Actualités

Challenge de la réussite : association « Muslim initiatives »






Commentaires (7)
  1. har dit :

    Salam aleykoum,

    Il me semble que l’entreprenariat s’est plutôt bien développé chez les musulmans même si ce n’est pas encore assez conséquent.

    Malheureusement tout le monde ne peut pas être chef d’entreprise. Il existe des structures où des personnes peuvent tester leurs projets avec moins de risques et voir si elles peuvent jouer ce rôle d’entrepreneur.

    Avec la finance islamique on peut en effet espérer un boom.

    En tout cas bon courage à vous car vous n’êtes pas la seule structure qui a essayé de se lancer et malheureusement elles ont disparues ou sont en veille.

    Wa aleykoum salam.

  2. Salam alekoum,

    C’est vrai qu’il y a de plus en plus d’entrepreneurs musulmans qui se lancent dans l’entreprenariat.
    Je suis d’accord avec vous, tout le monde ne peut pas etre chef d’entreprise.
    Oui, les structures dont vous parlez sont les couveuses, les pépinères d’entreprises ou les sociétés de portage salariale.
    On ne prend pas beaucoup de risques et celà permet de tester son projet dans les conditions réelles.
    On rejoint une des structures citées et on ne paie pas les frais lourds inhérents à une société, la structure se rémunérant sur un pourcentage du chiffre d’affaire réalisé par l’entrepreneur.
    Ca peut etre assez avantageux meme si ca ne convient pas à tout les types de business,notament les business sur internet qui ne sont pas en général accepté par ces structures.
    Je pense aussi qu’avec la finance islamique, on puisse espérer un boom car de nombreuses personne n’ont pas de financement pour démarrer une activitée dans de bonnes conditions.
    J’ai remarqué que les structures qui se sont lancées, puis se sont arretees ou celles qui sont en veille se retrouvent dans ce cas soit parce le ou les entrepreneur(s) n’ont pas respecté les étapes chronologique inhérentes à tout projet.
    Il se peut aussi qu’elles aient baclé la préparation ou que tout simplement, elles ne soient pas arrivées à gérer la structure.
    Je pense que les entrepreneurs musulmans doivent strucurer leur idées, bien préparer le lancement et ne pas se dépécher pour à la fin bacler le travail et se retrouver dans des situations non voulues.
    L’entrepreneur musulman ou meme le musulman je dirai n’est pas assez pro dans sa démarche de création, il reste toujours brouillon, or qu fait un travail brouillon aura des résultats brouillons.
    Il ne veut pas investir l’argent qu’il faut pour avoir un travail ou un commerce de qualitée, il veut toujours dépenser moins cher…
    Je ne suis pas en train de généraliser mais j’ai beaucoup remarqué ce comportement lors de mes rencontres auprès d’entrepreneurs musulmans.
    Un autre souci est que le musulman copie trop sur les autres et il n’a rien de mieux a faire que de copier un commerce qui marché juste à coté en se disant dans sa tete si lui a réussi ici je vais me mettre à coté de lui pour moi aussi réussir.
    Or ce qu’il ne sait pas c’est que c’est Allah qui trace le destin de quelqu’un et que meme si il se mets à coté de quelqu’un qui réussit à fond et que Allah ne lui a pas écrit la réussite à lui avec ce commerce, il ne réussira pas!
    Tout celà donne un manque d’innovation et on voit souvent toujours les memes business, restaurants, sandwicherie rapide, Grecs, ect….
    La peur du risque est omni présente surtout avec la transmission venant de nos parents et qui se transforme parfois en paranoia!

    Alekoum salam akhy

    Tarik
    Muslim initiative

  3. Metek dit :

    Assalâmou ‘alaykoum,

    La différence entre l’action de Muslim Initiative et celle d’autres tels que le SPMF (http://www.spmf.info/) ?

    Bârakallâhou fîk

    Wassalâmou ‘alaykoum

  4. Gibran dit :

    Oui l’islam est une religion d’entreprenariat et non pas d’assistanat !

    Très bonne initiative de la part de ces frères et soeurs, je connais énormément de musulmans qui veulent se lancer, et d’autres entrepreneurs Muslim aussi qui ont déjà réussi à monter un business et qui je l’espère donneront leur chance à la génération de nos petits frères. Malheureusement on nous montre seulement des sportifs ou des musiciens muslims à la télé…

    Par contre votre emblème (mosquée d’Abu Dhabi) n’est-ce pas là une invitation à s’expatrier et chercher mieux ailleurs ? 😉

    Gibran

  5. Salam alekoum,

    Metek nous faisons à peu près la meme chose que la SPMF.

    Gibran, c’est vrai qu’on nous montre souvent les memes domaines de réussite d’entrepreneurs musulmans.

    Non l’embleme, j’ai l’ai choisi car je trouve cette mosquee très belle.
    Je ne pense pas qu’il faille aller ailleurs car il y a encore beaucoup d’opportunitées ici en France.

  6. Zahra dit :

    Assalamou ‘alaykoum akhi,

    je trouve votre initiative vraiment bien et utile mashaaLLah. Qu’Allah vous facilite. Mais pourquoi ne pas renforcer l’équipe des frères et soeurs du SPMF et apporter chacun votre savoir faire, vos idées pour être plus forts inshaaLlah? Pourquoi créer une nouvelle association qui comme vous le dites, fait la même chose ?

    BarakaLLahou fik.

    Wa salam.

  7. Salam alekoum,

    Tout simplement parce que ce que je veux faire n’est exactement la meme chose que la SPMF.
    En fait la SPMF s’adresse aux professionnels musulmans alors que moi je suis plus centré sur les porteurs de projet donc les entreprises non créées, les frères ou soeurs à la recherche de travail et les aides à la construction de mosquées et d’écoles.
    Après avoir longuement réfléchi.
    J’ai décidé d’élargir mon activité à 3 poles de développement:

    1 La religion
    Aide à la construction de mosquées

    2 L’éducation
    Aide à la construction d’écoles musulmanes privées

    3 Le Travail
    Aide à l’entreprenariat musulman et la recherche de travail

    Ce sont pour moi les 3 domaines de développement prioritaires en France pour la communautée.

    Qu’allah nous facilite !

Commenter

Your email address will not be published. Required fields are marked *