facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Soprano, confidences Islam et pudeur

1 642 vues

img_1
Le chanteur, de son vrai nom Saïd M'Roumbaba, s’est confié cette semaine  sur son rapport à la religion et à l'islam.

C’est le plus gros vendeur de billets actuellement en France

Musulman depuis toujours, Soprano n’est pas du genre à afficher sur scène sa foi et sa pratique religieuse à ses nombreux fans. C’est une foi qu’il préfère ne pas exposer et la vivre dans son intimité.

Cependant l’artiste marseillais ne cache pas qu’elle a une place majeure dans sa vie :

« La religion est ma colonne vertébrale. Elle me maintient en équilibre. L’Islam, avant de fixer des interdits, invite à faire le bien. »

Il préfère de loin s'effacer derrière ses chansons et ses actions: "Mon comportement parle pour moi. 'Ne fais pas aux autres, ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse', me répétait ma mère. J'applique ce principe."

L’Islam, un sujet qui fait l’objet de nombreuses polémiques.

Le rappeur parle ensuite du fait qu’il n’exhibe pas sa religion musulmane du fait de sa complexité : « Comme sur la famille ou la politique, je ne m’exprime pas sur ce sujet sur les réseaux sociaux, où il n’y a aucune place pour la complexité. ».

C’est donc pour toutes ses raisons que Soprano préfère rester discret sur sa pratique religieuse.

Un profond regret sur les amalgames liés à l’Islam

Il y a plusieurs années, Soprano parlait de sa religion musulmane. Une religion qui lui a permis de « se calmer et aimer les gens ». Toutefois, il regrette que des personnes mal intentionnées se soient servies de ce courant pour faire du mal et tuer des personnes.

 « Pour moi, c’est quelque chose de spirituel, qui m’apaise, me maintient dans le positif. J’ai grandi en gardant en tête que le juif est mon frère, comme le bouddhiste, le chrétien et le laïc. Mais alors qu’avant, le mot Allah m’évoquait l’amour des gens, le rêve, la construction, l’élévation, les attentats ont tout brisé. »

 « Aujourd’hui, quand j’entends Allah, j’entends Kalach, sang, morts, et ça me fait mal. Mes parents qui sont très pieux ont aussi été les premiers à pleurer face aux attentats terroristes. »

Soprano nous invite par ses paroles pleines de sagesse à faire preuve de patience et de recul par rapport aux événements conjoncturels et qui nuisent à l’image de l’Islam

Il nous invite à avoir un comportement exemplaire et digne et ce quelque soit les situations qui se présentent à nous.

Le Prophète (SAW) a dit : « Je n’ai été envoyé que pour parfaire les comportements. »

Hadith rapporté par Al-Bukhari dans « Al-adab Al-mufrad » (273) et Ahmad Ibn Hanbal dans le Musnad (2/381).

Dieu a fait parvenir aux hommes par le biais de Ses Envoyés, le message de l’Islam qui a été descendu pour éduquer et réformer les hommes, réveiller les âmes à Sa présence, et les inciter à se rapprocher de la perfection.

Un rapprochement de cette perfection qui doit passer inéluctablement par une quête de réforme, une réforme du coeur et du comportement.

Avant toute chose à l’égard de Dieu, puis à l’égard de toutes les créatures de Dieu et à la création dans sa globalité.

En effet, le musulman se doit d’accomplir les actes rituels obligatoires (la prière, le jeûne …), mais il lui est recommandé de faire des efforts en vue de l’amélioration de sa personnalité et de ses agissements, de ses rapports aux autres, en privilégiant les comportements sincères, droits, nobles, intègres et désintéressés, afin de parvenir à sublimer son âme en se rapprochant doucement mais surement de ce que Dieu aime.

C’est toute la différence entre la pratique verticale et la pratique horizontale qui sont à la fois liées et dissociées. Un concept qui fera prochainement l’objet d’un article sur Ajib.fr incha Allah.

NB : Il ne fait nul doute qu'Islam et show-biz ne font pas bon ménage et Ajib.fr se garde évidemment de faire la promotion des chanteurs musiciens et autres, fussent ils engagés ou fièrement musulmans. Cependant et sans chercher à juger qui que ce soit nous invoquons la guidée pour tous les artistes du star-system et pour nous mêmes.
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...