facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Rappels

Un musulman peut-il demander en mariage une femme qu’un autre homme a déjà sollicité ?

1 433 vues

img_1
En Islam, toutes les propositions de mariage ne sont pas licites.
Autant il est interdit de demander en mariage une veuve durant son délai de viduité (`iddah), autant le musulman ne peut pas demander en mariage une femme qui a déjà été demandée par un autre musulman.

En effet, défier cet interdit reviendrait à créer de graves conflits entre deux hommes ou deux familles. Ainsi, si l’homme éprouve de l’affection pour une femme déjà attribuée à un prétendant, il ne doit pas s’en approcher sauf si l’autre homme abandonne sa promesse de mariage.
Dans ce cas, il peut librement émettre sa proposition de mariage dans le respect des règles d’Allah soubhanou wa ta’ala.

Le Prophète Muhammad (‘alayhi salat wa salam) a dit : «Le croyant est un frère pour les autres croyants. Il lui est donc déloyal d’acheter quelque chose qui a été achetée par son frère ou de demander en mariage une femme que son frère a déjà demandée, à moins que ce dernier ne lui en donne la permission.» (Hadith rapporté par Muslim).

Le Prophète (‘alayhi salat wa salam) a dit : «Un homme ne doit pas demander en mariage une femme qu’un autre frère a déjà demandée, à moins que celui-ci se rétracte ou lui en donne la permission.» (Hadith rapporté par Boukhari).

Pour appuyer cette affirmation, nous pouvons citer Al-Tirmidhî, rahimullah, qui dit : «Mâlik Ibn Anas explique : “La désapprobation de demander en mariage celle qui est déjà demandée signifie que si un homme demande la main d’une femme et qu’elle accepte, il ne convient à personne de lui faire concurrence.”»

On peut imaginer qu’il y'a assez de femmes sur Terre pour chaque homme puisse trouver une compagne qu’il lui plaise tant par sa beauté que par sa piété.
Seul le chemin dicté par Allah soubhanou wa ta’ala est victorieux !
Commentaires (1)
  1. Je suis musulmans de origine guinée je suis content être une femme musulmans je suis content de ma région musulmans

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publier. Les Champs Obligatoire Marqué *

Les articles les plus lus




Ce qu'il faut savoir sur le jeûne des jours blancs !

On assimile très souvent le jeûne uniquement à la période du Ramadan. Mais il existe une autre forme de jeûne aussi importante dans la vie d’un musulman: le jeûne des trois jours dans le mois. Apprécié...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...