facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Nîmes : Rebondissement dans l'affaire de la Mosquée datant du VIIIe siècle

2 046 vues

img_1

L'âge d'or islamique a marqué l'Histoire de son empreinte et la France garde encore les stigmates de la civilisation arabo-musulmane dans ses gênes.

Un édifice d'inspiration mauresque a été découvert à Nîmes non loin du Mont-Duplan. Une ancienne mosquée datant du VIIIe siècle avec des inscriptions en Arabe des versets du Coran risque la démolition pour être remplacée par une résidence avec piscine.

L'avocate nîmoise, maître Khadija Aoudia qui a été saisie de l'affaire s'est empressée d'en faire part aux médias avant qu'il ne soit trop tard.

Me Aoudia a ainsi fait savoir : « Le vendredi 1er juin 2018, j'étais saisie de faits alarmistes nécessitant des investigations sérieuses et sereines : la clinique du Mont Duplan aurait cédé à un promoteur immobilier, Cogedim, un bien immobilier sur lequel aurait été édifiée une mosquée datant du VIIIe siècle. Cette ancienne mosquée serait menacée de destruction au profit de la construction d'une résidence avec piscine ».

La présence d'un minaret et de portes de type mauresques portant des inscriptions des versets du Coran en Arabe prouvait qu'il s'agissait bien d'une ancienne mosquée.

Cependant, l'avocate s'étonne qu'il n'existe aucune trace de cette construction même dans les registres du Conseil français du culte musulman.

Mais au lendemain de l'émoi suscité par cette découverte étonnante et de son risque de démolition, la réalité est tout autre. Le “patrimoine national” n'a rien d'historique.

Face au tollé provoqué par ce scoop, une famille nîmoise rétablit la vérité.

De mosquée il n'est nullement question, puisque l'édifice n'est rien d'autre qu'une simple maison familiale construite au début du XXe siècle par Louis Baillet, conseiller municipal et vigneron.

« Reconnaissant que l'édifice construit par ses arrière-grands-parents peut ressembler de près ou de loin à un “lieu historique”, le propriétaire évoque surtout “un bien de famille, construit au début du siècle baptisé “Le Minaret”” qui appartenait jusque-là à Denis Reynaud, petit-fils du fondateur de la Clinique du Mont-Duplan, le docteur Louis Baillet. Une histoire de famille on vous dit… », pouvait-on lire dans un journal local.

Me Khadija Aoudia a déclaré suite à ces révélations :

« Je ne doute pas que l'immeuble dont il s'agit ait été la propriété de personnes physiques durant ce dernier siècle, le registre cadastral en atteste. Je ne peux que constater que cette grande Dame qui n'était pas de confession musulmane, était très sensible à l'architecture des mosquées du Xe siècle et qu'elle était singulièrement attachée au premier pilier de l'islam pour reproduire en arabe les versets 163 et 255 de la sourate El Bacara sur ses portes, au point qu'elle s'en inspirait pour construire sa demeure à l'identique des moquées de cette époque ».


Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...