facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Ramadan

Mouharram : un mois sacré de jeune et de piété

1 216 vues

Mouharram : un mois sacré de jeune et de piété

Nous sommes entrés dans le nouvel an hégirien à savoir l’année 1438. L’occasion de se rappeler l’importance du premier mois de l’année.


Le mois de Mouharram, premier du calendrier musulman est un mois important. En effet, c’est un mois sacré. Ce statut n’est pas dû au fait qu’il introduise l’année mais car Allah l’a décidé. Notre Seigneur a sacré quatre mois de l’année à savoir : le mois de Dhoul Qi’da, le mois de Dhoul Hijja, le mois de Mouharram et enfin le mois de Rajab.


C’est en ce sens qu’Allah a dit : {Le nombre de mois, auprès d’Allah, est de douze [mois], dans la prescription d’Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d’entre eux sont sacrés : telle est la religion droite. [Durant ce mois], ne faites pas de tort à vous-mêmes.} (Sourate 9 : Verset 36). Le mois de Mouharram est sacré donc nous devons y adopter un comportement particulier.


En effet, il est recommandé de jeûner durant ce premier mois de l’année. C’est en ce sens qu’Abu Hurayra (qu’Allah l’agrée) rapporte que le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a dit : « Le meilleur jeûne après celui du Ramadan est le jeûne effectué pendant le mois d’Allah, Mouharram. Et la meilleure prière faite après la prière obligatoire est celle effectuée durant la nuit » (Muslim). Nous devrions profiter de ce mois sacré pour jeûner lorsque nous le pouvons incha Allah, cela est préférable. Mais il ne s’agit pas de jeûner le mois entier car le Prophète (‘alayhi salat wa salam) n’a jamais effectué le jeûne durant un mois entier, mis à part le mois de Ramadan.


Par ailleurs, le mois de Mouharram contient le jour de ‘Achoura, dixième jour du mois. Le jeûne durant ce jour est d’une récompense sans précédent. En effet, le Prophète (‘alayi salat wa sallam) a dit : « Allah remet les péchés d’une année passée à quiconque jeûne le jour de ‘Achoura. » (Muslim). L’existence du jour de ‘Achoura dans le mois de Mouharram suffirait à illustrer la grande importance de ce mois.


Qu’Allah nous facilite le jeûne durant ce mois sacré. Qu’Allah accepte et nous pardonne nos péchés.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...