Actualités

Tunisie : fermeture des sites pornographiques






Commentaires (16)
  1. Al-Kanz dit :

    as-salâmu ‘alaykum

    Cette décision ne devrait pas plaire à tout le monde.

  2. Abu taymiyya dit :

    Assalam alayka!

    Al kanz, quelques soient les décisions prisent il y aura tjrs des mécontents et une fois n’est pas coutume les égarés et pervers en seront pour leurs frais. Al hamdulilah on avance ds le bon sens et vers la bonne voie, Wa salam alaykum!

  3. Luc DAVIN dit :

    C’est effectivement une excellente nouvelle …

    1. sofiane dit :

      pourquoi Luc, c’est une bonne nouvelle

    2. Luc DAVIN dit :

      Je pense que la pornographie n’apporte rien suceptible d’aider une société à grandir et à se développer. Je pense au contraire qu’elle porte en elle un danger de dépravation des moeurs. Interdire les sites pornographiques m’apparaît donc aller dans le sens d’une protection des moeurs sociales, et notamment des moeurs des plus jeunes. Voilà pourquoi la décision des autorités tunisiennes m’apparaît juste, saine et bonne.

  4. cheriti dit :

    salamaleikoum

    inc’ALLAH que ces sites pornos soit censurés par internet.
    la démocratie c’est du travail,du logement pour tous mais c’ est aussi
    de préserver sa dignité,sa pudeur et combattre ses passions.
    le prochain gouvernement doit aussi parasiter les frequences perverses qui
    passent par les paraboles.amine.

  5. Adlane dit :

    C’est une bonne chose, et c’est tant mieux.
    Mais si on creuse un peu, cela ressemble étrangement à un ensemble de manœuvres politiques dans le but de freiner la montée des partis musulmans, notamment Ennahda.

    On sait bien que la meilleure façon d’empêcher des formations musulmanes de gagner au mois d’octobre prochain est de leur couper l’herbe sous le pied à coup de micro-réformes pour satisfaire la population.
    Car il faut bien le dire, la valeur d’une réforme d’interdiction de sites X (qui n’est d’ailleurs pas vraiment une réforme puisque c’était déjà le cas auparavant) à côté du « risque » de voir émerger un état musulman qui déboulonnerait les fondements pervers du pays (usure bancaire, corruption, lutte contre l’alcool, la drogue etc…) n’est pas comparable.

    Vous en pensez quoi ?

  6. Sofiane L. dit :

    Et dis : « La Vérité (l’Islam) est venue et l’Erreur a disparu. Car l’Erreur est destinée à disparaître ». (Sourate 17, Verset 81)

  7. Joyem dit :

    Bismillâh.
    As Salamou Alaykoum wa rahmatoulâhi wa barakatouhou.
    Je rêve, ils ont reouvert les sites pornos pour que les tunisiens cessent de manifester? j’hésite entre me moqué en éclatant de rire 😀 et être tres triste pour la Ummah.
    Bref peut être qu’un jour, la démocratie redeviendra un danger au profil de la loi divine pour la Tunisie (Faut que les musulmans trouvent une terre pour vivre, on ne va pas attendre encore un nouveau 1 siècle de plus quand même 🙂

  8. rachid dit :

    salam o alikom wa rahmato Allah y wabarakatoh.

    El hamdoulilah pour nos frères et sœurs qu’Allah leur donne patience,victoire ! les protège des radou Allah!! bon ramadan a tous les muslim que le très haut nous accord nos douha , salât,zakat,siame.. oublions pas les douha multiplions les durant ce mois bénis… amine

  9. Nidal dit :

    « Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant qu’ils ne changent pas ce qui est en eux-mêmes. » (Ar-Ra’d : 11)

    Donc c’est un bon début!

  10. kolla mohamed dit :

    c est une bonne chose;qui croyait que la tunisie va devenir comme ca ina li ellah fi chounihi ahwal

  11. Leila dit :

    La censure des sites pornos une bonne nouvelle ?
    La Tunisie est un pays LAIQUE, dans lequel chacun est libre de ses actes et de ses choix religieux. Il n’y a pas que des musulmans en Tunisie, loin de là. Je trouve ça bas.
    Si les tunisiens se sont révoltés c’était justement pour jouir d’une liberté totale de leur vie, et surement pas pour se voir censuré les sites pornographique. Les musulmans tunisien n’ont qu’à se tenir loin de ces sites tout simplement, si ça ne leur plaît pas.

    1. Luc DAVIN dit :

      Les convictions religieuses ne constituent pas, selon moi, le seul critère à prendre en compte; l’intérêt moral de tout une société constitue un point d’intérêt ne pouvant être ignoré des autorités civiles. Et sur ce plan, je ne peux imaginer comment l’existence des sites pornographique puisse être regardée comme prenant part à l’intérêt d’une nation. Que des adultes consentant aient envie de s’envoyer en l’air, je peux le comprendre, et leur liberté doit certes être préservée, mais en dehors d’un outil tel qu’internet, qui peut être très facilement accessible à d’autres mains que des mains adultes. Je persiste donc dans mon opinion.

  12. Adlane dit :

    @leila

    Un gouvernement, ou instance dirigeante d’un état a aussi un rôle de garant de la moralité et des bonnes mœurs. Il faut que tu le saches. En France, par exemple, on ne légalise pas l’acces à certains produits ou à certaines pour des questions de préservation morale et sanitaire.
    Et ce qui définit le cadre de ce qui est moral ou immoral c’est, entre autres, les références éthiques et religieuses communes aux membres de la société.
    Or, la Tunisie est un pays musulman, dans le sens ou les membres qui la composé sont musulmans.
    Donc, oui, il est normal et même bon que les sites de ce genre soient censurés ou au moins restreints, pour éviter une dépravation de la société.

    La laïcité n’a strictement rien à voir ici.

  13. saby dit :

    salem , cette décision est plus que sage si elle est faites.Voilà une nouvelle qui devrait plaire aux feministes tunisiennes mais elles n’ont ke faire de la dingité de la femme ce qui les intéresse c de crtitiké l’Islam et la laïcité d’une façon bornée.Toute à fait daccord avec Luc c’est une décision qui protége les moeurs, meme en Amérique g vu une émission dans laquelle les us sont contre la pornographie , donc pays arabes musulmans un peu de dignité !!!!

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *