Actualités

Etats-Unis : le pasteur Terry Jones brûle encore des Corans, le Pentagone s’inquiète






Commentaires (6)
  1. Nasser dit :

    Qatallahu Llah.

  2. Abouibrahim dit :

    Vous devriez meme pas rapporter ce genre d’info, a part lui faire de la publicité je ne vois pas ou est l’intérêt .

  3. Mounia dit :

    En tant que musulmane , je n’ai aucun problème a ce qu’ils brulent les Coran. On le sait tous, lorsque nous voulons nous « débarasser » d’un objet dans lequel figure le nom d’Allah, nous nous devons de le brûler pour ne pas que cela se retrouve mélangé avec des ordures. Grand bien leur fasse de bruler notre livre Sacré, tant qu’ils ne les souillent pas avec leur déchets

  4. néema dit :

    Sallam alaykoum,
    décidément c’est du réchauffé sensé faire monter l’audimat mais franchement peut importe ce qu’il fait ,il est inintéressant pff pathétique.
    De plus ,en islam le Qur’an n’est pas sacré ou saint (quduss) mais al karim (généreux)si je ne me trompe pas?C’est un pauvre type ne lui faites pas de pub c’est ce qu’il attend.

  5. une soeur dit :

    salam alaykum

    il ne fait que confirmer son kufr ce kafir, ce sont des kouffars il ne faut pas s’étonner qu’ils font des choses pareils ALlah nous a prevenu dans le coran et comme l’a souligné une soeur tant qu’ils les brulent il n’y a aucun problème puisque quand un moushaaf commence à devenir usé et plus utilisable on les brule aussi

  6. Mohamed dit :

    Il est entrain de se brûler lui même sans qu’il le sache, nous nous rencontrerons tous le jour du jugement ou seule la Parole de Dieu dominera est le verrons en enfer de nos propre yeux pour l’éternité. Cela montre sa faiblesse envers se qu’il ne peut pratiquer ou prendre en considération comme principe de base pour sa vie, car devenir musulman n’est pas donner à tout le monde sauf pour ceux que Dieu veux bénir, par contre lui il est déjà bannit sur terre sans qu’il se rendre compte…. Suivant sans histoire qu’il ne sortira pas de cette terre sans avoir payer la méchanceté ces actes… à Suivre

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *