5 heures c’est qu’il n’a pas faim. S’il réclame toutes les dix minutes c’est qu’il a très faim ! Quoi qu’il arrive et tant qu’il mouille sa couche, vous couvrez largement à vous seule les besoins de votre enfant. De plus, bébé ayant pris des provisions lorsque vous le portiez, il se peut qu’il n’ait pas grand appétit les premières 24 heures.

Les premières montées de lait arrivent entre le deuxième et le quatrième jour en moyenne, et peuvent être douloureuses en plus des contractions qui remettent en place votre utérus, accélérées par l’allaitement. Si vos seins sont si durs que chaque tétée devient douloureuse, malgré les mises au sein de votre bébé, lisez ceci.

Une règle d’or lorsque vous êtes à la maternité : gardez bébé près de vous même la nuit, cela évitera toutes complication, certains professionnels jugeant plus utile de donner des compléments en lait artificiel en biberon pour vous laissez vous reposer. Résultat, vos seins peuvent être engorgés, bébé peut refuser de prendre le sein (la tétine c’est plus facile !), et votre allaitement peut se solder par un baby blues et un échec… Votre enfant a besoin d’être près de vous, de vous sentir, n’acceptez cette solution que si vous êtes exténuée, et certaine qu’ils viendront vous chercher dès que votre enfant vous réclamera.

Ne donnez vous même aucun complément à votre bébé, votre lait étant parfait en tout point. Une vraie Rahma. Le premier lait est en effet quasiment de l’eau et désaltérera votre bébé dès qu’il a soif, c’est pourquoi certaines tétées sont d’ailleurs si courtes. Le lait évolue durant la tétée jusqu’à devenir très riche en protéines et en lipides. C’est pourquoi il est important de détacher bébé du sein que lorsqu’il a terminé, et de lui proposer le second ensuite, après un rot par exemple. Alternez bien les tétées pour ne pas donner toujours le même sein en premier. Même en cas de coliques, oubliez tous les remèdes de grands-mères consistant à faire boire à bébé des tisanes… Allah dans sa grande Miséricorde nous a non seulement donné une nourriture parfaite pour nos enfants, mais également un remède à beaucoup de ses maux.

Pour résumer, gardez bébé 24h / 24 avec vous, nourrissez-le à la demande et ne lui donnez aucun complément. Le co-dodo, ou co-sleeping, si vous respectez des règles strictes de sécurité, pourra faciliter l’allaitement et la réponse aux besoins de l’enfant.

Et après, ce qu’on ne vous dira jamais…

« Pic de croissance ? Jamais entendu parler« . Voici ce que vous dirons la majorité des pédiatres et médecins généralistes n’ayant aucune formation sur l’allaitement maternel. Forcément, les laboratoires ayant main mise sur les études de nos médecins ne peuvent les former à encourager les mamans à allaiter ! C’est gratuit pendant environ deux ans, l’enfant est moins malade et n’est pas forcé de se faire vacciner immédiatement à la sortie de la maternité, grâce aux anticorps de sa mère. De plus, il va apprendre à réguler son appétit et ne consommera jamais autant que les industriels l’espèreraient… Bref, un enfant allaité, c’est pas tout bénef’ pour la croissance économique de certains secteurs…

Les pics de croissance existent pourtant bel et bien, même si les courbes de croissance sur le carnet de santé ne laissent apparaître aucun tracé disproportionnel. Ils interviennent aux environs de la troisième semaine, puis de la septième, du troisième mois et enfin du sixième mois. Aux alentours de ses périodes, il se peut que votre poitrine ne soit plus tendue, il se peut même que vous ayez l’impression de ne plus avoir de lait. No panique, c’est normal. Notre corps subhanALLAH est une grande machine extraordinaire. Il vous faudra environ 48 heures pour que la lactation reprenne de plus belle. Comment ? En vous reposant avec bébé, en le laissant téter toutes les cinq minutes s’il le demande, et en continuant de bien vous alimenter et de bien boire. En téter, en s’énervant sur votre sein, en pleurant, bébé va tout simplement envoyer un signal à votre cerveau : « MAYDE MAYDE, y’a plus assez de lait là dedans !« , afin que votre cerveau envoie l’ordre de produire d’avantage. Car en réalité, vous avez autant de lait qu’avant. Bébé a juste besoin de plus tout d’un coup. La loi de l’offre et de la demande va alors faire son travail, et adapter en quelques heures seulement la production adéquate.

Conclusion, écoutez votre corps, ne vous fatiguez pas inutilement, et prenez au sérieux chaque signa qu’il vous envoie. Écoutez et observez également votre bébé. C’est lui l’acteur principal de votre vie pendant quelques semaines. Soyez sûre que vous avez largement de quoi le nourrir, de quoi le rendre heureux. Un manque de lait signifie toujours quelque chose, rarement la fin naturelle de l’allaitement. Car tant que l’enfant tète, lait il y aura ! Et plus longtemps l’enfant tètera, plus les bénéfices de vos efforts et de votre amour s’en ressentiront. Et Allah dit :

« Et les mères qui veulent donner un allaitement complet, allaiteront leurs bébés deux ans complets. Au père de l’enfant de les nourrir et vêtir de manière convenable. Nul ne doit supporter plus que ses moyens. La mère n’a pas à subir de dommage à cause de son enfant, ni le père à cause de son enfant. Même obligation pour l’héritier. Et si après s ‘être consulté tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus, à condition que vous acquittiez la rétribution convenue, conformément à l’usage. Et craignez Allah, et sachez qu’Allah observe ce que vous faîtes. » (S2/V233)

Nous vous conseillons vivement le livre de la Leche League, complet en tous points : L’Art de l’allaitement Maternel. En cas de problème particulier, sachez que cette association a la chance d’avoir des bénévoles de qualité, formées à répondre à toutes vos questions, gratuitement, par téléphone ou par mail. Ces animatrices un peu partout en France, sont joignables tous les jours, à des heures convenables, pour orienter les mères, les aider, les encourager !

Et Allah est le meilleur conseiller et Celui qui sait. Qu’Allah vous facilite à toutes l’accomplissement de vos projets personnels, qu’Il vous donne des enfants pieux et obéissants, sains de corps et d’esprit, et qu’Il vous permette d’allaiter vos enfants malgré vos obligations quotidiennes, vos emplois, ou votre santé affaiblie. Amîn

Oum Zaza.

Retrouvez toutes les chroniques en cliquant sur la bannière ci-dessous :

 

Crédit photo

Commentaires (35)
  1. As-salâmu 'alaykum


    BârakAllâhu fiki pour cet article : )))


    Petite précision concernant les courbes qui se trouvent dans le carnet de santé: ils correspondent à une moyenne observé sur des enfants non allaités.
    Leur croissance et leur poids ne sont pas semblables à des enfants allaités qui "grossissent" moins vite que des enfants non allaités.

    Alors quand le pédiatre fait peur à la maman en disant que bébé ne grossit pas ou qu'il est en dessous de la courbe, ne soyez pas trop alarmistes.

  2. Salam 'alaykoum. Barakallahu fikum et amine à vos invocations !

    Pour ceux que ça intéresse voici un programme concernant plus généralement l'éducation des enfants par le shaykh koweïtien Salim Al-'Ajmi -qu'Allah le préserve-. C'est à la base un programme radio, (audios courts et bonne qualité sonore), les mères et pères risquent d'être surpris de la manière dont il présente l'éducation islamique et l'illustre.

    Lien : http://subulsalam.com/catplay.php?catsmktba=494

  3. salam aleykom wa rahmatullah wa barakatuh

    barakAllahu fikom pour cet article sa ma eclairci sur certaine chose puisque enfaite une pericultice est venu pesee mon fils et elle ma dit qu'il n'avait pas prit beaucoup de poids du coups elle ma dit de lui donner un complement mais le pauvre sa se voit qu'il n' aime pas et qu'il veu pas en prendre donc j'etait perdu et plus les gens autour qui te dise fai sa fai ceci on sai plus quoi faire entouca bonne idee cet article !

    salam aleykom

    1. Wa alaycoum salam wa rahmatuLLAH,
      Comme le dit Oum Noussayba, les courbes de croissance standard dans les carnets de santé ne sont pas adaptées pour les bébés allaités. L'OMS est d'ailleurs en pourparlers pour en rajouter une seconde, plus proche de la réalité pour les bébés allaités.
      Même si votre bébé ne semble pas avoir pris autant de poids que le corps médical le souhaite, il suffit de vérifier qu'il mouille bien ses couches, et que son périmètre crânien augmente bien. Votre lait lui suffit amplement. Cependant, s'il prend actuellement des compléments, ne les stoppez pas d'un coup, il risque de ne pas avoir assez, diminuer jour après jour le contenu des biberons pour repasser à une alimentation exclusive au lait maternel. Je vous propose de contacter une animatrice de la Leche League qui sont là pour justement vous conseillez, et faire en sorte de vous enlever tout doute, et vous redonner confiance en vous.
      Je trouve lamentable que l'ensemble des professionnels de santé retire systématiquement le peu de confiance qu'ont les mamans en elle même... Et tous les membres de la famille qui s'en mêlent derrière forcément, c'est à en devenir fou ! Alors contactez une animatrice si vous le pouvez, et n'écoutez plus que vous =)

  4. Salamu aleykum,


    L' allaitement est une chose merveilleuse, une Miséricorde d' Allah ta' ala pour la mère et l' enfant lorsqu 'il se passe harmonieusement, vos conseils sont très justes;

    cependant permettez-moi de poser un regard sur la fin du verset:

    (...)"Et si après s ‘être consultés tous deux tombent d’accord pour décider le sevrage, nul grief à leur faire. Et si vous voulez mettre vos enfants en nourrice, nul grief à vous faire non plus,(...)

