Actualités

Les musulmans à l’épreuve du réchauffement climatique

Sommet de Durban





Commentaires (10)
  1. Mourad dit :

    Assalam alékom

    Ce sujet sur le réchauffement climatique n’est pas si simple et clair. De nombreux scientifiques remettant en cause la théorie de la cause du CO2 n’ont pas accès aux médias.
    Quelques liens pour voir incha Allah
    http://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique
    http://www.dailymotion.com/video/x21zq2_partie-1-arnaque-du-rechauffement-c_news
    http://www.polemia.com/article.php?id=1405

  2. muslimgalerie dit :

    salam ‘aleykoum mes frères et soeurs,

    Je plussoie cet article, car nous sommes (musulmans et non musulmans) au tournant d’une page de l’histoire de la planete Terre, vous savez, cette planète qu’Allah a harmonieusement façonné, et dont Il est le Seul à détenir les secrets.

    Avis à ceux qui se délassent dans les plaisirs mondains, à coups de pétro-dollars, et autres futilités énergétiques, sans penser une seule fois à leurs compagnons de droite qui ont trop d’honneur pour tendre la main: pensiez-vous que conquérir d’autres planètes vous sauvera du décret d’Allah ?

    Allah est certes capables de choses dont l’idée ne nous passerait même pas par la tête,et la création de la Terre ne Lui pose aucune difficulté. S’Il le désire, Il l’a rendrait à son état original.

    Ce qu’il faut impérativement comprendre, c’est que nous ne sommes crées que pour une seule chose: adorer Allah, l’Unique sans associé. S’il y avait qu’une seule chose sur laquelle nous devrions nous réunir, c’est bien le retour à un monothéisme pur.

    Le climat est tel qu’Allah a décrété qu’il soit. Que cela ne nous éloigne pas du but premier de ce dépôt…

  3. amine dit :

    Pour ceux qui s’y intéressent googlez « climategate ». Pour savoir que cette théorie de réchauffement est complétement bidon et que c’est un attrape nigaud pour amasser du fric par les taxes au CO2.
    Ce qui est sûr c’est qu’il y aura un changement climatique mais l’homme n’y est surement pour rien.
    Pour preuve les hadiths du Prophète sws parle du retour de l’eau et la verdure à la péninsule arabique comme ce fut le cas il y a des milliers et milliers d’années auparavant.

    wassalam

  4. Har dit :

    Salam aleykoum,

    « A l’heure du village mondialisé, il leur appartient d’interpeller leurs coreligionnaires dans le monde sur l’importance d’une mobilisation plus affirmée dans un domaine qui mérite de conjuguer les efforts de toutes les composantes de la famille humaine. »

    Interpeller ne suffira pas à mon avis. Il faut être force de proposition et investir dans ces pays et les nôtres inchallah dans des activités respectueuses de l’environnement.

    Wa aleykoum salam.

  5. mehdi dit :

    Salam wahleikoum,

    Je respecte et je te felicite pour ton article. A l’heure ou le musulman devrait relever le défi du respect de l’environnement, il consomme sans se soucier de cette dernière.

    Ce rappel est bon pour tous de façon à ce que nous nous remettons tous en question. L’avenir de la planète dépend de nous.

  6. Didier dit :

    Bonjour, je suis agnostique mais je partage entièrement les avis exprimés ici. L’homme parcours l’univers dans un vaisseau spatial dénommé Terre avec des ressources dont on perçoit aujourd’hui les limites. Il s’entête à croire qu’il pourra toujours en disposer (erreur fondamentale). Les temps viennent où nous devons, sous peine de fin de l’humanité, reconsidérer totalement nos comportements vis-à-vis de notre planète qui saura se débarrasser des importuns que nous devenons si nous continuons à la maltraiter. Et comme dans tout vaisseau spatial, le nombre de places, même si il se chiffre en milliards, est limité.

  7. Muhammad dit :

    Mes chers frères salamollah alayk wa rahmatoh

    Je partage entièrement l’idée que l’écologie devrait concerner les musulmans plus que n’importe quelle autre communauté sur terre.

    La situation de crise et les péripéties que traversent les pays musulmans, nous poussent à revoir la manière de communiquer afin de nous sensibiliser mutuellement à l’écologie apolitique.

    L’écologie est une cause prophétique si nous nous référons avec intelligence aux Saintes Paroles du Quraan ainsi qu’au vécu des Prophètes a.s.w.s.

    Les chamboulements que connaissent les pays arabes pour ne pas dire des mutations, même si une mutation peut aussi signifier une transition d’une catastrophe vers une autre, n’expliquent pas entièrement l’absence d’une attitude responsable de la part des musulmans et le manque de réactions à la hauteur de l’importance de l’écologie.

    Mais le constat de l’insensibilité et l’incompréhension des musulmans reposent sur deux autres facteurs.

    Si on prend le temps d’observer et d’étudier attentivement ce qui subsiste du mode de vie hérité de l’Islam, en prenant soin d’écarter les influences coloniales et les décadences orchestrées par le colonialisme qui ont contribué à la médiocrité et au délabrement des valeurs islamiques, on constatera alors que l’écologie était bien la devise principale des musulmans.

    > ( Je suggère d’ailleurs que nous travaillons sur cette réalité ignorée, et ce ne sont pas les écolos contemporains, les archéologues, les touristes et les amoureux des constructions dites vertes, arabes et berbères qui contrediront cette réalité qui demeure intacte, sans parler de l’artisanat et le mode de vie perpétué encore de nos jours par ces derniers. )

    Premièrement les générations de musulmans qui subissent le mode de vie occidental ont du mal à mettre de l’ordre dans leurs idées et encore moins se remettre en question, peut être parce que leurs cellules cérébrales sont constamment saturées (…).
    Deuxièmement parce que le mot écologie est rappelé par cette même civilisation qui est en train de les détruire comme elle détruit la faune, la flore et l’atmosphère.

    On peut aussi citer deux autres raisons qui font que les musulmans ne s’engagent pas dans cette cause.
    A savoir que les pompiers écolos sont en réalité les pyromanes pollueurs, et puis il y a le double impact de la crise qui affecte les musulmans d’une part et d’autre part les sabotages et propagandes qui touchent les soulèvements improvisés et précipités des musulmans contre les pouvoirs hérités des colons.

    Si on ajoute à cela le manque de maturité, de volonté et enthousiasme des musulmans pour rivaliser avec ceux là mêmes qui ont décrété que les musulmans soient réduits au statut de consommateurs, et inventent des bluffs plus démentiels les uns que les autres pour les accabler et les condamner afin de légitimer leurs crimes et agissements collectifs et individuels envers les musulmans et les musulmanes, et bien ce ne sera pas pour demain que les musulmans réagiront avec discernement et pragmatisme pour prendre part dans la révolution écologique faute de n’avoir pas pu jouer le rôle de leadership en la matière.

    Que peut faire un prisonnier pour faire pousser des fleurs derrière les murs de sa cellule ?

    Il faut croire que les musulmans font peur même enchaînés et anesthésiés.

  8. on dirait que les musulmans sont absent du debat sur le climat
    on en parle jamais dans les mosquée de France

    dommage

  9. Thysandher dit :

    Très bon article, je suis tout à fait d’accord.

  10. ISLAMVERT dit :

    Etudes et Projets Musulmans Ecologie Développement Durable

    http://islamvert.forumactif.org/

    http://islamvert.wix.com/islamvert

    Constitution de groupe d’études et de travail; Venez vous informer et vous inscrire si vous voulez participer.

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *