facebook twitter instagram
MENU

Partager cet article

Paramètres des cookies

Le visiteur du site Ajib.fr est informé que des cookies peuvent s’installer automatiquement sur son navigateur internet. Un cookie est un petit fichier texte au format alphanumérique déposé sur le disque dur du visiteur par le serveur du site visité ou par un serveur tiers (régie publicitaire, service de web analytique, etc.) qui sert à enregistrer les informations relatives à la navigation sur le site.


Le visiteur peut paramétrer son navigateur internet sur la façon de gérer les cookies, de la manière décrite sur le site www.cnil.fr



Paramétres J'accepte
Actualités

Les Talibans mettent fin à l'accord de paix pourtant qualifié d'historique

274 vues

Les Talibans mettent fin à l'accord de paix pourtant qualifié d'historique
Deux jours seulement après la signature d’un accord supposé historique avec les Etats-Unis, les talibans ont annoncé ce lundi 2 mars dissoudre la trêve partielle instaurée le 22 février et recommencer leur offensive contre les forces de sécurité afghanes.

La police afghane a annoncé qu’une attaque avait fait trois morts et onze blessés dans l’Est du pays, ce lundi.

Une moto piégée a explosé pendant un match de football dans le district de Nader Shah Kot cet après-midi. Trois civils ont été tués et onze autres blessés, selon le chef de la police de la province de Khost, Sayed Ahmad Babazai.

L’attaque n’a pour l’instant pas été revendiquée.

Un accord pourtant orqualifié d'historique !

Les Etats-Unis et les Taliban afghans avaient effectivement signé samedi à Doha un accord qui avait  pour principe et objectif d'ouvrir la voie au retrait des troupes américaines d’Afghanistan et à des négociations de paix entre les insurgés islamistes et le gouvernement de Kaboul.

Le combattant taliban devenu négociant en chef, Mullah Baradar, a signé l'accord avec le négociateur en chef de Washington, Zalmay Khalilzad.

Retrait complet des contingents américain et de l’Otan dans un délai de 14 mois

Le texte prévoit le retrait progressif des troupes américaines en Afghanistan et l’ouverture de négociations de paix avec le gouvernement afghan.

Baradar avait déclaré que l'accord était une «victoire pour la nation islamique» et s'est engagé à respecter l'accord qui interdit au groupe d'utiliser le sol afghan contre tout pays ou contre les intérêts américains.

Aux termes de l'accord, les Taliban doivent ouvrir un dialogue avec le gouvernement Ghani à Kaboul et rejeter les groupes terroristes tels qu'Al-Qaïda

Peu avant la signature de l’accord, les talibans ont ordonné la suspension de toutes leurs opérations militaires en Afghanistan. Il s’agit de la deuxième interruption complète des attaques talibanes depuis le début du conflit à la fin de 2001, après un cessez-le-feu de trois jours en 2018.

Protocole d’échange de milliers de prisonniers 

Les deux parties s’étaient également accordées pour échanger des prisonniers.

« Plus de 5 000 prisonniers talibans et plus de 1 000 prisonniers (des forces afghanes soutenues par Washington) seront libérés d’ici le 10 mars », expose l’accord.

À la veille de la signature, le président Donald Trump avait exhorté le peuple afghan à saisir la chance d'un nouvel avenir.

"Si les talibans et le gouvernement de l'Afghanistan respectent ces engagements, nous aurons une voie puissante à suivre pour mettre fin à la guerre en Afghanistan et ramener nos troupes au pays", a-t-il dit.

L'Arabie saoudite a salué samedi l'accord de paix entre les États-Unis et les talibans

L'Arabie saoudite avait salué l'accord de paix entre les États-Unis et les talibans, et espérait qu'il aboutirait à un cessez-le-feu global et permanent.

Au final cet accord de paix reste fragile et c'est encore une fois le peuple afghan qui paie les frais en étant les premières cibles de ces pourparlers fébriles et précaires ...

 

 
Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam

Le mauvais œil est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer ce qu'est...

L'adultère et la fornication en Islam

Par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent l'infidélité (avoir...

Ramadan : la prière de Tarawih et ses mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

Salât joumou’a

La prière du vendredi est une obligation pour les hommes. Allah (soubhanou wa ta’ala) dit : « Ô vous qui avez cru! Quand on appelle à la Ṣalāt du jour du Vendredi, accourez à l’invocation...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Après chaque prière, il nécessaire...