    Parfois l' allaitement peut devenir une difficultée pour la mère,j'ai eu l' occasion de rencontrer de nombreuses mamans musulmanes qui ne vivaient pas l' allaitement sereinement et qui culpabilisaient grandement face au discours ambiant très "pro-allaitement" de ces dernières années;

    meme si j' ai eu le bonheur d' allaiter longtemps mes enfants et que j' en ai éprouvé une grande joie(encore aujourd' hui),il est important de souligner que la Miséricorde d' Allah ta' ala s' étend au-delà meme de l' allaitement et permet aussi aux mamans de choisir autre chose,et ce en accord avec leurs époux, là encore un grand Signe de La Miséricorde de Notre Seigneur en ce qui concerne l' entente des époux.

    Bien entendu, l' amour d' une maman ne se mesure pas à la durée de son allaitement,il se mesure à bien d' autres choses, et parfois il se peut que le sevrage engendre plus d' harmonie entre le bébé et sa maman lorsque l' allaitement devient une véritable souffrance, source de conflits, d' angoisses ou de stress: car toutes les histoires de vie sont différentes et ce qui est le meilleur pour les uns ne l' est pas forcément pour les autres.

    qu' Allah ta' ala facilite l' allaitement des mamans,leurs choix d' allaiter ou de ne plus allaiter, vous récompense grandement pour ces très bons conseils.

    salamu aleykum

    1. Wa alaycoum salam wa rahmatuLLAH,

      Barak allahu fiki oukhty, c'est la raison pour laquelle j'ai cité ce verset. Il est certain que si l'allaitement est mal vécu et par la mère et par le bébé, il ne vaut mieux pas insister. Certaines mères reprenant le travail très tôt n'ont pas forcément le temps et la possibilité d'utiliser les tire lait et Cie.

      Allah est le Miséricordieux, le Très Miséricordieux, et il est évident que l'avenir de l'enfant est entre ses mains avant tout. Cet article vise à donner quelques conseils aux mamans SOUHAITANT allaiter, et non à culpabiliser celles qui ne veulent/peuvent pas =)

      Du côté des allaitantes on se plaint d'être regardées comme des extra-terrestres et on se sent forcées de se cacher... Du côté des non allaitantes on a l'impression qu'on nous juge de mères indignes et... J'ai lu/entendu toutes sortes d'impressions des deux côtés ! Moi je dis : CHAQUE MÈRE FAIT AU MIEUX, et qu'Allah l'en récompense ! Je ne suis pas trop pro-débat, et vous assure que je respecte les mères du monde entier, allaitantes ou non !

      Les bienfaits de l'allaitement maternel ne sont plus à démontrer, et en théorie valent mieux pour la santé de l'enfant que tous les laits artificiels réunis. CEPENDANT, l'amour et le bien être d'une mère est la chose la plus importante pour la santé psychique d'un enfant, donc il n'y a pas de débat, pour celles qui ne peuvent pas, ou qui ne veulent pas en accord avec leurs époux, Allah le dit clairement : "nul grief à leur faire". C'est Allah qui donne leur risq aux enfants jusqu'à leur majorité, et des dou'aas de parents pieux et aimants sont encore plus importants =)

  5. sallam alikoum

    ah ben finalement lorsqu'on entend "J'ai pas de lait donc j'allaite pas..." ça veut un peu rien dire...
    Une question d'alimentation, de motivation et de patience !
    Article très intéressant en tout cas. On y apprend beaucoup de choses ! Qu'Allah t'en récompense.

    1. Amîn barak ALLAHu fik

  6. Salaam Aleykoum à tous ! Ma femme à accouchée il y a mtn 6 jours Al hamdoulilah ! Et elle veux l alleter. Les premiers jours ce sont bien passées mais depuis hier des grosse crevasse saignantes sont apparues ce qui devient une torture pour elle. De plus le bébé régurgite beaucoup de lait ce qui inquiète ÉNORMÉMENT Madame . Même si j ai beau lui dire que ce n est rien et les sages femme et médecins aussi lui ont dis mais rien y fait. donc depuis aujourd'hui nous lui donnons un biberon de lait tire de son sein et un biberon de lait en poudre anti régurgitation . est ce que ce mode d alimentation est sain? Est n y a t'il pas de danger pour bébé ? Barak'Allah fikoum .

    1. Assalam aleykum

      mon frere. Sache que les crevasses sont une douleur horrible. Jen avais la peur au ventre quand mon enfant se reveillait pourtant je suis une pro allaitement on va dire jaivallaite deux ans complet hamdullah. Ca cest pour le cote soutient. Faite doua. Confortez la

      pour le cote soin mettre du lasinoh creme achete en pharmacie et ausi mettre du lait maternelle dessus car le lait a des vertues cicatricantes. Essayez de laisser la poitrine au maximun sans vetement pour laisser secher et mieux cicratricer. Ca dure une semaine maximun si cest bien traiter


      pour les regurgitations cest aussi toute a fait normale. Il faut deja essayer de voir si cest apas a cause dune alimentation de la maman que lenfant ne supporterait pas. Par exemple gazeux ,epicee. Ect

      ensuite il faut lz faire roter apres la tete et le mettre alonge avec le buste un peu releve soit avec un coussin moelleux soit un matelas special ceux avec le rehauseur integre

      dites lui que cest rien que cava passer inshallah jai toujours eux cela cest douloureux subhanallah comme arracher sa chaire mais une fois guerri al hamdullah on oublie tout



      pour les lait en poudre sachez que vbeaucoup contiennent de la taurine ce qui est nefastes pour lenfant et meme ladulte, ne me demandez pas pourquoi ca en contient mais faites attention, car aussi anti regurgitation cest surtout rempli danti vomitif,

      je vous conseille si vous avez la possibilite de prendre du lait en poudre bio

      que allah lui facilite et la guerrisse de ses crevasses et lui accepte un allaitement long amin de tout coeur avec elle

    2. Oum Noussayba

      As-salâmu 'alaykum

      Félicitations aux nouveaux parents, qu'Allâh fasse de votre enfant une rahma pour vous.

      Il arrive aux mamans qui allaitent d'avoir des crevasses, ça peut être du à un mauvais positionnement du bébé durant l'allaitement ou bébé qui ne tire pas comme il faut.
      Les régurgitations sont assez fréquentes, elles ont des causes diverses.
      Le mieux est d'aller consulter un ostéopathe ou un chiropracteur; ma fille avait quelques problèmes de régurgitations, je suis allée consultée très tôt un ostéopathe et il s'est avéré que le crâne de ma fille était tiré vers la gauche, du coup il a beaucoup travaillé là dessus et les régurgitations ont cessé.
      Ca fait toujours du bien au bébé d'être pris en main par un ostéopathe ou chiropracteur (mes filles sont suivies par une chiropracticienne) car il a subit beaucoup de traumatismes durant sa naissance.

      Qu'Allâh facilite votre épouse et guérisse votre enfant

      Si vous êtes en ré

    3. Oum Noussayba

      J'ai oublié une chose:

      Concernant les crevasses, différentes crèmes vous sont proposées en pharmacie, mais votre femme peut également s'appliquer un pansement de lait maternelle: elle prélève son lait maternelle le met sur une compresse et l'applique sur la crevasse.
      Le lait maternelle a cette faculté d'être cicatrisante.

    4. Salam aleikoum

      akhi mabrouk aleikoum pour cet enfant, qu'Allah le protège!

      ton com m'a fait pensé au début de l'allaitement, je vais essayer de donner un petit conseil a madame si tu veux bien lui faire lire le com.

      A l'hopital les premiers jours cela se passait bien jusqu'a la montée de lait, en fait les premiers jours c'est du colostrum et la montée de lait arrive entre 2 et 6 jours apres l'accouchement.
      les sages femmes defilaient avec chacunes des conseils differents et ineficaces pour moi je commencais a avoir des crevasses et des douleurs pendant la tétée, jusqu'a l'arrivée d'une sage femme magique avec dans sa poche, des petits shemas qui illustrent la position de la langue du bébé et du sein, en fait le teton doit etre au fond de la bouche dans la gorge du bébé, je sais pas comment expliquer cela plus precisemment... il ne doit pas teter juste au bout du sein car cela provoque un frottement et donc les crevasses en plus la quantitée de lait qui sort n'est pas optimale.

      j'ai trouvé ce dessin sur le net si cela peux l'aider :
      http://www.leblogdebebe.com/uploaded_images/allaitement-790623.jpg


      Elle m'a dit "une tétée ne doit pas etre douloureuse", elle m'a donné un échantillon de crème Lanoline à appliquer sur les crevasses, inutile d'acheter le plus gros format, quelques applications suffisent pour guerir les crevasses.

      Voila akhi j'espere qu'elle ira mieu et surtout il faut la comprendre, la soutenir et l'encourager.

      Une maman apaisée = bébé heureux!

      salam aleikoum

    5. Salam 'alaycoum wa rahmatuLLAH,

      Félicitations aux heureux parents, qu'Allah fasse de votre enfant une personne pieuse et obéissante, aimant ses parents et faisant ses prières à l'heure !

      MachaALLAH les soeurs vous ont donné les bonnes réponses, je résume :

      - Vérifier la position du bébé qui doit prendre l'auréole entière du sein dans sa bouche et pas seulement le téton. Ses lèvres doivent être retroussées. Sa nuque et ses hanches alignées (sa tête droite et non tournée)

      - Pour guérir les crevasses, rien de tel que le lait maternel en effet, et mettre des vêtements amples pour que les seins puissent sécher. Si vous souhaitez quand même utiliser une crème, la crème homéopathique Castor Equi a les mêmes résultats que Lancinoh et ne que coûte que 3 euros environ.

      - Les régurgitations peuvent être le résultat de beaucoup de choses, mon aînée a régurgité à me salir 15 bavoirs par jour et ce jusqu'à 9 mois à cause de l'aspiration pour la désobstruer lorsqu'elle est née. Votre alimentation ne peut jouer un rôle si vous mangez équilibré et que vous ne faites pas d'excès. Les seules choses à faire effectivement c'est de bien lui faire faire son rot, et de l'allonger sur le dos avec sa tête relevée un petit peu. Votre réflexe d'éjection peut également être la cause de ces régurgitations : si lorsque le lait arrive c'est trop rapide pour bébé, détachez le de votre sein une minute le temps que le lait ne "gicle plus" et remettez le doucement...

      - Un complément maintenant, surtout anti-régurgitation n'est pas ce qu'il y a de mieux, votre lait est parfait pour votre bébé.

      Une autre solution : jusqu'à ce que vos crevasses aillent mieux, donnez VOTRE lait à l'aide d'une cuillère ou d'une pipette, surtout pas dans un biberon, les bébés s'y habituent trop vite, et comme la tétine du biberon ne stimule que les muscles des joues alors que le sein fait travailler jusqu'aux mâchoires, il risque de refuser bientôt le sein...

      Appelez une animatrice Leche League, elles sont adorables, et vous conseilleront et vous rassureront :)

  7. pour les jeunes mamans inchAllah:
    http://static.auchan.fr/trousse-bebe/achat7/7476234

  8. Salam aleikoum wa rahmat Allah

    barakAllah ou fiki OumZaza pour cet article, j'allaite et je cododotte depuis 17mois deja al hamdulillah, et pourtant j'ai encore apris des choses dans cet article!
    c'est un article qui reconforte vraiment, qui encourage surtout a s'ecouter et a ecouter son bébé car comme vous l'avez dit quand les medecins et la famille s'emmèle, on perd le peu de confiance qu'on a, on a beau avoir une la volonté on se sent incomprise et jugée, il m'est arrivé recemment d'aller chez un généraliste, une consultation pour moi, un rhume, et j'etais accompagnée de mon fils, je lui ai précisé que j'allaitais pour qu'elle me donne un traitement compatible, et rien à voir, elle a commencé a critiquer mon choix en me grondant "vous savez que cela ne sert plus a rien à cet age?" avec un air superieux !!! grrrr

    en tous cas barakallh ou fik

    a quand un article sur le sevrage, quand? comment? ...

    1. Wa alaycoum salam wa rahmatuLLAH :)

      Félicitations, 17 mois c'est super déjà !!
      Pour votre petite aventure chez le médecin, comme je vous comprends, pour mon aînée on m'a faite pleurer plus d'une fois !! J'ai tenu bon et l'ai allaité plus de 2 ans el hamdouLILLAH.
      Concernant les médicaments et l'allaitement, sachez que très peu sont incompatibles avec l'allaitement, c'est malgré tout mieux d'en parler avec son médecin, mais s'il réagit comme ça il serait judicieux d'en changer ^^
      Lorsqu'on lit qu'un certain pédopsychiatre qui passe tous les matins sur France 5 a dit que s'il croisait une mère allaitant son bébé après 7 mois il contacterait les services sociaux on a vite compris dans quelle société l'on vit !! L'allaitement prolongé est mal vu, il faut faire profil bas :(
      Le sevrage ? Vous avez déjà commencé à sevrer bébé quand vous avez diversifié son alimentation :) En effet, sevrer signifie : "cesser progressivement d'allaiter un enfant pour lui donner une nourriture plus solide". L'idéal est qu'il arrête complètement de lui même, lorsque votre sein ne sera plus aussi nécessaire pour lui. Il prend de moins en moins, jusqu'au jour on sans vous en rendre compte il arrêtera. On se pose toutes cette question, moi la première. Des fois l'enfant se sèvre lorsqu'il y a nouvelle grossesse, des fois lorsqu'il est scolarisé, desfois bien avant car il n'en ressent plus le besoin...

      Si par contre vous souhaitez accélérer les choses pour une raison personnelle ou professionnelle, il faut y aller lentement (donc s'y prendre à l'avance), et tout simplement diminuer les tétées progressivement, avec amour et attention. Lorsque vous supprimer une tétée dans la journée, remplacez la par un petit rituel comme un verre de jus de fruits et une lecture... lorsque cette tétée sera remplacée, attendez quelques jours avant d'en éliminer une autre... Ces conseils valent pour vous puisque votre enfant a 17 mois, un enfant que l'on doit sevrer avant 1 an c'est différent =)

      Il y a tout un comportement à changer progressivement, comme la manière de porter bébé, mettez le à hauteur de votre visage et plus à hauteur de votre poitrine etc etc, vous pouvez en parler avec une animatrice qui peut mettre en place avec vous un "plan sevrage" ^^

  9. Barak'Allah fikoum pour toute vos réponses :D , je viens de les lire et in cha Allah je compte lui faire lire tout vos commentaires de suite ! je vous tiens au courant pour savoir qu'elle décision nous avons pris .

    jazak'Allahou kheyran !

    1. Wa iyaka ! =)

  10. salam Aleykoum subhan'allah oukhty tu as écrit pratiquement lemême article qu'une soeur sur MM blog :

    http://www.mm-blog.fr/2012/03/bien-demarrer-lallaitement-a-la-maternite/

    c'est assez impressionahttp://www.mm-blog.fr/2012/03/bien-demarrer-lallaitement-a-la-maternite/nt subhan'allah d'autant que vous l'avez publié presque en même temps !

    1. Oui subhanallah, un jour après le notre, c'est super, c'est tellement important qu'il faut que ce genre d'infos soient relayé au maximum !!

  11. As Salem Aleykoum,

    Tous d 'abord barakallah oufik pour cette article très instructif.

    J'allaite ma fille de 18 mois et la pédiatre qui a été très surprise de cela ma suggéré de penser au sevrage , j ai bien sur stopper net car je n avais pas envie de rentrer dans un débat avec elle . Mais elle ma prescrit du fer pour ma fille car d 'aprés elle les lait industriel on une suplémentation en fer et comme je l allaite elle risquer d'en manquer.
    Que penser de cela?

    Barakallah oufikoum

    1. Salam 'alaycoum oukhty, ton docteur se base uniquement sur le fait que tu l'allaite toujours pour en conclure que ton enfant est anémié ? A 18 mois j'imagine que tu lui donne de la viande plusieurs fois par semaine, je ne vois pas pourquoi il serait en manque de fer ? Si cette carence est toutefois avérée, tu pourras en rediscuter mais là...

  12. Salam aleykoum !

    en penser qu'ils veulent absolument nous faire dépenser notre argent car on ne le fait pas en allaitant et qu'ils veulent engraisser les labos !!!

    Allah a tout très bien créé et les enfants allaité on bien moins de risque de carence que ceux nourris au biberons, de plus le fer synthétique n'est pas assimilé par l'organisme, il suffit de manger des amandes, des épinard, etc !!!

    no stress hihi !

  13. Emilie Oum Kalthoum

    Assalam aleykum

    Merci pour cet article. C'est vrai que c'est difficile de ne pas perdre confiance en soi quand le personnel médical et l'entourage ne cessent les "bons" conseils du genre : il faut l'habituer au biberon, il ne prend pas assez de poids, il est trop grand maintenant, etc.

    Je voulais juste dire que pour les crevasses (j'en ai eu même avec des bouts de seins en silicone !), le lait maternel et la crème cités n'ont pas marché pour moi. Sur le conseil de ma belle-mère, j'ai appliqué du beurre (à enlever avant chaque tétée), et c'est parti en 2 jours, sub7an Allah !
    Par contre, c'était au Maroc, donc je ne sais pas si le beurre des grandes surfaces aura le même effet, mais ça vaut le coup d'essayer ;-)

  14. Salem aleykoum

    barakallah oufik pour vos réponse

    wa salem

  15. as salam aleykoum

    super article Allahouma barik , j'allaite également ma fille de 15 mois et ce n'est que du bonheur mashaa Allah.
    J'aime également énormément tes conseils , je reste accrochée à tes futurs article , aurai-tu un blog ou site?? Je souhaiterai également prendre conaissances de tes lectures , je suis légérement perdus entre differents bouquin ( éducation , pédopsychiatrie) bref si tu peux me diriger vers certains auteurs sympa je suis preneuse ...

    1. Wa alaycoum salam,
      Barak ALLAHu fiki =))
      Concernant mes lectures, elles sont larges, je lis un peu ici et là, j'aime énormément le travail qu'a fait Maria Montessori, une des premières à respecter l'enfant comme un individu à part entière, j'aime également les théories de Faber et Mazlish, à mon sens simples à réaliser au quotidien, Tanya Zagury, Brigitte Racine, Dodson... Mais avant tout les auteurs qui sont logiques, et qui reviennent sans le vouloir à la manière qu'avait le Prophète SAWS de traiter les enfants ;)

  16. wafiki barak Allah naam la méthode montessori est certes incroyable pour les enfants , je la commence d'ailleurs dés aujourd hui in chaa Allah sur ma petite ... je prends note de toutes ces références.Le souci au niveau de la méthode montessori ,c'est que je ne trouve pas du tout de site ou blog qui décrit tous les activités montessori par tranche d'âge avec le materiel adéquat. Surtout pour l'âge de 1 à 3 ans.C'est plutôt anarchique donc si tu en as je suis preneuse à 300%.Qu'est ce que je suis embétante.. disoulé

    1. Un blog sympa référençant un peu les activités Montessori pour les enfants jusqu'à 3 ans, il y a celui-ci : http://www.blogbbmontessori.com/

  17. Salam alaykoum,
    Article tres interessant enrichissant et motivant. Je ne suis pas encore confronté a lallaitement mais je suis pour lorsque je serai mere in cha ALLAH. En revanche ce qui me fait peu en dehors des possibles douleurs cest la place du papa. Ayant une amie qui a allaiter sa deuxieme fille en allaitement complet jusqu a environ deux ans voir un peu plus et co dodo, elle a remarquer la difference avec sa.premiere qui etait au biberon....en effet la deuxieme avait bcp de mal a se detacher de sa mere a se laisser prendre par son pere ce qui est dur pour les deux parents... Avez vous des conseils a ce sujet afin deviter lexclusion du pere tout en respectant les besoins de lenfant in cha ALLAH.

  18. Emilie Oum Kalthoum

    Assalam aleykom Nourah
    C'est à l'homme de prendre sa place de père (et à la mère de le laisser la prendre), qui est une place à part : le père n'est pas un substitut de la mère.
    J'ai allaité ma 1ère fille 2 ans. Son père ne lui a jamais donné le bain, n'a commencé à changé ses couches que récemment, à la fin de ma 2e grossesse car ma fille voulait que ce soit lui, et n'a jamais donné un biberon. Pourtant, elle est folle de son père, ma sha Allah. Parce qu'il a su prendre son rôle, sans empiéter sur le mien :)

  19. Salamo alaykom wa rahmaty Allah a tous .

    Machallah pour l'article wa jazaki Allaho kheir okhty d'avoir penser au sujet et d'avoir pris de ton temps pour le partage d'info.

    D'autre part subhana Allah le theme tombe a pic pour moi, j'ai accouché mardi dernier, dans ma maison al-hamdoli Allah qui m'a facilité se choit et tout s'est bien passé. Pour l'allaitement je pause des questions justement, J'ai eu ma 2eme princesse que j'allaite al-hamdoli Allah mais tout en allaittant ma premiere princesse agé de 11 mois mtn.
    Alors tout ce que je peux dire c que l'article est super et mon conseil, ne perdez pas confiance en vous, non non et non. C tres deficile mais je suis sincerement convaincu qu'il n'y a pas mieux qu'une mére qui voudrai le meilleur a son enfant que quelqu'un dautre dautant plus quand elle sait ce quelle veut et pk elle a fait ce choix, le tout avec l'instint maternel. Quand aux conseil de tt le monde jen ai vu de toutes les couleurs ce qui na pas manquer de me faire regretter certain choix.
    (type : La catastrophe quand on me voiyait allaiter et est enceinte , on ma meme sortie si je voulais tuer ma fille ainsi lol, sans parler que ton lait est infructif tu te fatigue pour rien.. Sa sert a rien....la grossesse affaiblit le lait tu es entrain de laisé le foetus...) bref jai tenu durement et ce parce que je nai rien trouvé comme preuve dans sunnah que c réelement nuisible.

    Ayez confiance en vous et sachez qu'il n'y a pas de bon et de mauvais lait , Allah a parfaitement fait la nature de plus c aussi un bien pour la mére aussi bien pour sa santé que pour ses asanate elle est considéré en ribate dans le sentier de Allah, alors tout benef subhana Allah. Puisse Allah faciliter a toutes , amine.
    Le lien du coup me permettera de prendre contact avec la leache ligue pour savoiir comment poursuivre au mieux lallaitement de ma grande sans privé ma derniere princesse inchalllah.

  20. Emilie Oum Kalthoum

    Assalam aleykom Oum Meriam

    Tu peux répondre aux musulmans qu'il est islamiquement autorisé d'allaiter enceinte : http://muslima-by-nature.over-blog.com/article-allaiter-lorsque-l-on-est-enceinte-avoir-des-rapports-intimes-71802044.html
    Wa Allaho a3lem

    Par contre ton 1er bébé n'a que 11 mois ??? ça veut dire qu'il avait 2 mois lorsque tu es tombée enceinte ? Tu n'as pas complété par du lait artificiel ? Je te demande ça car je suis tombé enceinte quand ma grande avait 1 an, et dès le début ma production de lait a chuté. Comme elle avait plus d'1 an il ne m'a pas semblé nécessaire de compléter, mais si elle avait été plus jeune je crois que j'aurais dû m'y résoudre...

  21. Salamo alaykom
    Okhty emilie oum kalthoum baraka Allaho fiki pour le lien que tu a mis, c'est justement ce lien lá qui m'avait aider a argumenter á l'epoque car j'avais chercher et j'etait tomber dessus de plus que ma conviction qui était la regle fiqhiya en islam tout est permis sauf cas contraire par un dalil dans la législation. Donc javais poursuivie a allaiter malgré les bon conseil de tout le monde qui se contredise et sans preuve lol.
    Pour répondre a ta question, oui en effet je suis tombé enceinte directement ma fille avait 2 mois. Pour le lait sa n'avait pas influé au debut tout se passait bien pour bébé et pour le fétus. Moi par contre de nature d'etre une grosse buveuse j'éprouvais plus le besoin de boire beaucop (c a d boire 1 L d'eau en une seule fois plusieur fois par jour 2 a 4L/jour d'eau en dehors d'autres boissons pour me rassasier sinon tjrs jai soif).
    Ma fille grandissais bien et prenais en poid en fonction de sa taille ( c a d +\- 0.5 au dessus de leur courbe de croissance qui est faite pour bébé au biberon, donc ne pas saffoler si bébé allaité est en dessous c normal), jusqu'au 4eme mois elle avait pris 120g/mois (dans la courbe elle était sur +0,2 environ) puis au mois de ramadan aussi (agé de 5,5 mois), elle avait pris 120g/mois (sur la courbe elle était a -0,5 environ, j'avais jeuné tout le mois me sentant capable de le faire alors que les jour était au debut de 20h de jeune et a la fin 19h de jeune juillet/aout. Mon lait la rassasiait apres la rupture du jeune et a sohour le matin mais des l'apres midis non, elle avait fin apres 1/2h ou 1h de la tété, alors a ces moment lá je completais avec les fruits que je mixais et les purés de legumes (commencé a lui en donné des 4 mois pour anticipé face a ramadane). Et subhana Allah des le 1er jours de al aïd al fitr j'avais ma poitrine remplis de lait.
    En fin de ramadan, la pediatre (d'origine hollandaise) que j'avais vu m'avait affolé et a criais en alarme qu'il fallait absolument lui donner des biberon 4 fois par jour .... Un entretien que j'ai pas aimé a l'ocasion, je ne voulais pas suivre ses conseills mais mon marie a vite été influencé (car présent) et ma acheter plein de lait maternisé dégouté j'ai commencé le biberon a contre coeur, ma fille trouvais cela plus facile a gurgiter elle commencais a ne plus vouloir le sein mais je n'ai pas arreté, alors j'attendais qu'elle bien faim pour qu'elle accepte le sein avant le biberon et lá d'un coup elle avait pris 1kg 250g/mois (a +0,2 environ de la courbe). Des ce moment je lui donnais que 2 biberon voir 1biberon/jour je priviligiais les dattes (ramouli entre mes doits ou mixé ) fruit et ligumes. Le mois mois oú elle avait pris 1250g je suis tombé sur une autre pediatre (dorigine africaine ou autre noir de peau) elle était super qui m'avait expliqué que ma fille grandissai bien et que je pouvai retourner au sein uniquement si je le souhaitait et que il ny avait pas de raison de saffoler meme le mois precedent ma fille étatit normal et que leur courbe était faite pour une base de reference faite pour bébé au lait en poudre et en plus pour une population néelandaise (qui sont plus grans de taille et par consequent plus lourd que les maghrebin) normal que ma fille soit en dessous de leur courbe, chacun comment il est créer, elle m'avait juste demander si ma fille était molle, triste ...(ce qui n'était pas le cas, elle était joyeuse comme bébé et depuis sa naissance toutes les pediatres qu'il ont osculté était surprise de sa force).et elle m'avait dit Les hollandais bcp parmis eux prennent des pilule pour rallentir leur croissance car trop grand de tail generalement donc ne pas comparé l'incomparable . Bref elle m'avait tres bien rassuré j'ai repris plus de confiance en moi mai javais regretté davoir entamer le biberon. Une erreur que je ne referai pas avec ma deuxieme fille bi ithni Allah.
    Pour la grossesse aucun probleme tout s'est bien passé. Juste un conseil mangez beaucoup de dattes en allaitant et durant les grossesse un conseil de notre bien Aimé, Rassolo Allah, sallah Allaho alayhi wa salam. Je mange toujours de 3 a 7 dattes habituellement ou minimum 1datte par jour pour mes grosses et allaitement avec une p.c d'huile de habate assawda wa Allaho a3lam mais al hamdoli Allah mon lait sa va , jallaite toujour les 2 princesse tout se passe bien. Wa li Allah achokr

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...