Actualités

Islam en France : après le lynchage, l’UMP passe en mode séduction

Nicolas Sarkozy





Commentaires (14)
  1. muhammad dit :

    assallame alykoum je vais etre direct mais la situation m’y oblige: aucune voix musulmanes ne doit partir chez aucun partie politique.
    je m’explique: tous les parties politiques se sont mis d’accord contre nous alors on doit se reunir contre eux,comment faire ça?en serrant nos rangs,en creant des associations musulmanes finançées par des musulmans pour regler les problemes quotidiens des musulmans(manque du nombre des mosquées,des ecoles privées,des femmes de plus en plus agressées…etc)
    Il faut arretez d’attendre quelque chose qui va venir du gouvernement ce qui va arriver dorénavant ce n’est que des lois contre l’islam et rien d’autre.
    Alors au lieu de perdre du temps a aller voter,assister a des reunions qui menent a rien,agissons sur le terrain en menant des actions pour nos freres et soeurs opprimées donnons de notre temps et argent pour soutenir la oumma,que chacun de nous fait tout ce qu’il y est possible pour faire avancer la cause musulmane meme si ce n’est qu’avec une parole.
    Wassalame alykoum wa rahmatollahi wa barrakatoh

    1. Abdel aziz dit :

      As salam aleykoum,

      Permet moi de ne pas être d’accord avec toi sur ce point akhy sache que nous avons choisi d’habiter dans ce pays alors en choisissant cela nous nous devons de participer au paysage électoral francais, et ceci passe par des représentants de plus en plus « musulmans » car meme si l’on crée toutes les associations que l’on veut certains projets (mosquées, écoles privées etc …)voire beaucoup, nécessitent l’aval de certains politiques prefets maires etc …. alors nous nous devons de faire entendre notre voix
      WaAllah ouahlem

    2. muhammad dit :

      Assalamoalikom
      Cher frère, nous n’avons pas choisi d’habiter ici, nous sommes nés et avons grandi ici par la volonté d’Allah, et l’état nous a donné automatiquement la nationalité française, nous sommes donc français!
      Nous avons décidé, par la grâce d’Allah, d’être musulmans, ce qui signifie accepter comme seules lois pour diriger notre vie le Coran et la Sunna.
      Par conséquent, tout ce qui est contraire à l’islam, nous le rejetons, nous le désavouons. Voter, c’est accepter ce système inventé par l’homme et qu’Allah n’a pas révélé.
      Tant que le vote n’est pas obligatoire, nous ne votons pas.
      Soyons actifs dans la transmition du message de l’islam et tentons d’unir la communauté.
      Depuis que les musulmans sont en france, ils n’ont cesser de voter et l’islam est de plus en plus attaqué, la preuve que le vote n’a pas été utile.
      Nous ne devons pas perdre de vue notre objectif sur terre qui est de satisfaire Allah en luttant dans son chemin tout en appliquant ses lois, le résultat appartient à Allah, S’Il veut que la France devienne islamique avec ses mosquées, alors il en sera ainsi, mais s’Il ne veut pas, alors nous espèrons qu’Il nous récompense pour être rester dans le droit chemin et qu’Il nous donne une issue ici-bas pour que nous ayons notre pays avec une communauté unie.
      Ne l’oubliez pas nous sommes français et nous avons le droit d’être différents, d’avoir nos idées qui sont celles d’Allah.
      Je comprends, mon frère, ton raisonnement et je suis persuadé que tu es de bonne intention comme tous ceux qui appelent au vote, mais prenez quand même le temps de bien réfléchir à tout ça, essayez d’imaginer ce qu’Allah pense du vote, confions nous à Allah. Wa salamoalikom

    3. Nwidia dit :

      Je dirais que agir sur le terrain serais plutôt de faire en sorte de voter SURTOUT les législatives !!!! Tous simplement car ce sont eux qui votent les lois ! C’est le vote le plus importe a mon avis … ou de créer un parti politique qui représente TOUT les citoyens français sans qu’aucune discrimination ni favoritisme !!!

    4. Boni dit :

      je suis tout à faire d’accord avec toi. il ne faut se laisser faire car nous constituons aussi une forte communauté et qu’ensemble nous arriverons

  2. Raachid dit :

    Les associations n’ont pas de légitimer sociale même dans leur propre mosquée, souvent les représentants ne sont pas représentatif. L’UMP souhaite travaillé avec un « CFCM bis dit de la base ». Les musulmans ne sont pas doute, et encore moins lorsqu’on profite d’une position dite « religieuse » ou en relation « type président d’association Musulmans etc…)
    Même si les « avantages », « petits cadeaux » viendrais embellir la forme, le fond et d’une honte et d’une humiliation pour notre communauté.
    je ne m’inagine pas une soeur française musulman mettre le nom Nicolas Sarkozy dans l’urne, sauf si elle souhaite comme ce fut le cas dans son mandat, alors j’ai déjà un slogant de campagne pour UMP :

    « Moins de Hijab, plu de Nikab pour encore moins de Hijab »

    « Moins de Jihab (pour nos sœur étudiante), plu de Nikab (espace public) pour encore moins de Hijab (privé pour les mères activité périscolaire et nounous) ».
    Moi la question que je me pose c quand est ce que les représentants musulmans auront un peu de fierté ?

  3. Abou Ibrahim dit :

    assalamou ‘alaykoum,

    Ajib, il ne faut pas se leurrer. L’opération séduction opéré par l’UMP vise à conquérir l’électorat « musulman laïque » façon Fadela Amara, Dati, Aderhaman Dahmane, Dalil Boubakeur et consort.

    Les musulmans qui prient au travail durant leur pause, portent la barbe et dont leur épouse est voilée, ceux-là l’UMP s’en cognent car trop intégristes à leur goût.

    Moi je suis pour avoir la carte d’électeur mais sans aller voter, histoire qu’ils sachent qu’il existe des musulmans français qui ne participent pas à cette mascarade.

  4. ali dit :

    Assalamou aleykoum wa rahmatoullah wa barakatouh.

    Je suis tout à fait d’accord avec Muhammad: aucune de nos voix dois aller pour aucun des partis politique, tout simplement car ALLAH ne change pas la condition d’un peuple tant que chaque personne qui la compose ne se remette en question.
    Et j’ai une proposition concrète à faire à Ajib: de la même manière que vous avez organiser un concours pour les associations musulmanes qui a connu un franc succès pourquoi pas lancer une dynamique en organisant par exemple sur votre site un concours où chacun ferait des propositions pour améliorer notre quotidien en france. Vous publierez ainsi le Top 10 des propositions les plus « ajib » et puis on verra..
    qui ne tente rien à rien!

    1. AJIB.fr dit :

      Wa aleykoum salam Wa rahmatoullahi Wa barakatouh

      Alors là, excellente idée !!

    2. Abdel aziz dit :

      As salama aleykoum

      Pas d’accord pour ne pas aller voter (pour les memes raisons évoquées ci dessus)

      D’accord pour le concours 😉

  5. Sam dit :

    Mobilisons nous contre ce genre de propositions, des manigance bien-sûr inapparente dans les médias. Ils nous prennent vraiment pour des cons

  6. salah dit :

    salem, français à part entière, musulman par dessus tous.
    honte au béni-oui-oui qui nous représente qui dil la oumma pour plaire à sarko ou à la gauche.perso j’irais votez avec mon bulletin celui contre l’islamophobie pas une voix ne doit manqué.

    1. zak dit :

      C’est un combat perdu d’avance,tous les partis de gauche comme de droite sont islamophobes,le « choix » se résume pour ceux qui s’imaginent que leur vote à une quelconque importance;à chercher les « positions politiques » les moins islamophobes.

  7. muhammad dit :

    assalame alykoum ,voici quelque explication du point de vue de l’islam sur La démocratie:

    La démocratie signifie : La loi du peuple, la souveraineté du peuple. L’islam dit : La souveraineté n’appartient qu’à Allah, et la loi n’est que celle d’Allah : « Le jugement n’appartient qu’à Allah, Il a ordonné que vous n’adoriez que Lui » sourate 12 verset 40, et Allah dit « Il (Allah) n’associe personne à Son jugement » sourate 18 verset 26.

    De ce faite, la démocratie est l’un des plus grands Tâghoût de la terre, toute loi contraire à celle de l’islam est un Tâghoût, et de ce faite il est obligatoire de la désavouer pour être musulman : celui qui ne la désavoue pas n’est pas musulman
    L’unique fait de participer à la démocratie est une satisfaction de la loi du Tâghoût, car la démocratie n’est autre que la loi du Tâghoût, donc celui qui participe aux élections est satisfait de la démocratie, et plus même : il donne son soutien à celui qui adhère au jugement du Tâghoût. En effet, cette personne pour qui il vote, s’est autoproclamer législateur, et toi tu lui donnes ton accord pour qu’il accède à cela et pour qu’il légifère, lorsque tu votes pour lui.

    Si, à l’époque du prophète salla llahou ‘alayhi wa sallam, les mécréants s’étaient réunis et dirent : nous allons faire des élections pour choisir un nombre de gens qui deviendrons les supporteurs des idoles, et demandent à tout les habitants de la Mecque de voter, est ce que celui qui donne son vote est mécréant ou pas ? Et si un des musulmans avait dit « Je veux donner mon vote à ces souteneurs de faux dieux pour diminuer l’oppression des mécréants » est il mécréant ou non ? Serait il excusé pour un tel prétexte ?

    Donner son vote à un mécréant pour qu’il accède au pouvoir, c’est une manière d’accepter l’alliance avec le mécréant, et en être satisfait, et ceci est avoir foi au Tâghoût.

    Voter pour un mécréant n’est autre qu’être d’accord de s’allier avec le mécréant, car lorsque tu votes pour lui, c’est pour qu’il te gouverne afin de diminuer la peine des musulmans, le moyens utilisé est « Qu’il gouverne » et le faite d’être d’accord qu’un homme gouverne par autre que la loi d’Allah est une mécréance majeure qui expulse de la religion. Tu veux donc atteindre un objectif au moyen de la mécréance, à savoir ici : l’alliance et le soutien d’un mécréant. Et le simple faite de participer aux élections est déjà en soit une mécréance, et celui qui le fait est satisfait de pratiquer la démocratie, or la démocratie est un Tâghoût qu’Allah a ordonner de désavouer.

    Lorsqu’on prête serment d’allégeance à un gouverneur musulman, cela montre qu’on est satisfait de lui et qu’on le considère musulman, alors de la même manière : voter pour un mécréant n’est autre que lui faire allégeance et d’être satisfait de lui, et lui accorder le gouvernement.

    Et le problème n’a aucun rapport avec le fait de savoir s’il va oui ou non accéder au pouvoir lorsque tu votes pour lui ou non, car il se peut très bien qu’il ne soit pas élu. Le réel problème, c’est que tu acceptes d’accorder à un mécréant de gouverner, comment peux tu accepter cela alors que tu sais qu’il est mécréant ?

    Quant à celui qui prétend ne pas être satisfait de celui pour qui il vote, mais fait cela pour choisir le moindre mal : oui, il est possible que le faite de voter pour lui puisse avoir des conséquences avantageuses, mais uniquement après avoir commis de la mécréance pour y parvenir, et c’est un acceptant le jugement d’un mécréant. Dès lors, le mal le moins pire sera ici de la mécréance, or il n’est pas permis de tomber dans la mécréance sans y être contraint. Donc, lorsque le moindre mal est de la mécréance, alors le pire mal n’est autre qu’une mécréance encore pire.

    Si vraiment il détestait que ce Tâghoût gouverne, pourquoi vote t’il pour lui et lui donne t’il le gouvernement ? S’il se désavouait de lui, pourquoi lui donne t’il son soutien par le billet du vote ? Ceci contredit complètement le désaveu du Tâghoût ! C’est même la plus grande manière de s’allier à lui ! Il tombe donc dans la mécréance en pensant qu’il pourra par là réaliser certains avantages.

    Si, dans un pays musulmans, nous ne faisions pas allégeance au gouverneur cela prouverais que nous ne croyons pas en la validité de son gouvernement et de ce gouverneur, et si nous lui faisons allégeance cela prouvera que nous croyons en la validité de son gouvernement. Or, voter pour un Tâghoût n’est autre qu’avoir foi en lui et en son gouvernement, et il ne fait aucun doute que c’est une sorte d’allégeance, et la preuve de cela c’est que les avantages qui découlent résultent de son allégeance.

    Donc, lorsqu’il prétend détester celui pour qui il vote et qu’il le désavoue, cela n’est pas pris en considération à partir du moment où il lui montre son soutien.

    Il n’y a aucune excuse d’erreur d’appréciation ou d’ignorance dans cela, car cela annule totalement le fondement de la religion : s’il détestait vraiment ce Tâghoût pour qui il vote, et s’il le désavouait vraiment, il ne se serait jamais permis de lui accorder son vote.

    Quant à ceux qui prétendent ne pas être satisfait de ceux pour qui ils votent, qu’ils n’ont aucune satisfaction de cela dans leur cœur, nous ne pouvons en aucun cas le savoir. La parole et l’acte sont ce qui nous prouvent la satisfaction de son cœur, ce pourquoi lorsqu’une personne donne allégeance à un gouverneur musulman tout en n’étant pas satisfait de cela dans son cœur, eh bien nous ne pourrons pas savoir ce qu’il pense dans son cœur et nous baserons sur son allégeance extérieure, et c’est la même chose pour celui qui vote pour un Tâghoût, même s’il prétend qu’il le déteste dans son cœur : la satisfaction se fait par le cœur, la parole ou l’acte.

    Toute personne qui fait un acte sans y être ni contraint ni forcé, il a forcément été d’accord de le faire et en est obligatoirement satisfait. Il est impossible qu’il soit mécréant uniquement en l’apparence tout en restant croyant dans son cœur, car la mécréance peut soit arriver par un acte, une parole ou dans le cœur, et celui qui fait de la mécréance de sa langue ou de ses actes sans y être contraint, est forcément satisfait de cela et est mécréant. On ne peut contraindre quelqu’un dans sa croyance et sa volonté, la contrainte ne peut être faite que sur la parole et l’acte, or celui qui vote n’y est pas contraint, on ne le contraint ni à parler ni à agir, mais il est au contraire d’accord de voter et l’a fait par erreur d’appréciation, et cela ne l’excuse pas.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *