facebook twitter instagram telegram
MENU

Partager cet article

Actualités

Les deux derniers versets de sourate Al-Baqarah : Khawâtîm Al-Baqarah

Les deux derniers versets de sourate Al-Baqarah : Khawâtîm Al-Baqarah

Par Tamime Khemmar.

Le Coran est entièrement la Parole d’Allah, soubhânah.

C’est la plus grande Parole qui soit et la meilleure de tous les points de vue.

Seulement les versets du Coran ne sont pas tous pareils dans le mérite, car Allah en a privilégié certains par un mérite particulier.

Parmi les versets coraniques au grand mérite, il y a les deux derniers versets de Sourate Al-Baqarah qui s’appellent : Khawâtîm Al-Baqarah.

Le mérite de Khawâtîm Al-Baqarah

Le Prophète [ﷺ] a dit :

« Il me fut donné ces ‘âyât (versets coraniques) qui terminent sourate Al-Baqarah venant d’un trésor sous le CArch (Trône) qui ne furent données à aucun Prophète avant moi.)[1]

Et il a dit, [ﷺ] :

« Celui qui récite les deux dernières ‘âyât (versets coraniques) de sourate Al-Baqarah, celles-ci lui suffiront »[2]

C’est-à-dire que celui qui les récite la nuit sera protégé par celles-ci de tout mal et de toute nuisance.

Khawâtîm Al-Baqarah en phonétique 

(‘âmana-rrasoûlou bimâ ‘ounnzila ‘ilayhi mi-rrabihi wa-lmou’minoûna koulloun ‘âmana billâhi wa malâ’ikatihî wa koutoubihî wa rousoulihî lâ noufarriqou bayna ‘ahadi-mmi-rrousoulihî wa qâloû samicnâ wa ‘atacnâ ghoufrânaka rabbanâ wa ‘ilayka-lmasîr (285))

(Lâ youkallifou-llâhou nafsan ‘illâ wouscahâ lahâ mâ kasabat wa calayhâ maktasabat. Rabbanâ lâ tou’âkhidhnâ ‘in-nnasînâ ‘aw ‘akhta’nâ. Rabbanâ wa lâ tahmil calaynâ ‘isrann-kamâ hamaltahoû cala-lladhîna minn-qablinâ. Rabbanâ wa lâ touhammilnâ mâlâ tâqata lanâ bihî wa-cfou cannâ wa-ghfir lanâ wa-rhamnâ ‘annta mawlânâ fannsournâ cala-lqawmi-lkâfirîn (286))

Traduction des sens de Khawâtîm Al-Baqarah (S : 2/A : 285 et 286)

(Le Messager a eu foi en ce qui lui a été révélé de la part de son Rabb (Seigneur) ainsi que les croyants. Tous ont eu foi en Allah, en Ses Anges, en Ses Livres et en Ses Messagers. Ils dirent : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses Messagers[3]. »  Ils dirent aussi : « Nous avons entendu et nous obéissons. Accorde-nous Ta maghfirah (en couvrant nos péchés et les pardonnant) notre Rabb. C’est auprès de Toi que sera la fin. »(285))

(Allah ne charge aucune personne d’œuvrer au-dessus de sa capacité[4]. Ses bonnes œuvres seront pour elle et ses mauvaises œuvres seront contre elle. Rabbanâ (Notre Seigneur) ne nous punis pas si l’on oublie ou l’on se trompe. Rabbanâ (Notre Seigneur) ne nous charge pas d’accomplir un pacte lourd comme celui que Tu as fait porter à ceux qui vinrent avant nous[5]. Rabbanâ (Notre Seigneur) ne nous charge pas au-dessus de notre capacité[6]. Wacfou cannâ (Pardonne et efface nos pêchés), waghfir lanâ (couvre et pardonne nos péchés)[7] et fais-nous miséricorde. Tu es notre Mawlâ[8] (Allié). Accorde-nous donc le triomphe sur les gens mécréants. (286))

Il est conseillé pour le musulman et la musulmane de réciter ces deux versets au début de la nuit et avant de dormir et de les apprendre à leurs enfants afin de profiter de leur protection tout en méditant leurs profonds sens concernant la foi, la soumission à Allah, l’invocation de Sa protection, la demande de Son aide, le fait de compter sur Lui, at-tawakkoul, ainsi que la demande de Son pardon et de Sa miséricorde.

Allah est plus Savant

 Notes de l’auteur :

[1] Sahîh Al-Jâmic, Al-Albânî (4223)

[2] AL-Boukhârî (4008) et Mouslim (807)

[3] En ayant foi en certains et en mécroyant en d’autres comme les juifs qui ont cru en Moïse et ont renié Jésus ou les chrétiens qui ont cru en Moïse et Jésus et ont renié Mouhammad.

[4] En l’obligeant à accomplir des cultes qui lui seront pénibles.

[5] Qui sont les Gens du Livre qui furent chargés d’honorer des pactes avec Allah, mais qu’ils n’ont pas respectés. Ils furent punis en conséquence.

[6] Ne nous charge pas d’accomplir des œuvres qui soient au-dessus de notre capacité.

[7] Et ne nous fais pas la honte de divulguer nos pêchés devant les autres.

[8] Qui nous assiste et nous soutient, car Tu es l’allié de celui qui T’obéit.

Commentaire (0)

Commenter

Votre E-mail ne sera pas publié.

Les articles les plus lus




Salat istikhara - la prière de consultation

En effet, il nous est possible de consulter notre Seigneur avant de faire un choix particulier. Cette prière est donc importante car elle nous permet de consulter Allah sur nos choix et d'éviter ainsi certaines...

Le mauvais œil en Islam : comment se protéger ?

Le mauvais œil  en islam est une réalité contre laquelle nous pouvons nous protéger. Il est donc de notre devoir d'être conscients de ce fait afin de pouvoir le combattre inchaAllah. Nous allons donc expliquer...

L'adultère et la fornication en Islam

En Islam et par le biais du Saint Coran, Allah (subhannou wa ta'ala) nous a révélé comment arriver au Paradis, en nous éloignant des péchés les plus affreux de ce monde. Parmi les plus méprisables figurent...

La prière de Tarawih et ses nombreux mérites

En ce mois béni, il est indispensable d'évoquer la prière de Tarawih, prière spécifique au mois de Ramadan. Nous allons donc définir la prière de Tarawih et exposer certaines de ses caractéristiques. Notre rappel se...

La prière du Vendredi (Salât joumou’a)

Comme pour chaque effort, la récompense de la prière du vendredi est grande A ce sujet, le Prophète (sallAllahou ’alayhi wa salam) a dit : « Le Jour de Vendredi est de grande importance, le meilleur...

Gélatine de porc Islam : qu'en est-il des bonbons Haribo ?

Pour simplifier les obligations alimentaires, il est important de retenir que tout est halal sauf ce qui est par nature haram, c’est-à-dire illicite (porc, alcool), ou qui contient un composant qui rend haram (une certaine...

Invocations et Douaas après la prière

Le Dhikr (à traduire en français par l’évocation d’Allah soubhanou wa ta’ala) est largement recommandé puisqu’il s’agit d’une pratique exécutée par Notre Prophète Muhammad (sallAllahou 'alayhi wa salam) après ses prières. Voici les invocations à faire...