facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Rappels

Le Savoir et La Science en Islam :

1 814 vues

Le Savoir et La Science en Islam :

Abou Darda (qu’Allah l’agrée) rapporte avoir entendu Le prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire : « Celui qui entreprend un chemin par lequel il recherche la science religieuse Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis. Certes les anges déploient leurs ailes par agrément pour le chercheur de science. Certes tous ceux qui habitent dans les cieux et la terre, même les poissons dans la profondeur des eaux, demandent pardon pour le savant. La valeur du savant par rapport à l’adorateur est comme la lune par rapport aux autres étoiles. Et certes les savants sont les héritiers des prophètes, et les prophètes n’ont laissé en héritage ni dinar ni dirham mais la science, celui qui la prend aura certes pris la part complète ».(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°3641)

La notion du savoir en Islam

En tant que musulman, nous avons conscience que l’Islam est la religion du savoir, par ailleurs le Coran ordonne la lecture, l’une des clés des connaissances. «Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé l’homme d’une adhérence. Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble, qui a enseigné par la plume (le calame), a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. » (Coran 96 :1-5).

Allah nous a mis en garde contre les termes et propos non fondés sur des connaissances. Dans la Sourate 17, verset 36, Allah dit : « Et ne poursuis pas ce dont tu n’as aucune connaissance. L’ouïe, la vue et le cœur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé ». (Coran, 17 :36).

Afin de nous aider dans cette tâche, Allah a demandé le témoignage des Oulémas sur son unicité, car la connaissance d’Allah et sa crainte passe par la connaissance de ses signes et de ses créatures, un rôle qui incombe aux Oulémas entre autres.

Allah leur rend hommage dans la Sourate 35, verset 28 : « Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. » (Coran, 35 :28).

Si nous avons a priori la possibilité d’acquérir le savoir, il paraît évident que les ulémas, les savants de l’Islam occupent une place qui les place au-dessus de tous les autres. Le Très Haut « Dis : « Sont- ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? Seuls les doués d’intelligence se rappellent». (Coran, 39 : 9).

Cependant l’Islam nous exhorte à accroître notre savoir, le Messager d’Allah (sallAllahou ’alayhi wa salam) en a fait une obligation individuelle. Il a expliqué le mérite du savant par rapport à celui du dévot est comme la lune comparée aux autres astres.
Ceux qui font du savoir un objectif à atteindre sont chanceux, car comme l’a dit notre Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam), la recherche du savoir balise la voie vers le paradis. Il a dit à ce propos : « Quiconque s’engage dans la voie de la recherche du savoir, Allah l’engage facilement dans la voie du paradis. » (Rapporté par Boukhari, livre du savoir, 10).

La science dans l’Islam

Le Saint Coran a révélé d’innombrables vérités scientifiques, qui poussent chaque musulman à élargir ses connaissances afin de faire de nouvelles découvertes pour donner un sens à notre humanité.

Les miracles scientifiques  dans le Coran sont une source d’inspiration pour promouvoir la recherche scientifique comme :

  • La Création de l’univers: « Créateur des cieux et de la terre. Comment aurait-Il un enfant, quand Il n’a pas de compagne? C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient. » (Coran 6/101) ;
  • L’expansion de l’univers: « Le ciel, Nous l’avons construit par Notre puissance: et Nous l’étendons [constamment] dans l’immensité.» (Coran 51/47) ;
  • La séparation des cieux et de la Terre: « Ceux qui ont mécru, n’ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Ensuite Nous les avons séparés et faits de l’eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ?» (Coran 21/30) ;
  • Les orbites: « Et c’est Lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune; chacun voguant dans une orbite. » (Coran 21/33) ;
  • La rondeur de la Terre: « Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit, et Il a assujetti le soleil et la lune à poursuivre chacun sa course pour un terme fixé. C’est bien Lui le Puissant, le Grand Pardonneur!» (Coran 39/5) ;
  • Les sept cieux: « Il S’est ensuite adressé au ciel qui était alors fumée et lui dit, ainsi qu’à la terre: « Venez tous deux, bon gré, mal gré ». Tous deux dirent: « Nous venons obéissants ». « Il décréta d’en faire sept cieux en deux jours et révéla à chaque ciel sa fonction. Et Nous avons décoré le ciel le plus proche de lampes [étoiles] et l’avons protégé. Tel est l’Ordre établi par le Puissant, l’Omniscient.» (Coran 41/ 11 et 12).

Comme il est inscrit dans la sourate Al ‘Alaq (l’Adhérence) Sourate 96, Allah (soubhanou wa ta’ala) nous incite à rechercher et se focaliser sur la science (talab al ‘ilm). « Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé, qui a créé l’homme d’une adhérence. »

De plus, le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) encourageait l’apprentissage des sciences qu’il considérait comme une vertu inégalable: « Ô Abu Dharr, que tu partes et que tu apprennes un verset du livre d’Allah est préférable pour toi que de prier cent raka’a, et que tu partes et que tu apprennes une porte de science, que l’on applique ou pas, est préférable pour toi à ce que tu pries mille rak’a. » (Rapporté par l’imam Ahmad et Ibn Maja, que Dieu les agrée).

Allah (soubhanou wa ta’ala) a réservé de nombreuses rétributions pour ceux qui accomplissent l’effort scientifique: Le Prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:

« On a évoqué devant l’Envoyé d’Allah le cas de deux hommes : l’un est un dévot et l’autre est un savant. L’Envoyé a dit : Le mérite du savant sur le dévot est semblable au mien sur le plus proche d’entre vous. Ensuite, l’Envoyé d’Allah a ajouté : Allah et Ses anges ainsi que les habitants des cieux et de la terre et même la fourmi dans sa fourmilière et le poisson prient sur ceux qui initient les gens au bien. » (rapporté par Al Tirmidhi, qu’Allah l’agrée).

Allah (soubhanou wa ta’ala) insiste également sur l’importance de la transmission du savoir qui permet aux hommes d’évoluer et de mieux comprendre le fonctionnement de tout ce qui les entourent: « …Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. Allah est, certes, Puissant et Pardonneur. » (Coran 35/28).

D’autre part, on peut voir qu’aujourd’hui la science explique les bienfaits de certains actes dictés par notre Créateur. Les découvertes scientifiques ont mis en lumière les bienfaits physiques et moraux à tirer des prosternations pendant la prière, le jeûne ou de certains gestes transmis par le prophète Muhammad (sallAllahou ‘alayhi wa salam) par le biais de la sunna (ne pas boire d’une seule gorgée mais plutôt en trois fois, s’allonger sur le côté droit, manger du miel et des dattes, etc.)

Apprendre la science est une obligation

Dans la vie, qui est très courte, il y a deux assises et il n’y en a pas de troisième : une assise pour chercher la religion et une assise pour chercher la subsistance. Les autres ne sont qu’une perte de temps.

Allah est savant et Il aime être adoré avec la science et non avec l’ignorance. Avec la science, on distingue le licite (halal) de l’illicite (haram) et on sépare le vrai du faux. Par conséquent, nous devons apprendre à adorer Allah tout au long de notre vie car c’est une obligation pour nous.

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) s’est exprimé dans ce sens dans le Hadith suivant : D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Apprendre la science est une obligation pour chaque musulman ».

La Mahajja Al Bayda (La voie claire)

D’après Al ‘Irbad Ibn Sariya (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: «Je vous ai laissé sur la Mahajja Al Bayda (La voie claire), sa nuit est aussi claire que le jour» Rapporté par Ibn Mâjah dans son introduction (43) et Ahmad (4/126).

D’après ‘Amr Ibn Moura Al Jouhni (qu’Allah l’agrée), un homme est venu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: J’ai attesté qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée si ce n’est Allah et que tu es le Messager d’Allah, j’ai prié les cinq (prières obligatoires), j’ai donné la zakat sur mon argent et j’ai jeûné le ramadan. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit alors: « Celui qui meurt sur cela sera avec les prophètes, les véridiques et les martyrs le jour de la résurrection comme cela; et il a rassemblé ses deux doigts (1); tant qu’il ne s’est pas mal comporté avec ses parents ». (Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2515)

(1) C’est à dire que le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a serré deux de ses doigts pour montrer la proximité qu’il y aura le jour de la résurrection entre la personne qui meurt dans la situation décrite dans le hadith et les prophètes, les véridiques et les martyrs.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir des...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

Comme pour chaque effort, la récompense de salat Jumu’a est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur des jours...

Gélatine de porc Islam

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...