Actualités

Quand les manuels scolaires véhiculent des préjugés sur l’Islam






Commentaires (3)
  1. oum Amira dit :

    Salam aleikoum.
    Déjà cet ethnocentrisme se retrouve envers tous les peuples non européens, et non issus de l’europe.
    Les peuples ayant un mode de vie différent sont considérés comme des sauvages qui ne sont pas civilisés (par exemple les indiens d’Amérique, les authoctones d’Australie,les indiens d’Amazonie, certaines tribus d’Afrique), et je crois qu’à ce sujet, les musulmans ne sont pas considérés comme les « moins » civilisés.

    Je souhaite aussi réagir sur cette phrase de votre article :
    « Voici ce que l’on apprend à nos chers bambins, qui passent tout de même la majeure partie de leur temps à l’école de la République. »
    Nous sommes responsables de nos enfants et de leur éducations. Dans l’école de la République, c’est dès la maternelle qu’on essaie de détourner nos enfants de l’Islam, il y a la mixité, la musique, la danse, les fêtes chrétiennes et païennes… Ensuite en primaire ça continue, on leur enseigne les valeurs de la République, la laïcité à la française, l’histoire vu par les historiens français.
    Au collège il y a toujours la mixité, mais là l’affaire est plus grave, car les élèves sont des jeunes gens, il y a toujours l’apprentissage des valeurs de la République, nos filles devraient se rendrent au collège dévoilées ?! Quelle humiliation pour nos petites soeurs. Nos enfants devraient accepter de la viande de bêtes non sacrifiées dans leur assiette à la cantine ? Soubhan Allah ! Ce n’est pas les musulmans qui ne s’intègrent pas, c’est la République qui ne veut pas nous intégrer, et ce à partir de la maternelle.
    Allons nous laisser l’éducation de nos enfants, qui sont un dépôt d’Allah, à des mécréants ?
    Il existe des alternatives el hamdouLillah, ce n’est pas la scolarisation qui est obligatoire en France, mais l’instruction, à partir de 6 ans.
    Prenons soin de nos enfants et de l’éducation qu’on leur donne, nous seront interrogés là dessus.
    Qu’Allah nous facilite l’éducation de nos enfants.

  2. Sarah Louisa dit :

    Salam alaykum

    « Les concepteurs des manuels affirment à l’unisson que l’Islam est incompatible avec la modernisation occidentale, notamment avec la mondialisation et les nouvelles technologies. Or, par exemple, il n’y a qu’à voir comment les révolutionnaires du printemps arabe ont pu trouvés dans internet, un moyen d’informer le monde. »

    Quel rapport entre l’islam et les révolutionnaires du printemps arabe?

    1. Oum Maryam dit :

      Assalamu alaykum wa rahmatulah wa barakatuh

      Le rapport ici ma soeur, est que les concepteurs occidentaux des manuels font un amalgame entre Islam et Arabe (ou immigrés maghrébins), et chez ces derniers il ne peut y avoir modernité selon eux, car l’Islam (puisqu’ils considèrent que tout arabe est musulman) tire l’individu vers l’archaïsme, et se montre incompatible avec cette fameuse modernité.

      Or lors du printemps arabe justement, où la majorité des révolutionnaires s’affilient à l’Islam, on a pu voir à quel point, ceux qui transmettaient l’info sur le vif, utilisaient les nouvelles technologies à savoir internet, les réseaux sociaux etc.

      Si je dois dire autrement, ces concepteurs se trompent clairement en soutenant que l’Islam est incompatible avec le monde moderne. Et le printemps arabe m’a paru être ici un exemple concret, pour montrer combien ces musulmans arabes ont su utiliser internet (pour les concepteurs ils sont censés être arriérés) et ont su se servir de cet outil technologique (symbole d’une modernité) pour se relier au monde.

      J’espère avoir été claire bi idhni lah.

      Barak Allahou fiki pour ton commentaire.

      Wassalamu alaykum

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *